Marathon international du Beaujolais le 19 novembre 2011

Avec un marathon « plus roulant » et la création d’un semi-marathon

De plus en plus séduisant au fil des éditions, le marathon international du Beaujolais réunira 6 000 coureurs cette année, contre 4 500 l’an passé. Le parcours du marathon a évolué, un semi-marathon a été créé, mais les organisateurs promettent une ambiance inchangée pour ce cru 2011.

MARATHON DU BEAUJOLAIS 2010

« C’est un week-end de fête ». Voilà comment Alain Bouhy aime définir ces trois courses proposées dans le cadre du marathon international du Beaujolais, la samedi 19 novembre 2011. Le président  des Beaujolais Runners – qui organise l’événement – souligne « l’approche festive ». « Nous incitons les gens à venir faire la fête, à se déguiser, à participer aux animations ». Et pour ce cru 2011, l’objectif des organisateurs est déjà « dépassé ». « Nous avions objectivé 5 000 participants, nous en aurons 6 000. Malheureusement, nous sommes obligés de refuser du monde parce que nous ne voulons pas aller au-delà cette année ».

Le principal conseil d’Alain Bouhy aux participants est en forme de clin d’œil : « Il n’y a pas beaucoup de difficultés sur nos parcours. Pour réussir, il faut surtout avoir une bonne descente ! » Conséquence… pour ceux qui auront quand même un œil sur leur chrono, le principal piège, est de bien penser à doser vos arrêts dégustation ! Surtout sur les premiers kilomètres, et  si vous êtes engagés sur le semi ou le marathon…. Et évidemment, pensez à boire… de l’eau ! L’idéal est de boire systématiquement un verre d’eau après vos gouttes de vin. Autrement dit, ne confondez pas ravitaillement (nécessaire pour votre corps) et dégustation (uniquement pour le plaisir et la fête).

Création du semi-marathon

Encore « plus moderne » cette année, selon Alain Bouhy, le marathon international du Beaujolais propose désormais 3 courses. La « petite » nouvelle ? Un semi-marathon. « Cela répond à un besoin, explique Alain Bouhy. Nous nous plaçons après le marathon de Lyon qui a lieu en octobre, et avant la SaintéLyon en décembre. Avant, ceux qui avaient participé au marathon de Lyon ne voulaient pas enchaîner avec notre marathon du Beaujolais. Et ceux qui préparaient la SaintéLyon non plus. Quant aux 12 kilomètres, ce n’était pas assez. Ils n’avaient donc pas de format de course qui leur correspondait ».

Visiblement, l’idée est plutôt judicieuse puisque pour sa première année d’existence, le semi-marathon réunira 2 000 participants (un tiers du total). Le parcours comprend une première boucle de 9 kilomètres. Vous serez alors à Arnas. Vous avez jusqu’à 15 heures pour boucler ces 9 premiers kilomètres, soit 1 h 30 après le départ. Ensuite, place aux 12 derniers kilomètres qui sont les mêmes que celui du marathon. Vous avez au total 3 heures pour terminer votre semi (arrêts dégustation compris !!)

Un marathon plus roulant

Le marathon, lui, présente un nouveau parcours pour cette édition. « Nous avons rayé la principale difficulté, précise Alain Bouhy. Avant, il y avait une côte de 500 mètres autour du 38ème kilomètre qui était redoutée par les coureurs. Nous l’avons enlevée. En contrepartie, c’est un faux-plat descendant pendant deux kilomètres ». Conséquence : ce parcours 2011 est « plus roulant sur les 12 derniers kilomètres, il y a moins de dénivelé. Logiquement, les temps devraient donc être moins élevés ». Un impératif pour arriver dans les délais : franchir le 31è kilomètre, à Arnas, avant 15 heures (soit 4 h 30 après le départ). Ensuite, il vous faudra terminer votre marathon en 6 heures, pas plus.

Attention, ne négligez aucun point de ravitaillement ! Il y en aura neuf sur le parcours, le premier au 4ème kilomètre (château de Corcelles). Vous ne gagnerez pas de temps à volontairement ignorer un point de ravitaillement. De la même manière,vous risquez d’être portés par l’ambiance festive, et par l’envie de gagner quelques minutes au départ pour profiter ensuite davantage des arrêts dégustation. Mais attention à ne pas être en sur-régime sur le premier semi (inspirez-vous aussi des conseils de Gilles Dorval avant le marathon du Médoc).

