Les résultats du Tour de la Grande Casse (Pralognan-la-Vanoise, 73), le 18 août 2013

Provost tient enfin sa victoire

Le festival des trails de Pralognan la Vanoise s’est terminé ce week-end avec le tour la grande casse, après le tour des glaciers de la Vanoise le 30 juin et la trace du bouquetin le 4 août. Belle razzia des hauts savoyards : Florentin Provost s’offre sa première victoire en trail. Quant à sa voisine Caroline Chaverot elle impressionne avec sa 5ème place au général et le record féminin en 8h35.

1ers H et F TGC

Lorsque les 200 coureurs du tour de la grande casse (TGC) s’élancent pour une boucle de 62km et 3800m positif, l’ambiance est très zen à 5h du matin. Le silence règne dans le charmant village de Pralognan la Vanoise où seuls le cliquetis des bâtons télescopiques qui s’entrechoquent et le halètement des traileurs encore à peine réveillés viennent troubler ce calme sérénissime.

Très vite un duo de deux coureurs au-dessus du lot s’échappe de la longue guirlande colorée et éclairée par les lampes frontales. Florentin Provost le représentant de Goodpeoplerun n’est accroché que par Rémi Berchet le jeune savoyard récemment 3ème du X-Trail de Courchevel. Derrière les écarts se creusent inlassablement. Mais même si cette ascension réputée comme la plus difficile du parcours est passée, Provost impose son rythme, au train, « au seuil » respectant scrupuleusement sa plage de fréquence cardiaque programmée sur son cardio-fréquencemètre. Une prudence fort compréhensible puisqu’avec ses 3850m de D+ ce merveilleux parcours de 65 km initialement tracé par Philippe Delachenal réserve son lot de surprises. En effet, il s’agit d’enchaîner après le premier ravitaillement de Plan Fournier et le passage par le Laisonnay, le Col du Palet, Val Claret, le Col de la Leisse, et bien sûr le superbe Col de la Vanoise, avant de redescendre du côté du  Lac des vaches pour enfin franchir la ligne d’arrivée, au cœur du village. Et Florentin Provost descend bien, même très bien, ne démontrant aucun signe de lassitude ni de passage à vide. Il lâche ainsi à la régulière son poursuivant Rémi Berchet qui ne peut que s’incliner face à un adversaire plus fort que lui. Pour Florentin c’est un long et inoubliable périple en solitaire qui commence alors. « J’étais bien, les sensations extraordinaires, je n’avais même pas l’impression de faire une course. Au milieu des marmottes et des bouquetins, le décor majestueux du parc de la Vanoise me faisait même oublier que je portais un dossard. C’est ma première victoire en trail après de nombreuses places d’honneur cette saison. Je suis vraiment ravi de fêter ma première victoire ici à Pralognan, une course que j’adore » commente-t-il à peine essoufflé la ligne d’arrivée franchie. Pour Rémi Berchet second en 7h49, ce fut une belle satisfaction d’avoir pu accompagner au moins un temps Florentin Provost et lui aussi savoure cette belle seconde place, nullement inquiété par Jean Baptiste Jourjon qui complète le podium en 8h18’18.

Chez les féminines, grande surprise de la haut-savoyarde Caroline Chaverot, qui termine à la 5ème place du classement général (du jamais vu !) avec un temps record de 8h30min. Ce chrono est exceptionnel puisque la seconde, Françoise Chiron passera la ligne d’arrivée en 10h17min suivie par Audrey Cibaud en 10h31min. Mais Caroline n’est pas une néophyte de la montagne. Elle a longtemps pratiquer l’alpinisme et l’escalade avant de s’éloigner quelques années en raison de trois grossesses successives. La voici donc repartie de plus belle. Après s’être initiée au trail l’an passé, 2013 est sa première réelle saison dans la discipline, dans laquelle elle excelle puisque le TGC couronne sa 9ème victoire de la saison. Dans deux semaines, elle sera au départ de la CCC et devrait avoir de bonnes jambes et pourvoir prétendre à un résultat. Réjouie de cette belle victoire, elle souligne que le TGC « est la plus belle course de la saison dans un cadre formidable et avec une équipe organisatrice des plus sympathiques, de quoi donner l’envie de revenir ».

Pour « La Sauvage », parcours de 26,7 km qui relie Tignes à Pralognan, Emilien Bochet s’impose en 2h32min chez les hommes, suivi par Fabrice Langouet en 2h42min31 et Samuel Grenet en 2h42min39. Chez les féminines, c’est Marie-Claire Rueff qui conclut en 3h19min, suivie par Aurélie Crouvisier en 3h20min et Vanessa Sorel en 3h34min.

Les résultats complets sur la fiche du tour de la Grande Casse

Alexandre Garin

Réagissez