Ultra Trail du Mont Fuji (Japon), du 18 au 20 mai 2012

A peine quelques jours après la Transvulcania qui réunissait les meilleurs traileurs de la planète (voir les résultats), direction le Japon pour l'Ultra Trail du Mont Fuji. Julien Chorier sera au départ du 156 km, Sébastien Chaigneau qui devait lui aussi être présent est forfait.

En bleu tracé 156 km UTMF  et en violet tracé 90 km  STY

Parrainé par The North Face Ultra-Trail du Mont-Blanc, l’Ultra-Trail Mont Fuji se déroulera du 18 au 20 mai 2012. Une course dirigée par Tsuyoshi Kaburaki. 4ème de l’UTMB 2008 et 3ème en 2009. Cette première édition devait avoir lieu en 2011, mais avait été annulée suite au violent tremblement de terre qu’à connu le Japon. L’émotion devrait donc être palpable au départ.

La course se déroulera autours du Mont Fuji, sommet de 3776 mètre, au centre du Japon sur la côte Sud de l’île de Honshu. C’est le point culminant du Japon et une destination extrêmement populaire. Montagne sacrée, c’est un lieu de pèlerinage pour différentes religions (Shintoisme, Boudhisme…) et de nombreux sanctuaires y ont été bâtis.

C’est dans ce cadre magique que ce déroulera ce nouvel Ultra Trail avec au programme :

  • l’UTMF, un 156 km avec 8530 mètres de dénivelé
  • Le STY, un 90 km de 4500 mètres de dénivelé.

Julien Chorier, team Salomon, sera au départ du 156 km attiré par l’envie de découvrir de nouveaux horizons et la culture très atypique du Japon. Né le 16 octobre 1980 à Saint Martin d’Hères et ingénieur sécurité et environnement à CAP ERP, il réside à Saint Thibaud de Couz en Savoie. En 2011, il a remporté le 160 km de l’Hardrock Hundred Endurance Run, le 163 km du Grand Raid de la Réunion et le 80 km de l’ultra-Technitrail de Tiranges. Le 8 avril il a terminé deuxième du 73 km du trail des Citadelles derrière l’Espagnol Iker Karrera.

Julien Chorier, (qui n’étais pas au départ de la Transvulcania) est parti le 13 mai au Japon. « Il aurait été plus sage que j’aille au Japon une semaine plus tôt, mais ce n’était pas possible. Il est difficile de tout concilier le calendrier personnel, professionnel et sportif. » Le 5 mai, Julien Chorier a pris la deuxième place du 28 km du Nivolet-Revard. « Ce dernier test sur le Malpassant m’a rassuré. J’ai pu tester ma capacité à encaisser un début de course rapide. Ma préparation a été plus intensive en ce début de saison pour être prêt pour mi-mai. J’ai essayé d’accélérer les choses et de reprendre de la vitesse pour être le plus compétitif possible. J’ai passé plusieurs semaines à me préparer en altitude à Val-Thorens. Malgré des conditions difficiles, pouvoir s’entraîner en altitude me parait un plus non négligeable. Je suis donc dans de bonnes conditions pour aborder ce premier ultra de l’année. » Julien Chorier a recueilli à travers le site internet de la course des infos sur le profil et le type de chemins. « Le parcours semble assez roulant et risque de me mettre en difficulté face à des coureurs plus rapides comme l’Américain Scott Jurek, vice champion du monde sur 24 h. Autres sérieux adversaires annoncés : les Américains Hal Koerner, Mike Wolfe, Ted McDonald, Duncan Callahan, le Canadien Adam Campbell, le Français Patrick Bohard et les coureurs Japonais dont Hiroki Ishikawa. »

Sébastien Chaigneau, contraint à l’abandon en raison de crampes sur la Transvulcania, qui devrait être au départ du 90 km, restera finalement à la maison pour récupérer et préparer Lavaredo, course qu’il a remportée l’an passé….

On notera aussi les participations côté Français de six autres Français (dont une femme) sur le 156 km dont Michel Polettti (organisateur de l’UTMB).

Départ pour l’UTMF, vendredi 18 mai à 15h; départ pour le STY, samedi 19 mai à 10 h.

Voir la fiche de l’Ultra Trail du Mont Fujidans notrecalendrier des courses

1 réaction à cet article

  1. Très interessant, c’est vrai qu’on à les moyens d’y aller

    Répondre

Réagissez