FFA : le point sur les temps réels et officiels des courses

Par Emilie JOUBERT (Rédaction) 

Réclamée par de nombreux amateurs de course à pied, la prise en compte des temps réels par la Fédération Française d’Athlétisme entrera en vigueur au 1er janvier 2014. Explications.

IMG_8668
C’était une source de frustration et de déception pour de nombreux coureurs à pied : la prise en compte, dans les classements et résultats de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), des seuls temps officiels (autrement dit entre le coup de canon et le franchissement de la ligne d’arrivée) et non des temps réels (soit le temps écoulé entre les franchissements des lignes de départ et d’arrivée par le coureur). En clair : sur des courses à forte participation, où les départs s’échelonnent sur plusieurs minutes, voire plusieurs dizaines de minutes, la différence entre les deux temps peut être considérable, et les temps officiels ne sont donc pas révélateurs de la véritable performance chronométrique.

Sur son site Internet, la FFA a fait savoir que le règlement sportif allait être modifié, et entrerait en vigueur au 1er janvier 2014. La règle F165.24, alinéa e, a été modifiée et précise :  « Le temps officiel sera le temps qui se sera écoulé entre le tir du coup de pistolet et le franchissement de la ligne d’arrivée par l’athlète. Pour les courses de plus de 1 000 participants, les temps réels de course (établis par un système de chronométrie par transpondeurs disposant d’un équipement d’enregistrement (tapis et/ou antennes) sur la ligne de départ ET sur la ligne d’arrivée) peuvent être mentionnés sur le SI-FFA pour les concurrents dont les performances sont inférieures au niveau IR4 ».

Comme le précise ce nouveau point de règlement, la prise en compte des temps réels ne sera valable que pour des chronos supérieurs à ceux correspondant à une performance IR4. Il faut donc se référer aux barèmes FFA pour trouver la correspondance en fonction du sexe, de la catégorie et de la discipline. Par exemple, sur marathon, une performance IR4 équivaut à un chrono entre 2h40mn01s et 2h44mn sur marathon pour un homme (espoir, senior ou vétéran)  et entre 3h24mn01s et 3h32 pour une femme (espoir, senior, vétérane). Sur semi-marathon : entre 1h14m01s et 1h15mn30s pour un homme (espoir, senior, vétéran), et entre 1h28mn30s et 1h30mn30s pour une femme (espoir, senior, vétérane). Pour plus d’informations : les barèmes et tables de cotation hommes et femmes.

Pour les performances de plus haut niveau, et donc supérieures au niveau IR4, le temps officiel restera le seul pris en compte, « en respectant la réglementation de l’IAAF », comme le précise la FFA. 

FFA : le point sur les temps réels et officiels des courses

Pas encore de commentaires.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

OU

Commentez avec votre compte Facebook

Retour en haut