L’UltraChampsaur (Molines en Champsaur, 05), les 2 et 3 juillet 2016

Le 2 et 3 juillet 2016, les trailers de Provence prendront leurs quartiers d’été dans les Alpes et plus particulièrement dans la Haute-Vallée du Champsaur (Département des Hautes-Alpes) pour la 8° édition de l’UltraChampsaur.

Trail_UltraChampsaur2015©Agence Kros_RemiFabregue (35  sur 78)_edit

Manifestation, au challenge des Trails de Provence depuis 2014, l’Ultrachampsaur propose un week-end de Trail les 2 et 3 juillet dans la vallée du Champsaur pour 4 courses au programme dont 2 inscrites au challenge:

  • L’UltraChampsaur (55 km, 3700 m D+), manche de trail long.

Pour cette édition 2016, l’organisation a souhaité rester fidèle à l’esprit de l’épreuve : parcourir la vallée du Champsaur sans concession avec près de 4000 mètres des dénivelée positif. C’est un parcours renouvelé à 70% qui sera proposé avec néanmoins de nouveaux joyaux à découvrir au cœur de la vallée : le tracé passera notamment par le vallon de Méollion et son village abandonné mais également par la vallée de la Rouanne, le col de Rouannette avant de gravir l’éternel sommet du Piolit qui pourrait bien être l’arbitre pour la victoire finale.

  • Le Lac des Aiguilles, ou Le Lac-Ancelles (32 km, 2000 m D+), manche de trail court.

Sur le trail court, l’épreuve s’élancera à nouveaux sur le pont de Sâvines le lac, un tablier de plus de 1000 m de long qui enjambe une des plus grande retenue artificielle d’Europe et qui propulse les coureurs à l’assaut des aiguilles de Chabrières, 1500 mètres plus haut. Avec une arrivée à Ancelle et le franchissement du col de la Coupa, ce tracé s’impose parmi les plus ambitieux et les plus esthétiques du week-end.

Un programme chargé et/où l’esprit de compétition se fera sentir. Sur le trail court, Saïd MANSOURI, vainqueur de l’épreuve en 2015 tentera le doublé mais il devra se méfier de Cédric PRADE, leader du challenge ou encore Laurent CASTEL et Maxence VOLPE. Florence HOUETTE, Stéphanie DAVIDSON et Nadine BOUMAZZA (nldr : le podium provisoire féminin du challenge) seront présentes, promettant une belle compétition.

Sur la longue distance, Audrey BASSAC fait figure de favorite chez les féminines, et devra être sur ses gardes faces à Mylène GRIFFIT ou l’expérimentée Christine GROSJEAN. Beau plateau chez les messieurs avec Hervé GIRAUD-SAUVEUR en grand favori qui devra contenir une pléiade d’outsiders dont Raphael GRISEL, Nicolas MARTIN, Richard MAZZONI, pour ne citer qu’eux.

En marge du challenge, il ne faut pas oublier que deux autres épreuves seront également organisées :

  • Une course nature de 10 km

Le week-ernd s’ouvre sur un prologue de 10 km. Une épreuve à mi-chemin entre le trail et la course nature avec un mélange de pistes et de sentiers. Comme pour le 32 et le 55 km, le tracé permet la jonction entre deux villages du Champsaur : Saint Léger les Mélèzes et Ancelle. La première partie s’élance en sous-bois, la seconde avance à découvert au dessus de la plaine de Lachaup et du village d’Ancelle pour finir sous les pentes du Cuchon. L’arrivée se fait sur la place du village d’Ancelle.

  • Un contre la montre semi-nocturne de 5 km

Samedi soir, à la lueur des frontales, se lancera la course solidaire et féminine et/où toutes les petites foulées iront directement en bénéfice à l’association ADOC ! Un bon moyen de profiter de l’événement dans la bonne humeur collective.

Réagissez