Ultra-Trail : Pau Capell répond présent et s’adjuge l’UTMB 2019

François-Xavier de Chateaufort

L'Espagnol Pau Capell a remporté avec la manière la 17ème édition de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB). Le Français Xavier Thévenard, grand favori et en quête d'une 4ème victoire sur l’épreuve s'est contenté de la 2ème place.

Crédit photo : Jean-Pierre Clatot / AFP
Crédit photo : Jean-Pierre Clatot / AFP

Ce vendredi 30 août, sous les coups de 18h, pas moins de 2543 coureurs ont pris le départ à Chamonix de l’UTMB 2019.

Une 17ème édition une nouvelle fois synonyme de défi physique et mental. Au programme, une boucle de 171 km, 10 000 m de dénivelé positif en semi-autonomie avec 10 cols à plus de 2000m d’altitude à dompter et un temps limite de 46h30′ pour rallier l’arrivée. En bref, une superbe boucle autour du Mont-Blanc avec une incursion en Italie et en Suisse.

Une ballade à haute intensité sous la chaleur mais sans orage et peu de vent menée de main de maître par Pau Capell. L’Espagnol âgé de 27 ans déjà vainqueur des trois dernières éditions de la Transgrancanaria (Espagne) est parti seul en tête environ dès le 5ème kilomètre. De la folie pour certains observateurs mais il n’a finalement jamais été inquiété, il s’est même offert le luxe d’accentuer son avance au fil des kilomètres pour s’adjuger son 1er UTMB en 20h19’05 (nouveau record de l’épreuve).

 

Pau Capell qui avait minutieusement préparé l’événement en passant son été dans les Alpes a réalisé l’un de ses rêves remporter le Trail le plus prestigieux du monde et a par la même occasion mis fin à 7 ans de suprématie Française. En 2011, c’est un autre Catalan, le légendaire Kilian Jornet, qui s’était adjugé son 3ème UTMB.

 

Le Français Xavier Thévenard qui ambitionnait un 4ème succès à Chamonix n’a rien pu faire. Au final 2ème à 48’49, le Jurassien a salué l’exploit réalisé par Pau Capell. Le Néo-Zélandais Scott Hawker complète le podium.

 

Chez les dames, l’Américaine Courtney Dauwalter touchée à la hanche en juin dernier et prise de vomissements à Champex a tout de même survolé la course en 24h34’26 avec plus d’une heure d’avance sur sa dauphine la Suédoise Kristin Berglund.

 

Au final, 1556 concurrents sont venus à bout de l’UTMB 2019. Près de 40% d’abandons sur cette course exigeante, mythique mais au combien magnifique. L’UTMB fut une nouvelle fois le point d’orgue d’une formidable semaine de Trail au pied du Massif du Mont-Blanc qui a rassemblé 10 000 coureurs venus d’une centaine de pays du monde entier engagés sur 7 épreuves différentes.

 

Réagissez