Les résultats de Tout Rennes Court, le 9 octobre 2016

Avec près de 9000 concurrents sur les 8 courses au programme, l’édition 2016 de Tout Rennes Court a fait le plein cette année encore. Petits et grands, joggeurs du dimanche et athlètes internationaux, tous ont pu trouver un terrain de jeu à leur convenance. Cette 35ème édition confirme l’ampleur prise par l’événement ces dernières années et montre que « TRC » fait désormais partie des incontournables du calendrier.

Tout Rennes Court 2016

Une fois leur souffle repris après avoir franchi la ligne, les coureurs étaient tous unanimes : « courir à Rennes ça en vaut vraiment la peine ! ». En effet, l’esplanade Charles De Gaulle, transformée en un véritable salon du running le temps d’un weekend, était bondée, signe de l’intérêt porté aux différentes courses de ce dimanche 9 octobre.

Quand il s’agit de running, la ville de Rennes ne fait pas les choses à moitié : circulation totalement interrompue dans le centre-ville et dans les artères principales de la métropole, écrans géants dispersés au départ et à l’arrivée, l’organisation avait de quoi séduire les adeptes de la course à pied ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que les coureurs ont répondu présent, tous comme les spectateurs venus en masse (et gâtés par une météo automnale des plus douces). Voilà notamment en quoi réside le succès de Tout Rennes Court.

De plus, il n’est pas anodin de mentionner que toutes les inscriptions, et ce quelles que soient les courses, sont gratuites, chose rare en 2016 quand on voit le business que représente maintenant le running…
Vous l’aurez compris, les rennais aiment courir dans leur ville et le font savoir !

Un succès populaire

Alors que 5250 concurrents sont venus à bout de la première course du jour (le 10 km), près de 3 000 ont ensuite parcouru le semi-marathon en fin de matinée. Des files interminables de coureurs se sont donc succédées dans les rues rennaises. Chacun à son rythme, les runners ont défilé le long du parcours menant successivement au Parlement de Bretagne, à la place de la République et à l’esplanade Charles De Gaulle. Si le parcours du 10 km, la course reine de la journée, a été jugé « accidenté voire difficile » par certains, personne ne pouvait cependant nier son charme. Les passages sur les pavés et les petits détours par les monuments historiques ont quant à eux ajouté un peu de piment à la compétition. Si les 60 mètres de dénivelé recensés ont réalisé l’écrémage en tête de peloton, ils ont été appréciés par la grande majorité, permettant de rompre avec la monotonie des courses sur route traditionnelles. Finalement, l’ensemble des compétiteurs plébiscitait ce nouveau parcours et on pouvait ainsi entendre des « je reviendrai l’année prochaine » à foison dans l’aire d’arrivée !Tout Rennes Court 2016

Qui dit succès populaire dit également succès pour les plus jeunes : avec des courses réservées aux enfants, tous les membres de la famille pouvaient prendre le départ d’une course. Et puis, si les 21 ou les 10 km vous paraissaient insurmontables, un 6 km était également au programme : plus d’excuse pour ne pas enfiler un dossard !!

Malgré des apparences familiales, les courses ont également fait place à des belles bagarres pour les places d’honneur. Sur le 6 km, l’internationale Aurore Guérin, spécialiste du cross country, a dynamité la course et a parfaitement montré que performance et convivialité pouvaient cohabiter en parfaite harmonie.

Enfin, cette année, les organisateurs avaient concocté un joli feu d’artifices pour conclure la journée en beauté. La traditionnelle course des as a été remplacée par un match international France – Italie chez les juniors et espoirs, en partenariat avec la Fédération Française d’athlétisme.

Un bouquet final détonnant avec le match international chez les jeunes

Une fois n’est pas coutume, ce sont les jeunes qui étaient à l’honneur pour clôturer la journée. Au programme, une course spectaculaire avec un 10 km composé de 8 boucles de 1km250 et 16 français opposés à 16 italiens. Bien que poussés par un public acquis à leur cause, les bleuets ont connu quelques difficultés à rivaliser avec des transalpins très en forme. Dominés dans l’ensemble par des équipes italiennes plus homogènes, les bleus n’ont pas à rougir de leur performance à l’instar d’Emmanuel Roudolf-Levisse, crédité d’un excellent 29’54 (plus de 20km/h de moyenne sur 10 km !) ou de Jacqueline Gandar avec ses 35’04. Quoi qu’il en soit, l’opposition a offert un spectacle de grande qualité et a permis aux jeunes français de vivre des moments forts : courir à domicile avec le maillot de l’équipe nationale ou encore reprendre haut et fort la marseillaise avant le coup de pistolet, de quoi leur laisser de jolis souvenirs. Et qui sait, peut-être que les spectateurs présents en ce dimanche 9 octobre ont découvert les pépites de demain…

Les résultats du semi-marathon

  • Hommes
  1. EN-GUADY Khalid, 01h09mn11s
  2. GUILLE Julien, 01h10mn44s
  3. BLONDEL Marin, 01h10mn50s
  4. GAUTIER Jerome, 01h10mn52s
  5. FLOUZAT Gael , 01h11mn14s
  6. SAINTILLAN Franck, 01h12mn10s
  7. LAMBART Paul, 01h13mn08s
  8. LAPORTE Vivien, 01h13mn48s
  9. JUGE Anthony, 01h13mn58s
  10. DEBAINS Mickael, 01h14mn22s
  • Femmes
  1. LE GUERN Anna-ael, 01h19mn30s
  2. MONTAGNON Noalig, 01h26mn48s
  3. NICOLAS Marjolaine, 01h27mn05s
  4. BOSSARD Aurélie, 01h27mn30s
  5. BORDEAU Séverine, 01h28mn10s
  6. GUILLOU Gwenaelle, 01h28mn19s
  7. ALMAGRIDA Clarisse, 01h28mn38s
  8. LESAGE Gwenda, 01h32mn14s
  9. GOUPIL Nathalie, 01h33mn10s
  10. BOYER-HEULOT Delphine, 01h33mn19s

 

Les résultats du 10 km 

  • Hommes
  1. CHORIN Alban, 31mn06s
  2.  PAJOT WAGNER Adrien, 31mn13s
  3. RANNOU Vincent, 31mn24s
  4. DELHOUM Yakoub, 31mn38s
  5. AUFFRAY Jordane, 31mn41s
  6. HAMON Frederic, 31mn47s
  7. COUZINIER Pierre, 32mn04s
  8. BEDARD Simon, 32mn13s
  9. LE NOUAIL Sylvain, 32mn23s
  10. PRONO Kevin, 32mn25s
  • Femmes
  1. JAGUIN Mathilde, 38mn49s
  2.  RENAIS Karine, 40mn18s
  3. THOMAS Fanny, 40mn35s
  4. GUILLEMOT Caroline, 40mn44s
  5. NOIRAUD Claudine, 40mn53s
  6. VUYLSTEKER Berenice, 40mn55s
  7. ROUSSEAU Maryse, 41mn20s
  8. GALLAIS Catherine, 41mn32s
  9. MERCURIN Audrey, 41mn42s
  10. CLEMONT Mathilde, 42mn09s

Réagissez