Les résultats du Trail de Sancerre (18), le 8 juin 2013

A déguster sans modération

Sous des températures élevées, 1 300 traileurs ont participé à la deuxième édition du Trail de Sancerre, ce samedi 8 juin 2013. Et découvert, pour certains, que les vignes pouvaient réserver de beaux raidillons et un parcours casse-pattes.

Trail de Sancerre 2013

Cette fois, ça ne fait plus aucun doute : oui, on peut venir à Sancerre pour courir un trail. Un « vrai » trail, sur chemins et sentiers, avec très peu de bitume, des montées et des descentes comme les spécialistes de la discipline en raffolent. « Je l’ai trouvé plus dur que l’an dernier », confiait Benoît Holzerny à l’arrivée de la Magnum (33 km), confirmant ainsi la volonté des organisateurs de rendre le parcours plus technique. Et le vainqueur de l’an passé, cette fois deuxième derrière un Sébastien Spehler bien plus en jambes, de compléter : « Dès que ça montait, ça montait dur. Avec même un passage avec une corde ».

Trail de Sancerre 2013 Sébastien Spehler
Sébastien Spehler

Un peu plus tôt, sa compagne Séverine Hamel avait conservé son titre sur la Fillette (13,5 km) et interpellé gentiment Denis Roumet, l’organisateur : « Je ne me souvenais pas de cette côte au 3ème kilomètre, elle y était l’an dernier ? » Sourire taquin de l’intéressé en retour. Non, le parcours avait bel et bien été modifié, et ce fameux « mur » du début de parcours était la star de bon nombre de débriefs d’après-course. « Là, je me suis accroché », lançait ainsi Rémy à son copain Stéphane. Un peu plus loin, Loïc et Tony dressaient un constat implacable : « On est vraiment partis trop vite, c’était vraiment dur ».

Beaucoup ont donc serré les dents, ce samedi après-midi au cœur du vignoble du Sancerrois. Il faut dire que pour le départ de la Magnum à 16 heures, et de la Fillette, une demi-heure plus tard, la température était élevée, mettant à rude épreuve des organismes pas encore habitués à de telles chaleurs après un hiver particulièrement long. « Dans les vignes, on avait l’impression d’avoir un chauffage au sol ! J’ai regretté de ne pas être partie avec une gourde », avouait ainsi Séverine Hamel. Et même si beaucoup saluaient la qualité des ravitaillements, nombreux étaient ceux qui, sur l’aire d’arrivée, sautaient sur les bouteilles d’eau et autres morceaux de pastèque en guise d’un peu de fraîcheur.

Sur le parcours, un brumisateur très « local » avait par d’ailleurs été installé sur le Domaine Prieur à Verdigny… en forme de bouteille de vin ! Un exemple – parmi tant d’autres – qui rappelait ce qui fait la réputation de ce terroir : le vin. « Prenez, c’est bien de l’eau, pas du Sancerre », lançaient ici avec beaucoup d’humour des bénévoles en tendant des gobelets aux coureurs. « Je suis dans le jus », soufflait là un concurrent devant ses supporters à la réponse bien inspirée : « Dans le jus ? De Sauvignon tu veux dire ? ».

Bref, de la bonne humeur et des paysages unanimement appréciés. « Génial, confirmait Fanny Coyne, première féminine de la Magnum. Il y avait des supporters tous les 100 mètres, et comme j’étais la première femme, j’ai été tout le temps encouragée. J’ai eu des frissons tout au long de la course ». « Je me suis senti comme à la maison, renchérissait l’Alsacien Sébastien Spehler, qui a rapidement pris les commandes de la course pour ne jamais les lâcher. J’ai adoré les passages dans les caves et le cor de chasse. Franchement, c’était formidable ».  « C’est toujours aussi sympa, affirmait de son côté Stéphane, venu de Pougues les Eaux, tout près d’ici, pour la deuxième année consécutive. Seul bémol : il y avait plus de monde que l’an dernier (1 300 inscrits au total contre 800 en 2012, ndlr) et ça bouchonnait un peu à certains moments ». « On est conscients de certaines choses à améliorer si l’on veut franchir un cap, répondait à ce sujet Denis Roumet. Mais on a les moyens de changer un peu le parcours pour le rendre plus fluide ». A confirmer l’an prochain, puisqu’il semble acquis que ce Trail de Sancerre a un bel avenir devant lui.

Les résultats

Fillette

Hommes

  1. Jérémy Jolivet, vainqueur en 49mn21s
  2. Paul Fort, 50mn07s
  3. Thomas Benichou, 50mn07s
  4. Laurent Beillevert, 51mn00s
  5. Aurélien Dunan Pallaz, 51mn49s

Femmes

  1. Séverine Hamel, vainqueur en 59mn10s
  2. Claire Vrolant, 1h02mn41s
  3. Noémie Jamois, 1h05mn53s
  4. Hélène Bonnaud, 1h08mn18s
  5. Christelle Vieux, 1h09mn11s

Les résultats complets de la Fillette

La Magnum

Hommes

  1. Sébastien Spehler, vainqueur en 2h08mn45s
  2. Benoît Holzerny, 2h19mn57s
  3. Romuald De Paepe, 2h29mn08s
  4. Khada Ghorzi, 2h34mn58s
  5. Antoine Allongue, 2h35mn55s

Femmes

  1. Fanny Coyne, vainqueur en 3h07mn44s
  2. Sephora Delpouys, 3h20mn56s
  3. Agnès Deleume, 3h24mn52s

Les résultats complets de la Magnum

Quelques photos du Trail de Sancerre 2013

Réagissez