Renaud Lavillenie et Eloyse Lesueur sacrés athlètes de l’année FFA

Les performances de Renaud Lavillenie ont été logiquement récompensées. Chez les femmes, Eloyse Lesueur s'attire la faveur des suffrages mais Christelle Daunay n'est pas loin derrière.

Renaud_BD

Les fans de tartan ont tranché. Il sont près de 7 500 à avoir voté sur le site de la Fédération Française d’Athlétisme pour désigner les athlètes de l’année 2014. La liste des prétendants et prétendantes au titre avait été dévoilée le 26 novembre dernier et elle contenait de nombreux sportifs du monde de la course à pied.

Au final, aucun d’eux n’a été désigné athlète de l’année mais les fans ont tout de même plébiscité Christelle Daunay, auréolée de son titre européen sur marathon, qui échoue de justesse à la deuxième place avec 24,53% des suffrages. C’est donc Eloyse Lesueur (26,05%), elle aussi championne d’Europe mais en saut en longueur, qui a recueilli le plus de votes et qui reçoit ce titre honorifique : « Je suis très contente ! Je pensais vraiment que Christelle (Daunay) allait gagner. Cette récompense conclut cette année en beauté. Elle concrétise tout ce que j’ai réalisé en 2014 et c’est un beau tremplin pour l’an prochain. Sincèrement, j’ai été déçue de ne même pas avoir été nominée par l’Association européenne d’athlétisme lors de son élection. J’ai eu un peu le sentiment que le saut en longueur était mis de côté. Ce trophée me permet donc de me réconcilier avec le grand public. »

Sans surprise, Renaud Lavillenie, son record du monde de saut à la perche et son titre européen à Zurich, ont mis tout le monde d’accord (66,13% des suffrages), récompense méritée au vu de sa brillante saison et qui a ravi le Charentais. Il en a profité pour rappeler que Yohann Diniz a lui aussi signé un record du monde cette année (50 km marche), saluant cette performance. « Cette récompense a une saveur particulière. Elle vient boucler la boucle au niveau de l’athlétisme, après les trophées décernés par les fédérations internationales et européennes. C’est la troisième fois que je suis élu athlète de l’année FFA après 2009 et 2012. Ça fait plaisir. Sur la saison, Yohann et moi sommes les deux seuls Français à avoir battu un record du monde. Il y a donc une certaine logique dans les résultats. Avec Eloyse (Lesueur) vainqueur chez les femmes, ça fait deux sauteurs qui gagnent ! »

Du coté des espoirs, Cassandre Beaugrand (1 500 m) et Wilhem Belocian (champion du monde junior du 110 m haies avec record du monde à la clé) ont été eux récompensés ainsi que le relais 4×400 m féminin pour le collectif de l’année. 

Réagissez