Sorokin, l’homme qui a détrôné Kouros

Rappelez-vous ! Nous avions déjà parlé à 2 reprises de l’ultra-runner Lituanien Aleksandr Sorokin.
Le premier article était consacré au record de France du 24h d’Erik Clavery établi lors des mondiaux d’Albi en 2019, course remportée par Sorokin avec plus de 278 km.
Le 2ème article était consacré aux records du monde du 100 miles (11h14’56) et du 12 heures (170,3 km) réalisés le 24 avril 2021 à Ashford en Grande -Bretagne, soit 14,28 et 14,19 km/h de moyenne !
2022 commence à pleine vitesse pour Aleksandr Sorokin qui a signé un nouveau record !

Le Lituanien Aleksandr Sorokin (Instagram @ultrarunner_aleksandr_sorokin)
Le Lituanien Aleksandr Sorokin (Instagram @ultrarunner_aleksandr_sorokin)

Il efface le « Dieu courant » des tablettes

Fin août 2021, à l’occasion de l’Ultra Park Weekend 24 heures qui avait lieu en Pologne, Sorokin a battu un record réputé comme inattaquable : celui de Yannis Kouros, ou plutôt ceux de Yannis Kouros qui possédait le record sur piste avec 303,506 km établi en 1997 mais également celui sur route avec 290,221 km.

Depuis, personne ne s’en était approché. Sur un parcours très plat de 1,7 km, le Lituanien a porté le record à 309,26 km, soit une moyenne de 12,89 km/h.

Ce qui représente un temps au kilomètre de 4’39’’3, complètement hallucinant.

 

Dans l’article sur les championnats du monde de 2019, https://www.lepape-info.com/actualite/championnat-du-monde-de-24h-24-heures-pour-un-record/ nous avions parlé de machine dans le sens où Sorokin ne s’était arrêté que deux courtes fois en 24h à Albi, dont une fois pour changer de chaussures. Malgré la fraîcheur de la nuit automnale albigeoise, il avait conservé le même débardeur du début à la fin.

 

L’éclairage Jornet

La tentative avortée de Kilian Jornet en novembre 2020 sur un 24h piste (courue dans des conditions impropres à la performance) avait eu le mérite de porter un coup de projecteur à une crypto-discipline. Avec 130 km en 10h38, Kilian reste en deçà de la moyenne tenue par Aleksandr sur 24 heures. C’est dire la qualité de ce record. Erik Clavery, champion de France et recordman de France de la discipline avec 272,217 km a comparé ce nouveau record du monde à celui d’Usain Bolt, et il a certainement raison, même si cela reste subjectif.

Aleksandr Sorokin a commencé la course à pied en 2012 et il est rapidement devenu passionné. Pour la préparation des records, il parcourt entre 200 et 300 km par semaine, avec jusqu’à 2 sorties hebdomadaires de 80 km, soit environ 6 heures de course.

Et dans sa boulimie de kilomètres et de records, le Lituanien ne s’est pas arrêté à cette marque mythique sur 24 heures. Il a récidivé le 6 janvier 2022 lors du Spartanion à Tel Aviv. Sur un circuit de 1460 m, il a établi un nouveau record du 100 miles, soit 160,91 km en 10h51’39, ainsi qu’un nouveau record du 12h avec 177,41 km. Cela représente une moyenne hallucinante de 4’03’’5 par km, soit 14,8 km/h. le marathon a été couvert en 2h43 (3’52/km), et le 100 km en 6h35 (3’57/km).

Aujourd’hui, le Lituanien est sans aucun doute l’homme le plus ultra-endurant de la planète sur la route et sur la piste. Sa marge de confort est énorme par rapport à ses concurrents et nous ne savons pas encore quels sont seront ses prochains défis.

Voudra-t-il tenter quelque chose sur le 100 km lors des mondiaux à Berlin en 2022, ou voudra-t-il prendre de nouveaux records à Yannis Kouros sur 48h ou 6 jours ? Rien ne semble impossible à la machine Sorokin !

 

https://www.lepape-info.com/actualite/championnat-du-monde-de-24h-24-heures-pour-un-record/ 

https://www.lepape-info.com/actualite/2-records-du-monde-sur-piste-pour-lultra-fondeur-aleksandr-sorokin/

Réagissez