Les Gendarmes et les voleurs de temps à Ambazac, les 11 et 12 juin 2011

Une dernière semaine décisive

Que vous prépariez le 10 km, le 32 km ou le 65 km, vous devez vous préserver afin d’être en pleine forme le jour J. Nathalie Vasseur et Laurence Klein nous divulguent quelques secrets…

Course Nature - Les Gendarmes et les Voleurs de temps 2010 - crédit photo DR

Les Gendarmes et les Voleurs de temps, voilà une épreuve conviviale au départ d’Ambazac, située à 22 km de Limoges. Un grand rendez-vous du trail avec un programme permettant de satisfaire tous les profils de coureurs. Tout commencera le samedi 11 juin à 14 heures, avec deux randonnées pédestres de 12 ou 22 km, suivies des courses enfants et de la course féminine de 5 km en clôture.

Un 65 km exigeant

Après la Pasta Party du samedi soir, place au repos afin d’attaquer la journée de dimanche. En ce 12 juin, les participants de la première édition du 65 km prendront le départ à 8 heures du matin. Une épreuve qui, dès sa première édition, est qualificative pour l’UTMB 2012 à la hauteur de deux points (sur les 5 points nécessaires à acquérir en 2 courses au maximum), et ce n’est pas un hasard ! Le parcours sera exigeant, avec 3 318 m de dénivelé positif, et se déroulera en semi-autonomie, avec seulement deux points de ravitaillement (19 km et 39 km). Des barrières horaires ont aussi été établies, vous devrez courir au minimum à 6 km/h, c’est-à-dire à 10 mn au kilomètre (voir les barrières horaires ci-dessous).

Pour une telle épreuve, il est nécessaire de peaufiner votre dernière semaine.

« Votre dernière sortie doit s’effectuer au plus tard le dimanche précédant la course, donc le 5 juin. Ensuite, vous pouvez faire 30 à 40 mn en footing tous les deux jours, mais pas plus. Et si vous n’avez pas envie, n’y allez pas. Ce n’est pas maintenant que vous allez progresser. Ces footings ne servent qu’à dérouiller les jambes. Petite précision la sortie du dimanche ne doit pas dépasser 1h30. Durant cette dernière semaine, il est préférable d’en faire moins que trop », explique Laurence Klein, victorieuse du dernier marathon des Sables. « Votre dernier footing se fera le jeudi de préférence », complète l’athlète qui sera au départ du 10 km, qui précise : « Pour ma part, je sors d’un cycle sur route afin de retrouver un peu de vitesse après les Sables et surtout, je serai au départ du marathon des Burons (le 19 juin). Ce 10 km me permettra essentiellement de revenir sur trail et d’entamer ma préparation pour les championnats du monde de trail qui se disputeront en Irlande le 9 juillet. »

Durant cette dernière semaine, vous devez surveiller votre hydratation et effectuer une charge glucidique. Votre préparation alimentaire doit être celle d’un marathon.

En course, ne partez pas trop vite et veillez à bien prendre vos ravitaillements. « Je vous conseille de prendre des barres plutôt que des gels, c’est plus agréable sur des longues courses, avance Laurence Klein. Vous pouvez aussi varier les goûts en alternant sucré et salé. Petite astuce, sur vos barres, scotchez des petits mots qui vous donneront du courage et vous permettront de penser à autre chose durant quelques instants. Enfin pour ceux et celles qui jongleront avec les barrières horaires, n’en faites pas une fixation, car vous allez fonctionner dans une dynamique perdante. Partez sur une moyenne qui doit vous permettre de passer et divisez la course en trois. Premier objectif : le 1er ravitaillement : on ne puise pas dans ses réserves tout en maintenant un rythme satisfaisant, on reste dans l’aisance de course. Deuxième objectif : le 2e et dernier ravitaillement. Allez, on tient ! Pas de panique, on gère les moments difficiles en alternant marche et course et on conserve sa moyenne. Ensuite, une fois ce dernier ravitaillement atteint, vous ne devez viser que l’arrivée et ne penser à rien d’autre. Oubliez les barrières horaires, de toute façon, si vous n’êtes pas dans les temps, on vous arrêtera. Gardez bien en tête de rester toujours positif et ça passera, il n’y a pas de raison si vous vous êtes correctement préparé. »

Un 32 km équivalant à un marathon

Une demi-heure après le départ du 65km, place au 32 km !

« Depuis le marathon de Paris, je cours plutôt à la sensation, mais depuis plusieurs semaines, je me suis mise au fartlek. Il faut travailler ses appuis notamment pour les montées et les descentes, » explique Nathalie Vasseur, qui sera au départ de ce 32 km, figurant au calendrier du trail court du Trail National Tour.

