Saint Pol-Morlaix, les 3 et 4 novembre 2012

Un 40e anniversaire en fanfare

La doyenne des courses sur route bretonnes fête son 40e anniversaire. François Le Disses, organisateur emblématique de l’épreuve, revient sur l’histoire de cette course pas tout à fait comme les autres.

Saint Pol Morlaix

Dans le calendrier des courses hors stade, il est des épreuves emblématiques. Des épreuves qu’il faut avoir couru au moins une fois. L’histoire d’une course se construit autour de la difficulté du parcours, de l’ambiance, de la beauté du paysage, … et/ou de l’organisateur.

Pour Saint-Pol Morlaix c’est un peu tout cela en ajoutant l’engouement des Bretons pour la course à pied.

Né en  1973, le semi-marathon n’a cessé de grandir, le 10 km venant s’ajouter au programme en 1984. En 1999, François Le Disses entre dans l’organisation comme vice-président et prend le commandement en 2001.

« Lorsque je suis arrivé, le classement se faisait toujours manuellement, comme dans les cross avec les cordes. Je venais de Lyon, et nous ne faisions déjà plus cela sur les courses  depuis quelque temps déjà. On a donc introduit le code barre en 2001 puis les puces et aujourd’hui nous avons adopté les dossards avec puces intégrées. La technologie a fortement évolué toutes ces années, » raconte François Le Disses.

L’organisateur a aussi constaté une certaine évolution du peloton avec l’apparition des femmes. « Cette année nous aurons 33% de femmes sur le 10 km entre Taulé et Morlaix. C’est assez impressionnant et formidable. On n’est pas encore à 50% mais si la courbe se maintient on devrait y arriver dans quelques années. »

« Les coureurs dans leur ensemble sont aussi de mieux en mieux préparés et connaissent de plus en plus de choses sur l’entraînement, la diététique, leur corps en général. C’est bien. C’est notamment grâce à tous les médias qui existent aujourd’hui. »

Pour François Le Disses le seul bémol est au niveau de l’organisation. « Je crois qu’il faut être un peu fou pour organiser une course aujourd’hui. Nous avons un nombre incalculable de dossiers à monter, des papiers à remplir et de plus en plus de responsabilités sur nos épaules au nom du principe de précaution. »

Un poids sur les épaules qui n’empêche pas François de savourer cette 40e édition du semi-marathon. « On accueillera 9 000 personnes environ avec 4200 coureurs sur le semi, 4400 sur le 10 km et 400 enfants qui participeront à des courses classées en fonction de leur catégorie ».

Dans le peloton: des anciens vainqueurs, mais aussi nombre de coureurs qui sont déjà venus goûter au plaisir de cette épreuve et qui ont souhaité être présents pour cet anniversaire. « Je suis très content car c’est un beau chiffre malgré la concurrence en ce premier week-end de novembre. »

Pour célébrer cet anniversaire il a été demandé au plus grand nombre de venir courir déguisé et une toute nouvelle course a été mise au programme avec la « Cavalcade ». « Ce ne sera pas vraiment une course mais une marche/course. C’est pour le fun. Tout le monde peut venir, ce sera gratuit. Les accompagnateurs, les marcheurs, les coureurs… Nous aurons l’honneur de passer sur le premier étage du viaduc de Morlaix et nous pourrons respirer l’aire d’arrivée.  Le peloton empruntera un circuit inédit de 5 km intra-muros à travers les venelles, le centre-ville jusqu’à la cour de la Manufacture. Tout se terminera avec un feu d’artifice. Attention, il est demandé à tous de venir avec sa lampe frontale ! Top départ à 19h 15 place Puyo à Morlaix.».

Dimanche place à la compétition avec à 13 h 40 la départ du 29e 10 km Taulé/Morlaix. Ce ville à ville est particulièrement facile. Après un départ au centre-ville,  le circuit fait une boucle de 3 km dans l’agglomération, avant d’aborder un faux-plat descendant, puis montant. Au 4ème km place à la descente de Lannuguy (2 km), pour terminer par un parcours entièrement plat de 4 km.

La 40e édition du semi-marathon s’élancera à 14h10 au départ de Saint Pol de Léon. Après un kilomètre plat, et un faux plat descendant, survient une première côte, jusqu’au 4ème km (pente moyenne : 2 %). Entre le 4ème et le 5ème km, retour sur le plat, suivi d’une descente de 1,2km, à fort pourcentage et un retour sur plat mais avec quelques virages entre le 6ème et le 10ème km. A partir du 10.5e km, place à une longue côte de 3.4 km avec une pente moyenne à 2,5%., à un faux plat descendant, puis montant avant  la longue descente de Lannuguy (2 km) au 15.5e km. Les difficultés seront alors terminées, il ne reste plus que 4 km de plat avant de franchir la ligne d’arrivée….

Pour cette Grande Messe de la course à pied en Bretagne, de nombreux coureurs se déguisent. Cette année, il est demandé à tous de faire un petit effort et de faire preuve d’imagination afin que cette édition marque tous les esprits !

  • Les vainqueurs 2011

Semi-marathon
Homme : Patrick Cheretwo (Ouganda),1h05mn16s
Femme : Elena Sedova (Russie), 1h15mn35s

10 km
Hommes : Abraham Niyonkuru, 28mn18s
Femmes : Katharine Webonbesa, 33mn23s

  • Records de l’épreuve

Semi-marathon
Hommes : Murey, 1h02mn24s (2004)
Femmes : Gadi, 1h11mn09s (2002)

10 km
Hommes : Mamza, 27mn36s
Femmes : Omwenga, 31mn51s

L e programme

Samedi 3 novembre

9 h : Ouverture du Village
19 h 15 : Cavalcade du Viaduc (Morlaix)
20 h 45 : Feu d’artifice (place des Otages)

Dimanche 4 novembre

9 h : Ouverture du Village et remise des dossards
13 h : Départ Benjamins-Benjamines
13 h 15 : Départ Mini Marathon
13 h 20 : Départ Minimes
13 h 40 : Départ du 29e 10 km Taulé/Morlaix – course à Label International – Qualificatif pour le championnat de France 2013
13 h : Fin de remise des dossards – Fermeture du Village
13 h 55 : Départ Handisport
14 h 30 : Départ 21,1 km St-Pol/Morlaix – Championnat de Bretagne 2012 – Qualificatif pour le championnat de France 2013.

Animations musicales sur le parcours et concours des meilleurs coureurs déguisés

Réagissez