Résultats marathon de Reims, 16 octobre 2011

Reims à toutes jambes : 3 marathoniens sous les 2 h 10

Participation record :12 543 coureurs

Reims a toutes jambes - Credit TL

Avec un nouveau record de participation, deux victoires empochées par les Kenyans et les Éthiopiens, une ambiance au beau fixe et des conditions parfaites, ce grand rendez-vous rémois a fait carton plein.

Cette 28ème édition de Reims à toutes jambes (RATJ) n’a pas démenti une fois de plus tout ce qui fait la recette de cette épreuve avec une densité chronométrique remarquable et un plateau de premier choix. Une grande partie des meilleurs coureurs kenyans et éthiopiens avaient ainsi depuis longtemps ajouté à leur tableau de chasse ce marathon, l’un des plus dense et reconnu de l’hexagone.

La grande explication a bien eu lieu

Le moins que l’on puisse dire c’est que les ténors du bitume n’ont pas fait de la figuration, bien au contraire. Ainsi 40 secondes seulement séparent le vainqueur de l’épreuve Demessew Tsega au 7ème Abdisa Sorri, c’est dire le niveau de concurrence qui sévissait sur ces routes de Champagne. C’est donc l’Ethiopien, un peu plus frais que ses concurrents qui a su faire la différence dans les derniers kilomètres pour obtenir son 1er titre significatif de sa carrière à 23 ans. Pour n’avoir pas su tenir la cadence jusqu’au terme des ces 42,195 km, Abede Dogaga devait se contenter de la seconde place après avoir remporté la mise il y a de deux ans. Toujours placé mais rarement gagnant, Richard Limo complète le podium, mais que la course fût belle et intense tant les Africains ont fait le spectacle. La course féminine a également été le théâtre d’un véritable bras de fer entre Julia Mumbi et Abderash Bedasa, qui ne se sont pas lâchées d’une semelle avant les deux derniers kilomètres. Favorite, la première nommée avec un record personnel à hauteur de 2h26mn a placé une ultime accélération à l’approche de l’arrivée vers le Parc des Expositions de Reims pour s’adjuger une victoire de haute volée.

Si le marathon a offert un combat de tous les instants pour la victoire finale, le semi-marathon a laissé planer beaucoup moins le suspense. Deuxième meilleur temps de toutes les éditions du RATJ ave un chrono canon d’1h01mn47s, le Kenyan Philemon Yator a écrasé la concurrence reléguant son compatriote Kitur à 45 secondes, Belete sauvant l’honneur pour les Ethiopiens en accrochant la 3ème place. Annoncée comme la coureuse à battre, Atsede Baysa s’impose sans trembler et sans véritable concurrence avec un chrono sous la barre fatidique d’1h10mn. La double lauréate du marathon de Paris (2009-2010) a fait cavalier seule pendant toute la seconde partie de la course, laissant ses adversaires batailler pour les places d’honneur. Avec la 3ème place obtenue, la Russe Natalia Starkova est la seule non-européenne à s’immiscer dans le tableau d’honneur cette année.

Avec 5 384 coureurs, le 10 km France Bleu a battu un nouveau record de participation au cours d’une épreuve, où Maxime Salmeron chez les hommes et Helena Fetizon chez les femmes ont remporté un succès prestigieux.

Une édition réussie à tous les niveaux

Car il faut bien souligner l’importance de RATJ dans l’agenda du calendrier français. Exemplaire en matière d’organisation, la manifestation rémoise attendue depuis des semaines par ses habitants est à chaque fois un franc succès.

La 28ème édition a d’ailleurs conforté cet engouement avec une participation record de 12 453 coureurs. Que ce soit au Quai du Pré aux Moines pour le départ du semi-marathon et du 10 km ou devant la magnifique cathédrale pour les concurrents du marathon, le public n’a cessé d’encourager les milliers de participants. Ces derniers avaient le droit à une arrivée triomphante, où deux gradins, un écran géant  avaient été mis en place au Parc des Expositions en guise de bouquet final. De 9h45 à 15h45, les arrivées se sont ainsi multipliées le tout dans une ambiance des plus festifs et dans des conditions parfaites. La fraîcheur matinale (5° au départ) avait ainsi laissé place à un grand soleil, qui constituait une donnée supplémentaire d’un rendez-vous réussi à tous les étages.

