Ubaye trail Salomon photo Guillaume Ditsch

Progresser en liberté ou la douce dictature des sensations

Si Descartes avait couru au lieu de philosopher, son ‘’Cogito, ergo sum’’ serait devenu : « Je cours donc je suis ». Se sentir pleinement exister grâce à la course à pied en nature est notre Graal à tous. Pourtant, la recherche de la performance nous astreint trop souvent à une programmation de l’entraînement dont la rigidité est plus contraignante que libératrice. Comment restaurer le plaisir originel de la course tout en restant performant ?


Test d'effort

Le test d’effort est-il aussi important en trail que pour la route ?

En trail où la vitesse n’est pas un facteur de référence comme sur la route, on pourrait penser que le test d’effort est de moindre importance. Mais 3 questions se posent : qu’entend-on par tests d’efforts ? Ces tests sont-ils les mêmes sur la route et en trail ? Comment utiliser les données issues de ces tests ? Eléments de réponse avec Pascal Balducci, entraîneur trail et expert lepape-info.
2 réactions




Source - Fotolia

La coupure en trail : un arrêt nécessaire

Les saisons de trail sont longues, voire ininterrompues de janvier à décembre. Entraînements et compétitions finissent par épuiser l’organisme en profondeur. Récupération et régénération deviennent nécessaires et même indispensables. La coupure est faite pour cela. Mais quand et comment couper ? Eléments de réponse avec Pascal Balducci, entraineur trail et expert lepape-info.








Endurance Trail 2015 (Les Templiers)

Le rôle des bras en trail

La course à pied est la résultante de l’activation d’un grand nombre de chaînes musculaires, du bas comme du haut du corps. Ne limitons donc pas l’analyse de cette activité au travail des membres inférieurs comme s’ils étaient seuls responsables de la propulsion, de l’équilibration ou encore de l’amorti du coureur. Pas de foulée efficiente sans un travail des bras efficace.