Cyril Mulot, vainqueur en 2007 (2h 38mn 34s) et 2ème l’an dernier (2h 40mn 09s) prévient : « Ceux qui partent devant ne sont jamais ceux qui gagnent à la fin ! Il faut être patient. Ce n’est pas du tout un parcours lassant, mais il est usant, avec des changements de terrain, de relief… Je dirais qu’il faut se régaler les yeux sur les deux premiers tiers du parcours. Pour les papilles, si vous cherchez un chrono, le mieux c’est bien sûr d’attendre l’arrivée. Mais sinon, au moins la mi-course !» Et si vous découvrez l’ambiance du Beaujolais, Cyril Mulot vous promet des moments inoubliables :« On passe même à l’intérieur d’un château, à la cave ! »

Le 12 k, la course la plus arrosée

Dernière épreuve proposée, la plus populaire et festive : le 12 kilomètres. Là encore, le parcours est le même que pour les 12 derniers kilomètres du marathon. « Avec un cru spécial à déguster tous les kilomètres. Et pour chaque cru, un orchestre différent ». Vous aurez les 12 kilomètres les plus animés (et arrosés) du parcours ! Attention, donc, il s’agit certes de la distance la plus courte proposée sur l’épreuve, mais aussi de la plus trompeuse ! Si vous partez avec une VMA trop élevée, et que dans le même temps vous abusez des premiers arrêts dégustation, les 12 kilomètres pourraient vous sembler très longs !

Autour de ce marathon « à consommer sans modération », selon l’organisateur en chef, les participants pourront bien sûr se fondre dans 3 jours de fête (dans le cadre des Beaujolais Days). Avec la traditionnelle Pasta Party la veille. La Nuit du marathon pour se relâcher le samedi soir, après vos efforts. Et ce n’est pas tout ! Le lendemain, dès 10 heures,  rien de telle qu’une balade découverte des vignobles (ponctuée, bien sûr, de dégustations) pour récupérer…

Inscriptions
Inscriptions closes pour le 12 km
Semi-marathon : 30 € jusqu’au 17 novembre minuit. 40 € sur place dans la limite des places disponibles (limité à 2000)
Marathon : 50 € jusqu’au 17 novembre minuit. 60 € sur place dans la limite des places disponibles (limité à 1400)

Le programme des courses
Samedi 19 novembre 2011
10 h 30
: départ du marathon à Fleurie
13 h 30 : départ du semi-marathon à Arnas.
15 h : départ du 12 kms à Arnas
Attention le village d’Arnas sera fermé à partir de 11h00 le samedi matin.
Il vous sera impossible de venir vous garer au départ du semi et de la 12 km passé 11h00.

Navettes pour rejoindre les différents départs (rendez-vous au village expo)
Marathon :
De 8 h à 9 h15
Semi-marathon : De 11 h à 12 h 30
12 km : De 12h30 à 14 h

Des consignes sont prévues sur les zones de départ. Vous récupèrerez vos affaires à l’arrivée.

Retrait des dossardsUniquement au Parc Expo
PARC DES EXPOSITIONS, 221 Avenue de l’Europe, 69400 VILLEFRANCHE/SAONE

Vendredi 18 novembre
de 14 à 19 h pour toutes les épreuves

Samedi 19 novembre
de 7 h à 8 h 00 pour le marathon
de 7 h à  11 h pour le semi-marathon
de 7 à  12 h 30 pour le 12 km

Vous pouvez retirer le dossard d’autres coureurs, sur présentation de leur pièce d’identité

Les animations
Vendredi 18 novembre 2011
18 h
: cérémonie officielle d’inauguration au Village Marathon au Parc Expo de Villefranche
19 h : Pasta Party au Parc Expo

Samedi 19 novembre 2011
18 h : Beaujolais Parade, place des Arts à Villefranche
18 h 30 : Mise en perce, parvis de l’hôtel de ville à Villefranche
20 h : Nuit du marathon au Parc expo

Dimanche 20 novembre 2011
10 h : balade découverte des vignobles du Beaujolais et dégustations à Beaujeu
12 h : déjeuner aux Sarmentelles à Beaujeu

Les parcours
Le parcours du marathon
Le parcours du semi-marathon
Le parcours du 12 km

Le site du marathon international du Beaujolais : www.marathondubeaujolais.org

5 réaction à cet article

  1. bien organiser bravo

    Répondre
  2. Vivement le 19 pour participer à votre belle course et ensuite faire la fete avec les autres coureurs.

    Répondre
  3. Vivement le 19 novembre les Rennkompels de Bouxwiller serrons la pour
    la deuxièmes fois et on va mettre le feu sur le parcours du marathon comme il y a quelque année,
    on serra facilement reconnaissables nous somme les alsaciens et alsacienne avec notre costume traditionnel
    et notre charrette avec nos produit régionaux alors rendez vous a samedi.

    Répondre
  4. L’Equipe des Tuparoù arrive : 5 marathoniens et une dizaine de supporters pour participer à ces belles courses et faire la fête !

    Répondre
  5. Merci pour cette organisation et cet élan de volonté afin que cette belle fête dans un objectif sportif et de rassemblement inter-génération soit réussit, merci à tous ceux qui oeuvre à cette journée, seul regret, que la course ne passe pas dans notre belle rue national de Villefranche, la « capital » du Beaujolais, la municipalité devrai imposer la rue piétonne ce jours la, au commerçants de savoir qu’ils on la chance d’être dans une Capital ce jours-ci.

    Répondre

Réagissez