Urban Mud Race : quand l’armée organise sa course à obstacles

Faire connaître l’armée de Terre, séduire de potentielles recrues et récolter des fonds pour l’association Terre Fraternité : voilà les objectifs de l’Urban Mud Race. Une course à obstacles ouverte à tous, les 13 et 14 juin 2015, dans le Fort Neuf et le bois de Vincennes.

Urban Mud Race

« Organiser des parcours commando, cela fait partie de notre métier ». Au moment de présenter la première édition de l’Urban Mud Race, le Colonel Alain Didier a vite fait de souligner qu’entre l’univers militaire et les courses à obstacles, le fossé n’est pas si grand que l’on pourrait le croire. Bien sûr, l’organisation d’épreuves de course à pied n’est pas dans les habitudes de l’armée de Terre. Mais si le Groupement Recrutement Sélection IDF-OM (Ile de France Outre-Mer) – et la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP) ont décidé de se lancer dans cette aventure novatrice, c’est que les motivations sont nombreuses.  En premier lieu, il s’agit de profiter de cet événement qui séduit de plus en plus de sportifs – coureurs à pied ou non – pour toucher une population susceptible d’intégrer les rangs de l’armée de Terre. « Nous recrutons 10 000 jeunes par an, rappelle le Colonel Didier, en leur proposant un parcours professionnel complet ». Les 18/26 ans seront donc les principales cibles de cet événement… qui n’en reste pas moins ouvert à toutes et tous. Car l’idée, c’est de toute façon de « faire parler de l’armée de Terre ».

Autre objectif : récolter des fonds pour Terre Fraternité, association qui s’occupe des blessés de l’armée de Terre et des familles des militaires tués au combat ou morts en service. « Les bénéfices de l’événement seront reversés à cette association, car nous n’avons évidemment pas vocation à gagner de l’argent », rappelle le Colonel Didier.

Le parcours, long de 12 kilomètres, sera jalonné d’une vingtaine d’obstacles dont, promettent les militaires, trois n’ont encore « jamais été vus, sur aucune course ». Pour le reste : bandes de boue, passages dans des buses, labyrinthe, amoncellement de pneus, parcours du combattant, parcours à l’aveugle dans un parking, seront entre autres au programme de ce tracé qui sillonnera à travers une partie du Bois de Vincennes (près du Lac des Minimes) et proposera également de découvrir le Fort Neuf de Vincennes.

Les concurrents, qui devraient s’élancer par vagues de 200, pourront choisir l’une des deux journées sur lesquelles se déroulera l’événement : le samedi 13 et le dimanche 14 juin 2015. Jusqu’à 16 000 participants et les inscriptions devraient être ouvertes début 2015, avec des tarifs à 50€ pour les 1 500 premiers inscrits de chaque jour (puis 60€, et un tarif unique de 200€ pour une équipe de 4).

Réagissez