Templiers 2015 : les résultats de l’Endurance Trail (Millau, 12), le 23 octobre 2015

Aurélien Collet remporte une victoire très émotionnelle après une saison émaillée de blessures. Chez les femmes, Sarah Cameron s'impose en solitaire.

Aurélien Collet (vainqueur)
Aurélien Collet (vainqueur)

Ultra trail rime avec dépassement de soi et souffrance, même si le plaisir de franchir la ligne d’arrivée est lui aussi bien réel.

Mais dans la nuit du 22 au 23 octobre 2015, la première souffrance pour un grand nombre des 1 300 coureurs rassemblés au départ de l’Endurance Trail, est celle que leur a causé leur réveil ! Avec un départ donné à 4h15, tous les yeux n’étaient encore complètement ouverts dans la nuit de Millau.
Un peu de musique et quelques encouragements des speakers plus tard, tout le monde est près à en découdre. Les fumigènes rouges, devenus traditionnels, sont allumés et les fauves sont lachés pour 100 km et 4 300 mètres de dénivelé positif. Un parcours qui fait la part belle aux petits sentiers et autres « singles » pour le plus grand bonheur des participants.

Comme c’est maintenant devenue une habitude, les hommes de tête adoptent un train d’enfer qui fera dire à de nombreux spectateurs au premier ravitaillement (atteint en 1h30 après 18 km de course) « ils partent vraiment pour un 100 km là? »  C’est pourtant bien le cas et devant, Mathieu Brignon et son compère du team Hoka Aurélien Collet décide de la jouer en duo pendant une trentaine de kilomètres. Côté femmes, Sarah Cameron mène la danse assez facilement.

Dans la descente vers Mostuejouls (km 34) Mathieu Brignon augmente le rythme et profite d’un petit coup de moins bien de son compagnon de route pour passer seul en tête au ravitaillement. Mais coup de théâtre, il se trompe de chemin et prend le tracé de l’Intégrale après avoir loupé une bifurcation suite à une portion commune au deux parcours. Lorsqu’il réalise son erreur il est trop tard pour faire demi-tour et il abandonne donc à Rozier, dépité… « C’est pas tout les jours que j’ai des jambes comme ça, c’est vraiment frustrant, je suis dégoûté… ». En guise de lot de consolation et pour évacuer sa frustration, il décidera de s’aligner au départ de la Grande Course dimanche 25 octobre.
Aurélien se retrouve donc seul en tête et quitte la ravitaillement de Rozier (km 44) avec 5 minutes d’avance sur Arnaud Chartrain qui hérite de la deuxième place.

Le jour s’est levé mais les températures sont encore fraîches et le soleil n’a pas encore fait son apparition dans les vallées. Heureusement pour les coureurs, la montée vers Saint-André-de Vézines et ses 500 mètres de dénivelé positif offre de quoi se réchauffer ! A partir de ce point, les parcours de l’Endurance Trail, de l’Intégrale (voir notre compte-rendu) et du Marathon du Larzac se croisent et se séparent au gré des kilomètres, permettant à chacun de se trouver un compagnon pour faire un peu de route.

Des compagnons qu’Aurélien Collet ne souhaite pas retrouver avant la ligne d’arrivée et il va donc garder un rythme élevé jusqu’à l’arrivée. Une stratégie assumée et qui fait sa marque de fabrique comme il l’expliquait à l’arrivée : « Je pars tout le temps fort, si ça passe tant mieux, sinon tant pis! » Une arche d’arrivée qu’il franchit finalement en 10h33mn46s, signant une victoire au combien importante après une saison 2015 émaillée de blessures. C’est d’ailleurs avec des sanglots dans la voix qu’il savoure ce succès. « J’ai eu des soucis toute l’année et j’arrive ici avec moins de 300 km de prépa donc je partais un peu dans l’inconnu mais avec tellement envie de clôturer cette saison sur quelque chose de beau. C’était vraiment dur avec si peu de préparation mais j’ai tout donné… »

Derrière lui, Arnaud Chartrain n’a jamais quitté la deuxième position à partir du 40ème kilomètre de course, gérant son avance sur ses poursuivants mais sans parvenir à revenir sur l’homme de tête. « J’ai toujours essayé de penser à la tête de course pour revenir sur Aurélien » détaillait-il à l’arrivée, « mais il vraiment réalisé une course parfaite, creusant l’écart petit à petit sans que je ne puisse rien y faire. Je ne pouvais vraiment pas espérer mieux aujourd’hui. » Un beau résultat pour le sociétaire de l’AS Nogent-le-Rotrou qui confirme sa belle forme de fin de saison après sa 6ème place aux Championnats de France de trail long en septembre dernier.

Sur la troisième marche du podium on retrouve Yann Nourry (11h23mn53s). Longtemps à la lutte avec Yannick Pierrat (qui terminera finalement 4ème), il le devance finalement sur la ligne de 7 minutes, enchanté de sa performance du jour. « J’étais 4ème pendant très longtemps et dans la montée du Cad (ndlr : dernière difficulté du parcours) on m’annonce que Yannick est en difficulté et je finis par le passer. C’est vraiment inespéré comme résultat. Je m’étais qu’un top 5 serait un très beau résultat alors un podium… J’ai encore un peu de mal à y croire ! »

Chez les femmes, Sarah Cameron s’impose au terme d’une course solitaire mais rondement menée en tête. Elle franchit la ligne après 14h59mn38s d’efforts alors que la nuit est tombé sur Millau.
Florence Blay monte sur la deuxième marche du podium en 15h26mn42s et Catherine Lanson complète le trio de tête en 15h36mn11s.

Seuls ses trois concurrentes ont franchi la ligne d’arrivée chez les féminines à l’heure où nous postons ces lignes. Les concurrents encore en course ont jusqu’à 2h du matin samedi 24 octobre pour rallier l’arche d’arrivée à Millau.

Les résultats de l’Endurance Trail

  • Hommes
  1. Aurélien COLLET, 10h33mn46s
  2. Arnaud CHARTRAIN, 10h52mn19s
  3. Yann NOURRY, 11h23mn53s
  4. Yannick PIERRAT, 11h30mn11s
  5. Julien JORRO, 11h50mn49s
  6. Frédéric JUNG, 11h53mn59s
  7. Alexandre LAVILLE, 11h53mn59s
  8. Matthieu CRAFF, 11h54mn49s
  9. Damien DOUVRY, 11h55mn23s
  10. Johnny LHERMINIER, 12h06mn46s
  • Femmes
  1. Sarah Cameron, 14h59mn38s
  2. Florence Blay, 15h26mn42s
  3. Catherine Lanson, 15h36mn11s
  4. Tracy DEAN (GBR), 16h32mn21s
  5. Marina LIEUTIER, 16h53mn04s
  6. Sylvie JARRET, 16h56mn36s
  7. Willemijn JONGENS (NED), 17h32mn43s
  8. Anna LOUIS, 17h37mn30s
  9. Marie NICOLLO, 17h56mn24s
  10. Christine CORNEUX, 18h31mn33s

Les résultats complets de l’Endurance Trail 

1 réaction à cet article

  1. Parcours un peu modifier avec en realite 4750 D+

    Répondre

Réagissez