Quatrième édition du Marseille Marathon, le 25 mars 2012

La quatrième édition du Marseille Marathon s’élancera le dimanche 25 mars 2012 à 8h30. Quatre épreuves au programme : le marathon, le semi, le 10 km, et un 6.5 kilomètres féminin. Des parcours a priori plutôt roulants.

Marseille Marathon 2011

Si l’on devait pointer du doigt la principale difficulté du Marseille Marathon, ce serait certainement le Mistral. «Le parcours est relativement roulant, mais si le Mistral souffle, ça peut devenir difficile», confirme Adolphe Ramacciotti. Retraité, la soixante passée, cet ancien policier  a abandonné la course à pied au profit de la natation. La faute à un « genou usé ». Mais il connaît bien le Marseille Marathon : le dimanche 25 mars 2012, il sera de la partie, comme lors des trois précédentes éditions… en tant que bénévole.
Sa mission ? « Je suis les yeux du responsable du PC sécurité ». En clair : « Le matin, avant la course, je fais le parcours en voiture, je vérifie que tout est en place, qu’il n’y a pas de poubelles, d’arbres couchés. Je m’assure que les équipes de signaleurs sont en place, qu’il y a bien des défibrillateurs tous les deux kilomètres. Et au fur, à mesure, je donne le feu vert au responsable ».

En bord de mer

Élaboré en grande partie sur la corniche, le parcours du Marseille Marathon offre un cadre très agréable. « J’aurais aimé y participer, confie Adolphe Ramacciotti. C’est vrai que le cadre est magnifique. C’est le dernier tiers qui est le plus délicat, notamment les 3 à 4 derniers kilomètres qui longent le port. C’est un peu plus froid ». Or Adolphe sait bien que dans ces derniers kilomètres, le soutien du public peut aider les marathoniens. Ce passionné a encore la voix qui s’enflamme lorsqu’il se rappelle sa participation au marathon de New York. Et, tout en humilité, il  évoque son record sur la distance : 3h07mn. « J’aurais bien aimé passer sous la barre des 3 heures, mais je n’ai jamais réussi ».
Peu importe, c’est donc en partie grâce à Adolphe Ramacciotti que 5 000 personnes ont pris le départ du semi ou du marathon l’an dernier (50% sur le marathon, et autant sur le semi). Pour 2012, chacun espère évidemment ne pas avoir à affronter la météo apocalyptique de l’édition 2009. « C’est ma plus grosse frayeur, se rappelle Adolphe. Il y avait tellement de pluie et de vent !  Tout le monde était trempé. Sur la fin de parcours, on aurait dit des fantômes ! » Difficile de savoir ce que réserve le ciel pour ce 25 mars 2012. Mais Adolphe, et au total quelque 1 000 bénévoles, seront bien là pour tenter d’accompagner au mieux les participants. Cette année, ils devraient être encore plus nombreux car outre le marathon et le semi-marathon, deux épreuves sont ajoutées : un 10 km et « La Ladies » sur 6.5 kilomètres qui, comme son nom l’indique, est uniquement réservée aux femmes.

Pour toutes les informations pratiques (horaires, inscriptions, retrait des dossards, …), la fiche du Marseille Marathon

Réagissez