Résultats du Cross du Mans, les 14 et 15 janvier 2012

Un énorme Week-end de courses dans la Sarthe

Le Kenyan Caled Ndiku et l'Ethiopienne Azemra Gebru ont remporté une superbe 31e édition du cross Ouest-France - Pays de Loire. Morhad Amdouni (8e) et Sophie Duarte (9e) terminent premiers tricolores.

Gebru_Photo_Dominique_Breugnot-1 Cross du Mans 2012

A bientôt 22 ans, l’Ethiopienne Azemra Gebru s’est imposée dimanche 15 janvier 2012, devant quatre de ses compatriotes pour signer un quintuplé historique. Si la Kenyanne Chepwony, grande favorite depuis sa victoire sur le cross IAAF de Bruxelles, prenait les devants de la course, elle décrochait du groupe de tête après seulement deux kilomètres. Le rythme infernal impulsé par les Ethiopiennes faisait des dégâts derrière. Sophie Duarte décrochait aussi mais restait à distance raisonnable des Africaines. Sur un parcours rallongé (cette année 6 300 m), les athlètes enchaînaient les boucles dans le Bois de l’Epau baigné par un soleil radieux. Des conditions idéales pour bien franchir les labours. Azemra Gebru, au train, filait vers la victoire. Championne du monde juniors par équipes (3e individuelle) en 2011, elle détient aussi un record de 14m58s établit lors du dernier meeting de Paris Saint-Denis. Derrière Margareth Wangari, elle avait terminé deuxième de la Corrida de Houilles (en décelbre 2011 – 10 km) en établissant un record personnel en 32m06s. Elle devance de 4 secondes Tigist Kiros.

Première française, Sophie Duarte était satisfaite de sa course : « J’avais dit que je voulais terminer dans les cinq mais je crois que j’ai atteint mon objectif car ici c’était  du très haut niveau mondial. Il y a des filles qui étaient présentes à Daegu sur 5 000 et 10 000 m. Je vais sur les compétitions pour m’aguerrir et préparer d’abord Helsinki puis les J.O. Pour les France de la Roche-sur-Yon, un titre n’est pas anodin. Je réfléchirai le moment venu. Why not ? » Carmen Oliveiras prend une belle 12e place suivie par Christine Bardelle toujours régulière au Mans : « je pense que j’ai manqué de fraîcheur, je n’ai pas réussi à me mettre dedans. C’était une course moyenne. »

Ndiku prive Miken du triplé

La course masculine a été aussi de toute beauté. Avec un quatuor aux avants-postes composé de Mike Kigen, Joseph Ebuya, Caled Ndiku et Tesfay Tsegay, la course a pris des allures de 10 000 m tant le parcours était roulant cet après-midi. Après un premier kilomètre effectué sur des bases très élevées (2m38s), le peloton s’étirait sur plusieurs hectomètres. Seuls Morhad Amdouni et Abdelatiff Meftah apparaissaient dans le Top 10. Hassan Chachdi était déjà décroché avant d’abandoner à mi-course. « Je suis rentré du Kenya hier après-midi mais j’ai raté mon train. Du coup j’ai dormi à Paris et je suis arrivé seulement ce matin. Les jambes ne répondaient pas, j’avais mal aux mollets et j’ai préféré m’arrêter pour ne pas hypothéquer la suite de ma saison où je vise la qualification pour le championnat d’Europe d’Helsinki. » Devant, Caled Ndiku conservait la pole mais ne décrochait pas ses deux compatriotes : le champion du monde 2010, Joseph Ebuya, et le double vainqueur au Mans, Mike Kigen. L’Ethiopien Tesfay Tsegay encaissait les coups de butoir mais restait au milieu du trio kenyan. Kigen semblait donner l’impression de pouvoir revenir à sa main mais la vitesse de pointe de Caled Ndiku l’empêchait de franchir la ligne le premier. Caled Ndiku, champion du monde junior 2010, et élu en 2011 « athlète kenyan le plus prometteur » triomphait et dans un excellent anglais, il lâchait : « J’avais de bonnes jambes et avec ma vitesse je crois que personne ne pouvait me reprendre aujourd’hui. Je suis très heureux de gagner en France pour la 1ère fois. Je me sentais fort car j’ai déjà été champion du monde junior. Je vise les Jeux Olympiques et je dois réussir les qualifications sur 1500 m  lors des Trials disputées à Eldoret. »

Morhad Amdouni, le plus en forme

Le champion de France 2011, Morhad Amdouni, se maintenait dans le Top 10 pour prendre une huitième place synonyme de premier Tricolore. A six semaines des France de la Roche-sur-Yon, il sera candidat au doublé. « Je suis content de faire une bonne course ici. Les sensations reviennent et en effet j’ai réalisé une bonne 2ème partie de course. Une prochaine fois, j’espère figurer sur le podium. L’objectif de la saison ? Me qualifier pour les Jeux Olympiques. » Abdelatiff Meftah, déjà qualifié sur marathon pour Londres, terminait 13e et grimaçant : « C’était dur comme sur un marathon. Je n’ai pas réussi à dérouler ma foulée comme je le voulais aujourd’hui. »

Mohamed Serbouti vainqueur du 10 km

35 courses se sont déroulées, la veille le samedi 14 janvier. Un samedi achevé par le 10 km Ville du Mans et les 20 km GDF – Suez… et la marche nordique. Hormis Driss El Himer, malade, les principales têtes d’affiche du cross élite sont bien présentes.

