Marathon du Mont-Blanc 2013 : peut-être un parcours de repli sur le 80 km

Face aux conditions météorologiques de ces dernières semaines, l’organisation du Marathon du Mont-Blanc fait savoir que la nouvelle épreuve de 80 km pourrait emprunter le parcours de repli, le 28 juin prochain.

p7010115-e1370519291949

A peine plus de trois semaines avant le départ de leur nouvelle épreuve de 80 km, les organisateurs du Marathon du Mont-Blanc ont tenu à rassurer les futurs participants sur les conditions de course, tout en les prévenant qu’ils allaient peut-être devoir emprunter le parcours de repli. « Avec un profil d’ultra (6 000m D+) et un point culminant à 2 643m (col de la Terrasse), la neige accumulée ce printemps risque de rendre certains passages très délicats. Afin d’assurer le bon déroulement de la course, l’organisation a prévu des variantes au parcours initial permettant de contourner ces endroits trop enneigés pour une sécurité optimale des coureurs. D’ici fin juin si les températures restent en dessous des normales de saison et que la neige ne fond pas suffisamment, l’organisation mettra en place le parcours B du 80 km du Mont-Blanc, ce tracé propose  également 80 km de course et 6 000m de dénivelé positif et négatif », précise l’organisation dans un communiqué publié ce jeudi 6 juin.

Et de préciser : « Même si la neige était  initialement prévue sur certains passages du 80Km (régulièrement présente fin juin à ces altitudes), c’est la première fois en onze ans que l’organisation rencontre un tel cumul de neige à cette période, et tout est mis en œuvre pour garantir des parcours praticables en toute sécurité à tous les inscrits ».

 Le 80 km, dont le départ sera donné à 4 heures du matin vendredi 28 juin à Chamonix, sera la première des cinq courses programmées dans le week-end. Pour les autres formats – le marathon, le cross, le 10 km et le kilomètre vertical -, l’organisation affirme ne pas être « inquiète concernant l’état d’enneigement des chemins.Pour le 10km du Mont-Blanc et le KMV du Mont-Blanc les parcours sont totalement praticables. Au Cross et au Marathon du Mont-Blanc, les névés encore présents sur la traversée Flégère-Panpraz vont rapidement disparaître, et au sommet de l’aiguillette des Posettes, la neige restante à l’heure actuelle permet de penser que d’ici fin juin les coureurs du Marathon pourront emprunter cette portion du tracé sans problèmes ».

 Dernière précision : il ne reste plus de dossard pour aucune des courses de cette édition 2013

Les informations pratiques sont sur la fiche du Marathon du Mont-Blanc dans notre calendrier des courses

Réagissez