Thomas Loisel

Ils ont couru

Jean-Claude Monchy a parcouru le 10 km en 1h04mn19mn (56 ans, habite Reims)
« On a bénéficié d’un temps super agréable où c’était un réel plaisir de courir. Si je n’est pas souvent l’habitude de courir des courses, celle-ci est exemplaire en terme d’organisation.  Le parcours est excellent et on sillonne l’ensemble de la ville rémoise, mais cela reste néanmoins très fatiguant comme effort ».

Eric Leblacher, 16ème du semi-marathon en 1h10mn24s (34 ans, habite Longwy)
«Je suis très content de ma course, j’ai suivi le groupe avec la première femme et j’ai calqué mon allure sur ce peloton. J’ai bien géré ma course et puis c’est la course traditionnelle, où la motivation est décuplée. On court devant la famille, les amis, c’est un bonheur immense et puis quand le chrono est rendez-vous alors… »

Thierry Mauger, a parcouru le marathon en 3h10mn48s (45 ans, habite Reims)
«C’est un parcours très exigeant avec certaines portions difficiles avec le vent de face, cela se joue énormément dans la tête. Il faut s’armer de beaucoup de courage pour ne pas sombrer au cours de la seconde partie de course. Le public, le fait de savoir que des centaines de spectateurs nous attendent à l’arrivée permet de donner un coup de fouet pendant la course. On n’avait néanmoins pas à se plaindre car la météo était au rendez-vous. »

Bertrand Lemarchand, a parcouru le marathon en 3h45mn40s (52 ans, habite Sedan)
« J’ai été impressionné par la ferveur des spectateurs, qui nous encouragent sans cesse. Et puis le fait de croiser régulièrement des coureurs en face nous motive à aller de l’avant. Si on court souvent en périphérie de la ville, on ne se sent jamais seul. Pour ce qui concerne le parcours, il est délicat et j’ai eu les pires difficultés pour finir la course. Le mental prend le pas sur le physique. »

Les résultats

Marathon

Hommes
1. TSEGA DEMESSEW (Ethiopie), 2h09mn44s
2. DOGAGA HAILU ABEBE (Ethiopie), 2h09mn52s
3. LIMO RICHARD (Kenya), 2h10mn02s
4. CHELANGA ABRAHAM (Kenya), 2h10mn15s
5. LAGAT VICTOR (Kenya), 2h10mn19s
6. KITUR JACOB (Kenya), 2h10mn23s
7. SORRI ABDISA (Ethiopie), 2h10mn26s
8. KOSGEI FRANCIS (Kenya), 2h12mn35s
9. LOMALA JOSEPH (Kenya), 2h12mn56s
10. KORIR KENNETH (Kenya), 2h13mn10s

Femmes
1. MUMBI JULIA (Kenya), 2h29mn36s
2. BEDASA ABDERASH (Ethiopie),  2h29mn47s
3. LEMMA AYELEU (Ethiopie), 2h32mn26s
4. DIDO ASHETE (Ethiopie), 2h34mn00s
5. DEBELE MESERET (Ethiopie), 2h42mn27s
6. ANDRES GABY (Luxembourg),  2h59mn48s
7. BOSSY ANNE (France),  3h06mn47s
8. CHAUVIN ANGELIQUE France), 3h07mn15s
9. DALINGWATER LOUISE (France), 3h24mn02s
10. LESOT DELPHINE (France), 3h25mn12s

915 coureurs classés

Semi-marathon

Hommes
1. YATOR PHILEMON (Kenya),  1h01mn46s
2. KITUR BERNARD (Kenya),  1h02mn30s
3. BELETE ASSEFA (Ethiopie),  1h03mn02s

Femmes
1. BAYSA ATSEDE (Ethiopie),  1h09mn58s
2. JEROTICH CYNTHIA (Kenya),  1h10mn39s
3. CHELIMO ROSE (Kenya),  1h11mn36s

2612 coureurs classés

10 km

Hommes

1. SALMERON MAXIME (France),  31mn28s
2. DUQUESNOY DAVID (France), 31mn32s
3. DUQUE ALEXIS (France), 31mn33s

Femmes

1. FETIZON ELENA (France),  37mn20s
2. BOUCHE MARYLINE (France), 39mn30s
3. CAPUTO ESTELLE (France), 39mn37s

4970 coureurs classés

Les résultats complets du marathon
Les résultats complets du semi-marathon
Les résultats complets du 10 km

Réagissez