«Pour cette dernière semaine, prudence. Votre dernière séance s’effectuera le samedi 4 ou le dimanche 5 juin, ensuite vous pouvez programmer un footing de 45 mn le lundi et un rappel de vitesse le mercredi. Vous effectuerez des accélérations en côte et en descente tout en récupérant sur le plat. La séance peut durer 50 mn, mais pas au-delà d’ 1 h. Ensuite, vous coupez, » recommande la 1ere française du marathon de Paris 2011.

Tout comme pour le 65 km, des barrières horaires ont été mise en place sur la base d’une course à 6 km/h soir 10 mn au kilomètre. Vous rencontrerez 6 postes de ravitaillement et 5 points d’humidificateurs ; le kilométrage sera précisé tous les 5 kilomètres. Attention le dénivelé est de 1031 m. « Arrêtez-vous à tous les ravitaillements pour manger et boire. L’an dernier, je me suis retrouvée en hypoglycémie, ne faites pas la même erreur que moi ! », commente Nathalie Vasseur. Durant la dernière semaine, dites-vous que vous êtes dans le cadre d’un marathon. Vous devez donc protéger votre sommeil, soignez votre hydratation (il fait souvent chaud aux gendarmes), et chargez en glucides. »

Durant la course, Nathalie prend des cachets de dextrose tous les 10 km, faites de mêmes avec vos gels ou vos réserves alimentaires ou encore aux ravitaillements.

Il est aussi important de garder le moral. Pour ceux et celles qui sont habitués à la route, oubliez les temps de passage au kilomètre, ca ne veut rien dire. « Il faut toujours rester positif et se fixer des objectifs. Personnellement, dans les côtes  je m’oblige à toujours courir en réduisant ma foulée. Pour les grand gabarits, je conseillerai plutôt de marcher dans les côtes mais en se fixant toujours un point où on va obligatoirement recourir. Cela permet de reprendre le rythme, car, sinon, on a toujours tendance à rallonger le temps de marche. En descente, faites très attention aux appuis et penser à bien expirer. Une fois sur le plat, retrouvez votre rythme de croisière, tout en essayant d’en garder toujours sous le pied. Il faut gérer les marches de la chapelle en fin de parcours ! C’est un passage difficile à négocier, même si la présence du public à un effet euphorisant, » conclut Nathalie.

Le 10 km : pas d’emballement au départ

Pour ce 10 km programmé à 16 heures il est important de gérer sa journée. Buvez toute la journée et mangez trois heures avant le départ. Ce Trail découverte de 10 km est un excellent tremplin pour se préparer aux 32km. Le parcours est légèrement vallonné avec une altitude variant entre 500 et 700 mètres et un dénivelé positif de 213 m.  « Je conseille de faire une séance dynamique sous la forme de 12 répétitions de 30s vite /30 s lent,  le mardi ou le mercredi précédent la course. Vous réaliserez ces répétitions après 30 mn d’échauffement, » explique Laurence Klein qui sera, rappelons-le, au départ de ce 10 km. « Pour la course, attention, prenez des chaussures de trail. Même si c’est court, il y a des cailloux et il est important d’être bien protégé pour ne pas se blesser. Enfin, ne vous laissez pas emballez, il est important  de ne pas partir trop vite pour ne pas vous asphyxier ! »

Vous voilà parez pour parfaitement gérer votre course quelque soit votre challenge. Il ne vous reste plus qu’à vous amuser et prendre du plaisir ! La ligne d’arrivée franchie, il ne vous restera plus qu’à vous changer pour participer à la grande soirée si vous avez réservé !

Plus d’infos : www.gendarmes-et-voleurs.com

Les résultats des gendarmes et les voleurs de temps à Ambazac.

Les consignes de Jean-Luc Monge, l’organisateur

« Attention aux nouveaux horaires »

« Soyez attentifs aux nouveaux horaires des courses, ». A quelques jours du top départ des différentes épreuves qui se disputeront samedi et dimanche, Jean-Luc Monge ne cesse de la répéter : « le programme entier a changé en raison de la création du 65 km. Ainsi le départ du 32 km traditionnellement à 12 h, partira à 8 h30, une demi-heure après le 65 km. Soyez prévoyant et même si vous pourrez retirer vos dossards le jour de la course, je conseille fortement  de venir la veille, le village ouvrira le samedi dès 12 h. Pour vous garer, nous vous choisissez les parkings situés à Ambazac. Des navettes circuleront dès le samedi après-midi et tout le dimanche à partir de 7 h. Et pour ceux qui ont un camping car, un terrain de rugby derrière la chapelle a été spécialement réservé. Nous tenons aussi à votre sécurité : un briefing aura lieu 5 mn avant chaque départ. Sur le parcours, 8 médecins et une vingtaine de VTTistes seront présents. Ces derniers disposeront de barres de céréales et de pansements afin de vous venir en aide en cas de besoin mais ne vous reposez pas sur leur présence. Je rappelle que sur le 65 km il n’y a que deux postes de ravitaillements solides et 4 points d’eau, vous devez donc disposer d’une réserve alimentaire et d’un système d’hydratation.  Bonne course à  tous. »