Mohamed Serbouti arborait  un large sourire : celui du vainqueur, de son 3e succès sur les 10 Km de la Ville du Mans. Il a devancé Olivier Fremy et Wilfried Madiot en 32m14s. « Je sortais d’une petite angine et ma préparation a été un peu chamboulée. Mais bon, j’arrive à m’organiser malgré mon travail au Conseil Général. Au bout de 1,5 km, j’ai senti que j’avais de bonnes sensations. Je suis parti devant au 2e kilomètres et j’ai tenu l’allure de 3 minutes au kilo. Je me suis fait plaisir et la forme revient. J’ai apporté ma signature à l’épreuve : je suis l’emblème de la Sarthe. » Mohamed Serbouti est resté fidèle au club Endurance 72. « J’essaie d’apporter mon savoir ; le club compte de bons éléments pour me succéder. » Dans le Bois de l’Epau, c’est auprès des jeunes pousses qu’il a distillé ses conseils. « Ce matin j’ai eu l’occasion de courir avec les scolaires qui, malgré la fraîcheur, étaient très heureux d’être dans une ambiance de haut niveau. » C’est Sandrine Bezard, du club d’Alille – Braye, qui termine première féminine (41m2s) devant Peggy Goulette Seigneuray et Mélanie Lepley.

Driss El Himer a du se mettre au chaud

Arrivé hier soir au Mans, le triple vainqueur de l’épreuve a finalement renoncé à participer après avoir consulté ce matin un médecin sur le site de l’organisation. De retour du Maroc, il souffre d’un virus avec fièvre et toux. Il est donc reparti cet après-midi vers Strasbourg.

Les résultats
Dimanche 15 janvier
Course des AS messieurs – 10 400 m
1. NDIKU Caled (Kenya) – 29m32s
2. KIGEN Mike (Kenya) – 29m36s
3. TSEGAY Tesfay (Ethiopie) – 29m50s
4. EBUYA Joseph (Kenya) – 29m55s
5. MWANGI Issac (Kenya) – 30m25s
6. KEMBOI Polat (Turquie) – 30m26s
7. MUTUNGA Patrick (Kenya) – 30m32s
8. AMDOUNI Morhad (AJ Bastia) – 30m42s
9. CHESHARI Jacob (Kenya) – 30m52s
10. TASAMA Dame (Ethiopie) – 30m53s

13. MEFTAH Abdelatiff (S/L UA Sargenne) – 31m01s
14. BEN IKHAINOUCH Hassan (Pass Running) – 31m03s
15. EL FADIL Said (AS CHU Nantes) – 31m29s

Course des AS dames – 6 300 m
1. GEBRU Azemra (Ethiopie) – 20m30s
2. KIROS Tigist (Ethiopie) – 20m34s
3. FEYISA Bertukan (Ethiopie) – 20m38s
4. BELETE Almenesh (Ethiopie) – 20m47s
5. MELESE Yebrqual Arage (Ethiopie) – 20m51s
6. CHEPWONY Caroline (Kenya) – 21m9s
7. KIRUI Purity (Kenya) – 21m12s
8. KOMU Martha (Kenya) – 21m22s
9. DUARTE Sophie (CA Balma) – 21m25s
10. FERAHTIA Hayet (Algérie) – 21m32s

12. OLIVEIRAS Carmen (SCO Sainte Marguerite) – 21m36s
13. BARDELLE Christine (CA Alès) – 21m41s
14. PELLEN Maryline (ASPTT Lille) – 21m43s
15. LAUBERTIE Patricia (ES Ussel)- 21m46s

10 km
1. SERBOUTI MOHAMED, 32mn14s
2. FREMY OLIVIER, 32mn47s
3. MADIOT WILFRIED, 33mn00s
4. CHARPANTIER THOMAS, 33mn11s
5. EXMELIN ANTOINE, 33mn32s
6. FERNANDES TONY, 33mn51s
7. FAUVEL CEDRIC, 34mn38s
8. ESNAULT CYRIL, 34mn53s
9. LAVIOLETTE ARNAUD, 35mn02s
10. LE GALL BENJAMIN, 35mn20s

20 km

1. BAJON CLEMENT, 1h09mn58s
2. DURAND SYLVAIN, 1h09mn58s
3. LEBOUCHER HERVE, 1h12mn00s
4. BROCHARD LAURENT, 1h12mn23s
5. HEDIN DAVID, 1h12mn40s
6. CHEVREAU GUILLAUME, 1h12mn51s
7. LAPORTE VIVIEN, 1h13mn28s
8. ALIGON RICHARD, 1h13mn38s
9. VICTOR SEBASTIEN, 1h14mn09s
10. CARLIER ALDERIC, 1h14mn17s

Tous les résultats du Week-end

cross-du-mans-ouest-france-pays-de-la-loire-2012

Réagissez