Trail – 3ème étape du WITT à Lans en Vercors

Ce Samedi 3 Mars 2018, de courageux coureurs ont pris le départ de la 3ème étape du Winter Sibo Trail Tour. Retour sur événement et résultats.

Crédit Photo : David Boudin
Crédit Photo : David Boudin

Comme neige au soleil 

Le plateau du Vercors est chargé d’histoire. Mais ce haut lieu de la résistance durant la seconde guerre mondiale est aussi un véritable paradis pour les amateurs de sport outdoor. Eté comme hiver, le plateau regorge d’activités et pas seulement pour les skieurs de fond. Depuis peu, la station village de Lans en Vercors (www.lansenvercors.com/), porte d’entrée du massif, est devenue l’une des étapes incontournables du Winter Sibo Trail Tour organisé par Sibo Conseils.

Et il fait bon vivre dans ce village de 2000 âmes. Le temps d’un temps d’un week-end venez poser vos bagages dans un des hôtels comme celui du Col de l’arc et chaussez les baskets le samedi soir pour un trail blanc sur les montagnes de Lans.

Et si le cœur vous en dit, il vous reste toute la journée du dimanche pour chausser les skis, dévaler l’une des nombreuses pistes du domaine alpin et découvrir ce petit coin de paradis avec son fameux belvédère depuis lequel vous apprécierez une vue époustouflante sur Grenoble. Ou vous pouvez aussi vous essayer au chien de traîneau ou partir pour une balade en raquettes.

Mais revenons à ce samedi 3 mars 18h devant la salle hors sac de Lans en Vercors. Ils sont tous là les courageux coureurs, ayant osé défier les conditions météo. Il faut dire que quelques heures plus tôt c’est une avalanche de neige qui s’abattait  dans la région recouvrant la plaine de son manteau blanc. Mais à 16h, le soleil a déjà percé la mer de nuages, pressée de déguerpir pour offrir à la centaine de coureurs un espace vierge immaculé de toute beauté.

Les heureux invités s’en souviendront ayant à l’unanimité beaucoup « apprécié le parcours bucolique avec ce formidable couchant sur les montagnes ouest du plateau, un régal pour les pupilles.» Mais à 18h, lorsque Silvère Bonnet donne le départ, il est encore un peu tôt pour apprécier les paysages et chacun s’en va t’en guerre plein de bonne volonté pour arpenter soit un tour (8km pour 370m de D+) soir le double, c’est-à-dire repartir pour un second tour identique mais cette fois-ci by night. Car la nuit s’est bien invitée et c’est à l’aide de leur lampe frontale que chacun cherche « des appuis devenus plus solides au second tour, le damage ayant été fait par les coureurs, mais par pour autant plus faciles en descente dans cette neige très brassée » observa très justement Julien Goyer, du SiboTeam La Sportiva, 3ème du 16km.

Il faut dire que sur le 16km, la densité est un peu moins forte que d’habitude, bien des inscrits ayant préféré la douceur de leur appartement par peur des conditions de route. Et pourtant ils ont eu bien tort. A peine la première difficulté passée, le peloton est fortement étiré. S’ensuit une belle ascension à travers les prés et les bois, des zones protégées et d’autres plus exposées au vent, ascension durant laquelle l’échappée se creuse avec les deux inséparables grenoblois, l’athlète Benjamin Allouche et l’ancien nageur de N2 Thomas Barbier. Allouche, le sociétaire de l’EAG est devenu un habitué des Sibo trails avec déjà une victoire à son actif deux semaines auparavant sur l’épate chartrousine de St Hilaire du Touvet.

Finalement, les deux compères n’ont pas réussi à se départager, préférant franchir ensemble la ligne d’arrivée en jouant à saute mouton après avoir même réalisé quelques figures de style au passage du premier tour. « On s’est bien amusé ce soir. Benjamin est un ami, on s’entraîne souvent ensemble et il aurait sans doute pu gagner mais ce soir il m’a offert le cadeau de passer en ligne devant, sympa» reconnait Thomas Barbier, également triathlète du GUC. Julien Goyer du Sibo Team – La Sportiva complète le podium après avoir fait cavalier seul du début à la fin. Chez les filles, la sociétaire de Chambéry Triathlon et membre du Sibo Team – La Sportiva,  Aurélie Caucal a réussi non sans mal à sauver son titre de l’an dernier. « Deux tours, deux ambiances différentes. C’était splendide la première fois avec le couchant mais pas mal non plus de nuit, j’ai bien apprécié » confie la chambérienne qui a du s’employer face à la grenobloise Pauline Chanavat qui courait sur ses talons, deux minutes seulement séparant les deux jeunes femmes à l’arrivée.

winter sibo trail

Marlène Thierry complète le podium peu après en 2h03’. Sur le parcours de 8km, pour ceux qui ont préféré ne courir qu’une boucle plutôt que deux, profitant ainsi du soleil tout du long, sans vraiment avoir besoin d’utiliser leur lampe frontale, Benoit Amiot a survolé l’épreuve en 46’21 devant Pierre Olivier Collin et Genest Reboud. Chez les filles, on retrouve encore une habituée des Sibo Trails avec Peggy Munier, elle aussi de Chambéry Triathlon, et qui ne cesse d’enchainer les bons résultats cet hiver. En 58’32 elle s’impose de peu devant Cécile Eichinger, du Sibo Team – La Sportiva et Sophie Montjaux. A peine la remise des prix effectuée en présence des élus et responsables des pistes de Lans en Vercors, que Silvère Bonnet et Arthur Guntz pensent déjà à l’organisation de la dernière étape du Sibo Winter Trails Tour. Ce dernier opus aura lieu à Chamrousse, à quelques lieux de Grenoble, le dimanche 1er avril à 18h. Inscrivez-vous vite !

Pour plus d’informations : https://www.chamrousse.com/report-winter-sibo-trail-chamrousse-sibo-conseil-4843379.html

 

Résultats

Classement Parcours 16 km

Classement Parcours 8 km

 

Galerie Photo

Crédit Photo : David Boudin


 

Réagissez