Mary Keitany a remporté le marathon de New-York.

Comment répartir son allure sur marathon ? L’exemple invraisemblable de Mary Keitany

Le récent marathon de New-York, l’un des grands monuments de la saison a débouché sur deux performances exceptionnelles. Sur un circuit qui n’est pourtant pas référencé comme étant parmi les plus rapides dans la course actuelle aux records, Lelisa Desisa (2h05'59) et Mary Keitany (2h22'48) ont signé les deuxièmes chronos les plus rapides de l’histoire à New York, derrière respectivement les 2h05'05  de Geoffrey Mutai (2011) et les 2h22'31 de Margaret Okayo (2003). Mais la performance dont se rappelleront surtout les spécialistes, aura été le second semi-marathon de Keitany, qui a couru la 2ème partie de son marathon, 8 minutes et 52 secondes plus rapidement que la première. Un vrai negative split !


Source - Fotolia

La compression : effet marketing ou aide à la performance ?

Tout et son contraire a été entendu sur les vêtements de compression. Ils pourraient favoriser la performance, la récupération, le transport veineux, l’évacuation des lactates… Pourtant, hormis sur ultra-trail ou chez les amateurs, ils sont peu portés parmi les coureurs « élite ». 1 réaction

Wanders

Julien Wanders améliore son record d’Europe à Houilles

Julien Wanders a amélioré son propre record d’Europe du 10 km cet après-midi en remportant pour la deuxième année consécutive la Corrida de Houilles en 27’25, soit 7 secondes de mieux que lors de sa précédente marque à Durban en octobre dernier. Derrière lui, Jimmy Gressier a parfaitement conclu son année en explosant son record personnel en 28’13.

2 réactions

Julien Wanders aux côtés de Morhad Amdouni lors des Europe de Berlin (crédit photo Romain Donneux).

Julien Wanders vise un nouveau record à Houilles

Le Franco-suisse, détenteur du record d'Europe (et de France) du 10 km (27'32) depuis le 14 octobre dernier, sera ambitieux ce dimanche lors de la Corrida de Houilles, là où il avait déjà réalisé un sacré numéro l'année dernière en s'imposant en 28'02.



Mahiedine Mekhissi lors du relais mixte des Championnats d'Europe de cross.

Mahiedine Mekhissi : « J’ai pris vachement de plaisir »

Deuxième hier avec l'équipe de France du relais mixte des Championnats d'Europe de cross à Tilburg, Mahiedine Mekhissi était satisfait de repartir avec sa septième médaille au niveau européen. Une course qui permet de lancer la saison du triple médaillé olympique qui souhaite participer à la saison en salle.

Rénelle Lamote et le relais français se sont classés 2e.

Europe de cross : Des Espoirs et un relais

Outre la razzia chez les espoirs (3 médailles), l'équipe de France revient de Tilburg avec une médaille d'argent sur le relais mixte emmené par Mahiedine Mekhissi et Rénelle Lamote. Pour le reste, les classements par équipes n'ont pas souri avec plusieurs quatrième place.

Jimmy Gressier s'est imposé chez les espoirs.

Europe de cross : Le patron c’est Gressier !

Dans une course menée quasiment de bout en bout, le Français Jimmy Gressier a conservé son titre de champion d'Europe espoirs de cross. Et comme l'année dernière, Hugo Hay repart avec une médaille (3e) et l'équipe de France s'impose par équipes.

Tenant du titre, Jimmy Gressier partira ce dimanche à l'assaut d'une nouvelle médaille d'or aux Europe de cross (crédit photo Romain Donneux).

Europe de cross : Jimmy Gressier en porte-drapeau

Tenant du titre, Jimmy Gressier sera la grande chance de médaille en individuel pour la délégation française ce dimanche lors des Championnats d'Europe de cross de Tilburg (Pays-Bas). Dans sa foulée, l'équipe espoirs masculine partira favorite pour le titre, alors qu'Hassan Chahdi, chez les seniors, aura, comme à chaque fois qu'il se présente au rendez-vous continental, son mot à dire pour le podium.


Nicolas Navarro lors du marathon de Paris 2018 (crédit photo Romain Donneux).

Nicolas Navarro : « Jamais je n’aurais pensé pouvoir viser les JO »

En terminant 16e du marathon de Valence (Espagne) ce dimanche en 2h12'39, le Français Nicolas Navarro (27 ans) a encore franchi un cap vers le très haut niveau. Deuxième Français au marathon de Paris en avril dernier, le coureur d'Aix-en-Provence se présente comme un candidat très crédible pour les JO de Tokyo sur les 42,195 km. Interview.



Yoann Kowal a terminé 4e des derniers Championnats d'Europe sur 3 000 m steeple (crédit photo Romain Donneux).

Yoann Kowal : « Les hommes forts de l’hiver ne sont pas ceux de l’été »

Le champion d'Europe 2014 du 3 000 m steeple a connu un été 2018 compliqué, bouclé par une quatrième place aux Championnats d'Europe de Berlin, qui lui laisse encore aujourd'hui un goût amer. A la veille de son retour en compétition ce dimanche à l'Escalade de Genève, Yoann Kowal (31 ans) s'est livré sur www.lepape-info.com sur son année 2018, ses erreurs et ses envies. Interview.