Roc D’Azur 2015, succès du festival VTT

Tous les ans à La Roc, du côté de Fréjus, le roc d’Azur tient lieu de grande fête annuelle du VTT. La course élite hommes ce dimanche a vu la victoire du français Victor Koretzky.

ROC d'AZUR 2015

Ils sont plusieurs milliers de fondus du VTT chaque année à faire le voyage sur le Roc d’Azur. Des minots jusqu’aux meilleures éléments nationaux, tous viennent se mesurer sur les parcours du sud de la France. Sur toutes les distances aussi, du Canyon Roc Marathon du Roc d’Azur, que la vainqueur « femmes » la Polonaise Michalina Ziolkowska, a emporté en 4h55’41’’, à l’Enduroc gagné en 5 spéciales chez les hommes par le Suisse Nicola Rohrbach en 21 mn 06.

La Rando Roc Noire a permis à Renaud Lavillenie ou Cyril Desprès de s’amuser au milieu des 2900 autres participants. Il faut ajouter à ces festivités les 42 kilomètres du Roc D’Azur junior tombé dans l’escarcelle de l’alsacien Axel Zingle, le Roc Tandems emporté par le binôme Joseph de Poortere-Emelien / Sébastien Roux, les 8 kilomètres de la Rando Roc Famille partagés par 200 adeptes, la traditionnelle Kid Roc sans oublier la Rando Roc Rouge Déguisée (18 km) où ont défilé 350 furieux en panoplie d’abeilles ou de super Mario !

L’événement majeur c’était bien évidemment la course élite du dimanche. Certes le test event-olympique à Rio avait éloigné de Fréjus Julien Absalon, Maxime Marotte et le vainqueur 2014 Jordan Sarrou. Le plateau était cependant très relevé avec un sacré panier d’anciens vainqueurs : Roel Paulissen, lauréat 2008 et 2009, Stéphane Tempier, vainqueur 2012, Alban Lakata victorieux en 2010 et l’éternelle star de la discipline, Miguel Martinez inscrit au palmarès 1997, 2004 et 2013. Outre ce line-up royal la course dés le départ était basée sous le signe du record : 5200 participants.

C’est Victor Koretzky, 21 ans, vice-champion du monde Espoirs qui a attaqué quasi dès le départ, pour ne plus jamais être revu. Il en termine des 56 km en 2h18’18’’ « Je me suis retrouvé seul au bout de 50 minutes de course, raconte le grand espoir tricolore. Il a fallu gérer et ne pas s’affoler pour en garder un peu sous la pédale pour la fin de course avec le vent de face. J’ai essayé de monter au train et d’attaquer un peu dans les descentes, mon point fort. » Le Suisse Nicola Rohrbach franchit la ligne une 1 mn 26 plus tard pour la deuxième place, son compatriote Martin Fanger accédant à la troisième marche du podium au terme d’un sprint disputé face au Belge Sébastien Carabin.

Chez les femmes, Margot Moschettisera, 21 ans également, était partie pour défendre son titre acquis l’an passé. Avant qu’une crevaison ne la condamne à une 13eme place. C’est finalement une autre française, Julie Bresset, championne olympique en titre, qui l’emporte en 1h55’11’« Je ne m’attendais pas forcément à gagner sur ce circuit, a réagi la bretonne sur la après l’arrivée Margot (Moschetti). Techniquement j’étais un peu au-dessus et j’ai vraiment attaqué dans le Bougnon et ensuite je n’ai plus rien lâché. »

A tous les niveaux, pour l’élite comme pour la masse des pratiquants ce 32eme Roc d’Azur aura été un succès : 20 365 participants ont pris le départ des différentes épreuves et le nombre de visiteurs total est estimé à plus de 100 000. Autant dire que du côté de Fréjus on a déjà l’œil sur l’épisode 33, prévu du 5 au 9 octobre 2016.

La galerie photos

 

Réagissez