UTMB 2016 : les résultats de l’OCC (Chamonix, 74), le 25 août 2016

Un Xavier Thévenard 4 étoiles !

Sous les acclamations d'une foule toujours aussi nombreuse pour l’accueillir, Xavier Thévenard remporte l'OCC et devient le premier coureur à remporter toutes les courses de la semaine de l'UTMB. Au terme d'un parcours sans faute, il rentre définitivement dans la légende du trail. Chez les femmes, c'est l'espagnole Mercedes Arcos Zafra qui inscrit son nom au palmarès de l'épreuve.

Xaviet Thévenard OCC 2016

Il l’a fait ! Ce 25 août 2016 restera dans les annales de l’UTMB et de Chamonix, ville d’arrivée de l’OCC (55 km et 3 500 m D+). En ce jeudi ensoleillé et à l’ombre du Mont Blanc, Xavier Thévenard rentre définitivement dans la légende du trail en devenant le 1er coureur à remporter toutes les courses de la semaine de l’UTMB (sauf la PTL bien sur).

La passe de 4 historique pour Xavier Thévenard chez les hommes

C’était la question sur toutes les lèvres au départ, dans la commune suisse d’Orsières : Xavier Thévenard va-t-il remporter l’OCC et réaliser la passe de 4 après ses victoires sur la CCC (2010), la TDS (2014) et l’UTMB (2013 et 2015). Une chose est sure, le jurassien est affûté comme jamais après sa 3ème place sur la Hardrock 100 aux Etats-Unis. Même si, à quelques instants du départ, il reste comme à son habitude très modeste et nous donne rendez-vous à l’arrivée…
Il faut dire que la concurrence est tout de même rude avec notamment l’espagnol Marc Pinsach, tenant du titre sur cette épreuve, le français Thibaut Baronian ou encore le marocain Rachid El Morabity, vainqueur à 4 reprises du Marathon des Sables et qui court pour la première fois dans les Alpes.

Mais d’entrée de jeu, les choses sont claires, Xavier Thévenard est bien venu pour compléter son palmarès et il prend les commandes de la course, emmenant dans son sillage et comme prévu, Rachid El Morabity, Thibaut Baronian et Marc Pinsach. L’espagnol, dans un jour sans, est néanmoins rapidement décroché et c’est donc un trio qui prend le large en tête de course.
Les trois hommes vont courir ensemble jusqu’au ravitaillement de Trient, et c’est à la sortie de celui-ci que Xavier Thévenard décide d’accélérer. Il profite de la montée vers Catogne, dernière grosse difficulté du parcours, pour porter son attaque. Au sommet, il possède 2mn30s d’avance sur ses poursuivants et ne sera plus inquiété jusqu’à l’arrivée. Derrière, Thibaut Baronian est dans le dur et se fait reprendre puis doubler par Rachid El Morabity qui creuse l’écart, avant de baisser de rythme à son tour et de voir le français dans ses rétroviseurs. Il remet alors un coup d’accélérateur et termine en sprintant dans les rues de Chamonix, avec une avance de 25 secondes sur Thibaut.

Mais près de 15 minutes plus tôt, c’est bien Xavier Thévenard (5h28mn37s) qui effectuait en vainqueur sa traditionnelle « fente » sous l’arche d’arrivée, accompagné d’enfants jurassiens brandissant des drapeaux qui revendiquent fièrement les origines de ce traileur, devenu chamoniard par adoption au fil des années. Il rentre un peu plus dans la légende du trail, devenant le premier coureur à remporter toutes les courses de l’UTMB, à chaque fois pour sa première participation ! « Une belle course, qui fera une très bonne préparation pour l’Ultra Trail du Mont Fuji », voila comment Xavier résumait sa course à l’arrivée ! Et comme si cela ne suffisait pas, son entraîneur lui avait prévu avant la course et quel que soit son résultat « une petite sortie de 70 km en vélo pour demain… » Il y a décidément Xavier Thévenard et les autres sur les sentiers des Alpes!

Un discours qui contraste fortement avec celui de Thibaut Baronian « complètement sec » à l’arrivée. Il faut dire que le soleil tapait dur sur les sommets et de nombreux coureurs ont souffert de la chaleur écrasante, aussi bien chez les élites que dans le peloton. Une chaleur qui n’a en revanche pas affecté Rachid El Morabity, habitué aux températures élevées de son désert marocain natal. Ravi à l’arrivée, il remerciera longuement les organisateurs et le public pour leur soutien tout au long du parcours. « Je reviendrais courir dans les Alpes c’est sur » déclarait-il un grand sourire aux lèvres.

Victoire espagnole chez les femmes

Chez les femmes, bien malin qui pouvait prédire le nom du vainqueur pour cette édition 2016 de l’OCC ! Devant l’absence d’une grande favorite, la course était extrêmement ouverte et c’est finalement l’espagnole Mercedes Arcos Zafra qui a brillamment tiré son épingle du jeu. Il faut dire qu’elle avait tout de même terminé à la 2ème place de la CCC en 2013 et n’était donc pas une novice sur ces sentiers…
La coureuse espagnole a dominé la course de bout en bout et termine assoiffée mais radieuse après 6h54mn13s d’effort. Ravie de sa performance elle annonce alors que cette course sera sans doute sa dernière, car elle a décidé de mettre sa carrière entre parenthèses pour fonder un famille. Quoi de mieux qu’une victoire pour raccrocher ses chaussures?

Derrière elle et à bonne distance, on a assisté à un duel italien et c’est finalement Lara Crivelli qui décroche la deuxième place, devançant de 13 secondes seulement sa compatriote Sonia Locatelli, auteur d’une dernière descente depuis la Flégère tonitruante, dans laquelle elle aura repris près de 10 minutes à son adversaire, pour échouer sur la 3ème marche du podium.
La première française, Delphine Alglave termine à la 10ème place.

Il reste maintenant 5 heures aux 1 200 coureurs et coureuses qui ont pris le départ pour rallier Chamonix (heure limite d’arrivée fixée à 22h15) !

Les résultats de l’OCC 2016

  • Hommes
  1. Xavier THEVENARD (FRA), 05h28mn37s
  2. Rachid EL MORABITY (MAR) 05h43mn23s
  3. Thibaut BARONIAN (FRA), 05h43mn48s
  4. Efren SEGUNDO QUESADA (ESP) 05h51mn40s
  5. Ivan CAMPS (ESP), 05h53mn48s
  6. Ernani SOUZA (BRA), 05h54mn23s
  7. Aurelien PATOZ (FRA), 05h58mn12s
  8. Daniel CAZALLA LORITE (ESP), 06h07mn11s
  9. Abdelkadous MOUJ NIA (MAR), 06h12mn26s
  10. Nicolas CARRON (SUI), 06h16mn09s
  • Femmes
  1. Mercedes ARCOS ZAFRA (ESP), 06h54mn13s
  2. Lara CRIVELLI (ITA), 07h34mn06s
  3. Sonia LOCATELLI (ITA), 07h34mn19s
  4. Natalie WHITE (GBR), 07h44mn50s
  5. Helen BLATTER (SUI), 07h51mn08s
  6. Elisabeth BORGERSEN (SWE), 07h54mn17s
  7.  Anna BIASIN (ITA), 07h54mn22s
  8. Francesca SCRIBANI (ITA), 07h56mn20s
  9. Kim BARGER (USA), 07h57mn25s
  10. Daphné ALGLAVE (FRA), 08h05mn48s

Les résultats complets de l’OCC

Réagissez