5 consignes

-          Arrivez suffisamment à l’avance le jour de la course afin de ne pas stresser

-          Vérifiez que vous disposez du matériel obligatoire (65 km)

-          Soyez attentif lors du briefing 5 mn avant la course

-          Ne jeter pas vos déchets sur le parcours, vous êtes en pleine nature

-          Respectez les consignes de sécurité

Le programme

[tabs style= »default »][tab title= »samedi 11 juin »]

14 heures : Randonnées pédestres 12 ou 22 km – départ unique pour les 2 distances – ouvertes à la marche nordique.

16 h 30 : Courses enfants

18 heures : Course féminine 5 km

19 h 30 – 22 h : Pasta Party[/tab] [tab title= »dimanche 12 juin »]

8 heures : Le Grand Trail du Limousin – 65 km

8 h 30 : Trail « Les Voleurs de Temps » – 32 km

16 heures : Trail « Découverte » – 10 km

20h30 : Dîner de gala dansant

[/tab] [/tabs]

Le matériel obligatoire

Pour le 65 km

OBLIGATOIRE :
Un système d’hydratation de 1.2 litres minimum.
Une couverture de survie
Un sifflet
Un dossard bien visible, portant au dos tous les renseignements médicaux et personnels demandés correspondant au concurrent.

FACULTATIF :
Un téléphone portable (conseillé en cas d’abandon ou d’appel des secours)
Si la météo est défavorable, une veste imperméable ou un coupe vent.
Un gobelet individuel.
Le contrôle de ces équipements sera effectué lors de la remise des dossards ainsi que près de la ligne de départ parmi quelques concurrents pris au hasard. Le non respect stricte de ces clauses entraînera une mise hors course ou un départ retardé

Un plan du parcours sera joint à votre dossard lors du retrait

Les barrières horaires

[tabs style= »default »][tab title= »65 km »]

Point de contrôle

Horaires

Kilométrage

1) Saint sylvestre

11h20

19km

2) Sauvagnac

12h50

29 km

3) Vieux

14h30

39km

4) Chédeville

16h30

51km

5) Les Courières

17h40

58km

[/tab] [tab title= »32 km »]

Du 32 km

Point de contrôle

Horaires

Kilométrage

1) Grandmont

11h20

17km

2) Les Barrys

12h20

23 km

[/tab] [/tabs]


13 réaction à cet article

  1. est il encore possible de s’inscrire par tél ou sur place au 32 KM?
    y a t il un numéro de téléphone?
    MERCI
    Laure Delisée

    Répondre
  2. Désolé
    Les inscriptions sont closes pour le 10 km, 32 km et le 65 km.

    Répondre
  3. Bonsoir,

    Je me suis inscrit sur le 65 km avec un collègue qui habite Nantes. Pourrais-je retirer son dossard le samedi avec une copie de sa pièce d’identité. Il arrivera samedi dans la soirée. Pour l’équipement vous pourriez le contrôler avant le départ de dimanche.

    Bien à vous
    Laurent

    Répondre
    • Désolé mais je viens de demander à l’organisation. Il n’y aura aucun passe droit, chaque coureur doit venir PERSONNELLEMENT retirer son dossard.
      Il pourra le faire tranquillement avant la course

      Répondre
  4. Bonjour, y a t il une consigne pour déposer les vetements au départ? Merci

    Répondre
    • Bonjour
      Oui vous avez des vestiaires !
      A l’entrée du site de la course, au niveau de l’accueil, vous aurez un grand plan qui vous permettra de vous repérer.
      Bonne course

      Répondre
  5. pourrais t on lire la liste complete des inscrits ?ou par departement?

    Répondre
  6. bonjour, je voudrais savoir se ma licence de foot sera valide pour la course de 10 km

    Répondre
  7. bonjour, je viens de consulter la liste des inscrits au 10 km et je vois que c’est noté « manque certificat » alors que je l’ai envoyer par mail avec celui de mon mari qui coure le 65 km et lui c’est validé ?
    Merci de me répondre
    sportivement lydie

    Répondre
    • Bonjour
      Attention nous ne sommes pas organisateurs des Gendarmes et des Voleurs de temps mais partenaires ! Je ne peux donc pas vous répondre à ce sujet. L’idéal est de venir avec la photocopie de votre certificat lors du retrait de votre dossard et le problème sera réglé.
      Petit rappel à tous, n’envoyez jamais l’original de votre certificat médical aux organisateurs de course.
      sportivement

      Répondre

Réagissez