UTMB 2018 : Qui sera le grand gagnant de cette 16ème édition ?

Un plateau toujours aussi exceptionnel !

Du 27 Août au 2 Septembre prochain aura lieu le rendez-vous incontournable pour les traileurs du monde entier : l'Ultra Trail du Mont Blanc. Zoom.

Ultra-Trail du Mont Blanc 2018 : Qui sera le grand gagnant de cette 16ème édition ?

À trois semaines de l’événement, l’excitation monte dans tous les villages et sur les sentiers du pays Mont-Blanc. Les athlètes internationaux sont arrivés depuis plusieurs semaines pour reconnaître les parcours.

L’Ultra Trail du Mont Blanc est l’événement Trail de tous les extrêmes !

Encore une fois, l’élite du Trail mondial se retrouve à Chamonix ainsi que près de 10 000 coureurs et ultra traileurs passionnés pour participer à l’une des 7 courses de cette grande aventure.

L’an passé, un duel de titans offrait le spectacle aux milliers de personnes venus encourager les coureurs : François d’Haene VS Kilian Jornet. Et c’est le Français qui remporta la course devant l’Espagnol triple vainqueur de l’épreuve (2008, 2009, 2011).

 

Cette année, le natif de Lille sera absent mais Kilian aura fort à faire pour pouvoir remporter sa quatrième couronne dans la vallée de Chamonix. La liste des grands noms est large, très large :

 

Kilian Jornet : On ne le présente plus.

Jim Walmsley : le feu-follet ou le surdoué. Il a remporté et explosé le record de la dernière Western States 100, devant François D’Haene. Grand favori avec Kilian.

Tim Tollefson : L’habitué de la plus petite marche du podium. L’Américain de 33 ans a terminé à deux reprises à la troisième place, en 2016 et 2017. L’heure de la revanche pour Tim ?

Xavier Thévenard : le « petit » français a tout de même remporté 2 UTMB (2013, 2015). Un ton en dessous sur le papier mais il a largement sa place dans cette liste.

- Luis Alberto Hernando : on ne peut pas faire une liste de favoris sans citer un coureur 3 fois champions du Monde de Trail. L’Espagnol tentera le tout pour le tout après sa deuxième place en 2015.

 

Les compatriotes de Jim et Tim, Zach Miller et Hayden Hawks, font notamment parti des favoris.

 

Source : Flickr
Xavier Thévenard pour succéder à François d’Haene? / Source : Flickr

 

Chez les femmes, le plateau est également très dense. La Française Caroline Chaverot, leader du classement féminin ITRA est sur la liste de départ. Mais aussi la Suédoise Mimmi Kotka très forte depuis deux saisons et les meilleures traileuses américaines que sont Clare GallagherKaci LickteigMagdalena Boulet, Stéphanie Howe. Sans oublier la Catalane Núria Picas vainqueur en 2017.

 

Si l’UTMB® reste l’épreuve reine, les courses attenantes sont tout aussi convoitées par les élites du monde entier.

 

La TDS® réunit des élites de très haut niveau (indice ITRA>900) tels que Tom Owens (GB) et Dylan Bowman (USA). Chez les femmes, les deux Américaines, Megan Kimmel et Yiou Wang font partie des favorites, de même que la double vainqueur de l’UTMB®, Rory Bosio (USA) qui montre cette année encore son attachement à l’événement (elle aura ainsi participé à toutes les courses de l’UTMB®).

 

L’heure de la consécration pour la nouvelle génération ?

 

Sur ces quatre courses, une nouvelle génération de trailers représentés entre autres par les Américains Jim Walmsley (UTMB®), Cody Reed (CCC®), Timothy Freriks (OCC), mais aussi le Russe Dimitry Mityaev (TDS®), pourront se mesurer aux coureurs aguerris que sont le Lituanien Gediminas Grinius (UTMB®), le Britannique Tom Owens (TDS®), ou encore l’icône italienne Marco De Gasperi (CCC®), et le Français Nicolas Martin (OCC).

 

2 fois 2ème de l'UTMB en 2016 et 2017, la suissesse Andrea Huser arrivera-t-elle à s'imposer sur l'OCC ?
2 fois 2ème de l’UTMB en 2016 et 2017, la suissesse Andrea Huser arrivera-t-elle à s’imposer sur l’OCC ?

 

Même chose du côté des féminines, où se confronteront les expérimentées Uxue Fraile (ES) qui sera au départ de l’UTMB®, les Américaines Camille Herron (CCC®), Megan Kimmel (TDS®), la Suissesse Andrea Huser (OCC) avec les révélations américaines, Clare Gallagher (UTMB®) et Keely Henninger (TDS®), mais aussi Miao Yao (CHN) sur la CCC®, ou encore l’Espagnole, Eli Gordon Rodriguez(OCC).

 

Les athlètes asiatiques confirment aussi leur montée en puissance avec la participation du couple chinois Min Qi et Miao Yao (CCC®) tous les deux vainqueurs en un temps record de la Vibram Hong Kong 100 en janvier 2018. Il faudra aussi compter sur la japonaise Kaori Niwa, quatrième de l’UTMB®l’an dernier, qui sera de nouveau au départ, et le Japonais Ruy Ueda quatrième favori dans la start-list de l’OCC.

 

1 réaction à cet article

  1. Si cette année pouvait consacrée Thévenard…après la coupe du Monde ce serait le tooooop !

    Répondre

Réagissez