Les résultats du Virgin London Marathon (Grande-Bretagne), le 13 avril 2014

Wilson Kipsang sans trembler, Mo Farah distancé

En établissant le nouveau record du marathon de Londres ce dimanche 13 avril 2014, le Kényan Wilson Kipsang, recordman du monde, a prouvé qu’il était le meilleur spécialiste du moment sur 42,195 kilomètres. Pour ses débuts, Mo Farah signe un décevant 2h08mn21s.

The Virgin Money London Marathon 2014

On attendait beaucoup de ce Virgin London Marathon version 2014. Parce qu’avec un plateau élite hors norme, l’épreuve pouvait prétendre à des temps de très, très haut vol. Mais ce dimanche 13 avril, il n’y a pas eu de record du monde. Et tous les favoris n’ont pas répondu présent sur le bitume.

Pourtant, chez les hommes, la course est partie extrêmement vite, emmenée par un lièvre de luxe, l’Ethiopien Haile Gebrselassie. Passé en 14mn21s au 5ème kilomètre, le groupe de tête était sur les bases du record du monde (2h03mn23s), et même en avance par rapport aux allures demandées (des passages réclamés en 14mn30s au 5ème, 29mn au 10ème, 1h01mn45s au semi). Mais l’allure fléchissait rapidement et ces mêmes hommes passaient en 29mn11s au 10ème kilomètre, puis en 44mn06s au 15ème. C’est là qu’Haile Gebrselassie choisissait d’arrêter son effort, lui qui sera au départ du marathon de Hambourg dans trois semaines. Dès lors, l’élite allait se contenter d’un seul lièvre.

Pour ses très attendus débuts sur la distance, Mo Farah, double champion olympique des 5 000 m et 10 000 m, avait lui choisi de partir prudemment, sur les bases de 1h02mn15s au semi. Au 15ème kilomètre, il pointait en 13ème position en 44mn50s, en compagnie du champion olympique et du monde de marathon, l’Ougandais Stephen Kiprotich.

Pour la tête de course, la semi était franchi en 1h02mn30s, confirmant ainsi que le record du monde n’était plus du tout en vue. Dans le groupe de tête : quatre Ethiopiens – Tsegaye Kebede, Tsegaye Mekonnen, Ayele Abshero, Feyisa Lilesa – et quatre Kényans – Wilson Kipsang, Geoffrey Mutai, Emmanuel Mutai et Stanley Biwott. Mo Farah, 12ème à mi parcours, signait 1h03mn08s.

Même après l’arrêt du dernier lièvre au 25ème, les positions allaient peu bouger jusqu’à ce que Wilspon Kipsang se décide à prendre les choses en main. Une accélération brutale entre les 30ème et 35ème kilomètres qui allait faire exploser le groupe de tête. Seul son compatriote Stanley Biwott parvenait à suivre le Kényan auteur de 2h03mn23s à Berlin en septembre dernier.

Les choses allaient alors se jouer dans le dernier kilomètre après une nouvelle accélération de Kipsang. Cette fois, c’était suffisant pour lâcher Biwott, et établir le nouveau record de l’épreuve londonienne : 2h04mn29s (contre 2h04mn40s pour Emmanuel Mutai en 2011). Stanley Biwott battait lui son record personnel en 2h04mn55s (contre ses 2h05mn12s à Paris en 2012). Au terme d’un sprint final avec son compatriote Ayele Abshero, le vainqueur 2013 Tsegaye Kebede complétait le podium en 2h06mn30s.
Il fallait alors attendre près de deux minutes avant de voir Mo Farah franchir la ligne d’arrivée, en 2h08mn21s. Loin des 2h05mn03s réalisés une semaine plus tôt par un autre débutant, Kenenisa Bekele. Et trop loin aussi du record britannique détenu depuis 29 ans (!) par Stephen Jones en 2h07mn13s.

Chez les féminines, après un début de course bien plus lent qu’attendu et une gestion cocasse de l’allure par deux lièvres parties seules en tête avec 200 à 300 mètres d’avance, les premières sont passées en 16mn45s au 5ème kilomètre puis 32mn47s au 10ème. L’Ethiopienne Tiki Gelana, championne olympique à Londres deux ans plus tôt, n’a pu tenir le rythme plus de 11 kilomètres.

A mi-parcours (1h09mn15s), hormis les deux lièvres, quatre femmes restaient en course : les Kényanes Priscah Jeptoo et Florence et Edna Kiplagat, et l’Ethiopienne Tirunesh Dibaba. Cette dernière, recordwoman du monde du 5 000 m (14mn11s15) effectuait ce dimanche ses débuts sur la distance. Et une erreur sur le ravitaillement du 30ème kilomètre allait lui être fatale dans la lutte pour la victoire. Stoppant son effort quelques secondes après avoir fait tomber sa gourde, elle n’allait ensuite plus pouvoir rattraper les deux Kényanes parties seules en tête, Florence et Edna Kiplagat, Priscah Jeptoo ayant elle décroché. Au final, c’était Edna Kiplagat qui déposait la toute récente recordwoman du monde du semi-marathon (1h05mn12s à Barcelone en février 2014) dans le dernier virage et s’imposait en 2h20mn21s.

A noter que la course en fauteuil a été remportée au sprint par le Suisse Marcel Hug, déjà vainqueur la semaine dernière à Paris. Chez les femmes, large victoire de l’Américaine Tatyana McFadden.

Cette édition 2014 du marathon de Londres avait vu 37 000 personnes décrocher un dossard.

Dernière minute : un concurrent de 42 ans est malheureusement décédé sur la ligne d’arrivée. Plus d’informations ici

Les résultats

Hommes

1. Wilson Kipsang (KEN), vainqueur en 2h04mn29s, nouveau record de l’épreuve
2. Stanley Biwott (KEN), 2h04mn55s
3. Tsegaye Kebede (ETH), 2h06mn30s
4. Ayele Abshero (ETH), 2h06mn31s
5. Tsegaye Mekonnen (ETH), 2h08mn06s
6. Geoffrey Mutai (KEN), 2h08mn18s
7. Emmanuel Mutai (KEN), 2h08mn19S
8. Mo Farah (GB), 2h08mn21s
9. Feyisa Lilesa (ETH), 2h08mn26s
10. Ryan Vail (USA), 2h10mn57s

Femmes

1. Edna Kiplagat (KEN), vainqueur en 2h20mn21s
2. Florence Kiplagat (KEN), 2h20mn24s
3. Tirunesh Dibaba (ETH), 2h20mn35s
4. Feyse Tadese (ETH), 2h21mn42s
5. Aberu Kebede 5ETH), 2h23mn21s
6. Jessica Augusto (POR), 2h24mn25s
7. Tetyana Gamera-Shmyrko (UKR), 2h25mn30s
8. Ana Dulce Felix (POR), 2h26mn46s
9. Tiki Gelana (ETH), 2h26mn58s
10. Liudmyla Kovalenko (UKR)2h31mn31s

Fauteuils

Hommes

1. Marcel Hug (SUIS), vainqueur en 1h32mn41s
2. David Weir (GB), 1h32mn42s
3. Ernst Van Dyk (Af Sud), 1h32mn42s

5. Pierre Fairbank (FRA), 1h35mn05s

14. Denis Lemeunier (FRA), 1h38mn01s

Femmes

1. Tatyana McFadden (USA), vainqueur en 1h45mn12s
2. Manuela Schar (SUI), 1h46mn44s
3. Wakako Tsuchida (JAP), 1h46mn45s

Les résultats complets

Les dix meilleures performances hommes 2014

  1. 2h04mn29s : Wilson Kipsang KIPROTICH ( KEN) à  Londres (vainqueur, le 13 avril 2014)
  2. 2h04mn32s : Tsegaye MEKONNEN ( ETH), à Dubai (vainqueur, le janvier 2014)
  3. 2h04mn55s : Stanley Kipleting BIWOTT (KEN ) à Londres (deuxième, le 13 avril 2014)
  4. 2h05mn00s : Eliud KIPCHOGE (KEN) à Rotterdam (vainqueur, le 13 avril 2014)
  5. 2h05mn03s : Kenenisa BEKELE (ETH) à Paris, vainqueur, le 6 avril 2014)
  6. 2h05mn13s : Markos GENETI (ETH) à Dubai, deuxième, le 24 janvier 2014)
  7. 2h05mn42s : Dickson Kiptolo CHUMBA (KEN) à Tokyo (vainqueur, le 23 février 2014)
  8. 2h05mn49s : Girmay BIRHANU (ETH) à Dubai (troisième, le 24 janvier 2014)
  9. 2h05mn57s : Tadese TOLA (ETH) à Tokyo (deuxième, le 23 février 2014)
  10. 2h06mn08s : Bernard Kiprop KOECH (KEN) à Rotterdam (deuxième, le 13 avril 2014)

Record du monde

2h03mn23s : Wilson Kipsang KIPROTICH  (KEN), à Berlin (le 29 septembre 2013)

 

Réagissez