Les résultats de l’Endurance Trail des Templiers, 26 octobre 2012

Une course dantesque

Emmanuel Ripoche remporte l'Endurance Trail des Templiers en 10h21mn08s. Un Ultra de 100 km disputé dans des conditions climatiques exécrables avec une pluie quasiment ininterrompue de bout en bout.

Festival des Templiers 2012 - Endurance Trail - Emmanuel Ripoche 1er
Endurance Trail - Emmanuel Ripoche 1er

Le plafond est bas, très bas. Les parapluies sont de sortie et les spectateurs s’abritent tant bien que mal sous les chapiteaux. En ce vendredi 26 octobre, il ne fait pas bon mettre un coureur dehors. Et pourtant… ils sont encore des centaines sur les sentiers difficiles de l’Endurance Trail du Festival des Templiers 2012.

Tout a commencé ce matin. A 4 heures, ils sont alors 609 coureurs à s’élancer pour 100 km avec 4800 m de dénivelé positif. Il ne pleut pas… encore.

« C’est une météo qui me convient, je viens de Pornic à côté de Nantes, ce n’est pas cette petite mouillasse qui me fait peur, »commente sur la ligne d’arrivée Pascal Leray, deuxième. « Je suis très satisfait de cette deuxième place, je n’y ai cru que lorsque j’ai franchi la ligne d’arrivée. Je n’ai jamais envisagé la première place. »

Le premier se nomme Emmanuel Ripoche et lui aussi semble s’être joué des éléments. A 36 ans, Emmanuel a fait valoir son expérience. « J’avais terminé 9e en 2007. Avec cette course, avant je n’avais fait que du 10 km (en 34 mn, ndlr). Un jour, j’ai dit à mon coach que je voulais faire les Templiers, il a halluciné, c’était en 2006, mon premier trail. Je ne l’ai pas très bien géré, j’ai eu des soucis avec mon camel back et je me suis retrouvé en hypoglycémie. Ca m’a servi d’expérience. J’en suis à cinq Templiers maintenant ».

S’il a déjà fait les Templiers, Emmanuel n’est pas un spécialiste de l’ultra-trail. « En fait,  c’est seulement mon deuxième. J’ai fait l’Ultra trail du Pic Saint Loup (il s’y impose en 14h28) cette année, en mai. Je me suis parfaitement préparé pour cet endurance trail en multipliant les trails de 50 km – je dois en être à une bonne dizaine car il faut de la caisse pour résister-. ».

Après une préparation spécifique de deux mois, Emmanuel s’élance ce matin en suivant un plan de marche précis « 13km/h sur le plat que j’adapte en fonction du dénivelé. Je ne me mets jamais en hyper ventilation, je reste à mon train quoi qu’il arrive ». Dès les premières  difficultés, le futur vainqueur constate que dans les côtes, point qu’il a particulièrement travaillé, il est le plus fort. « Il y a bien eu des moments où je n’étais pas en tête mais je suis toujours revenu, il faut être très patient sur l’ultra tout peut arriver. J’ai fait attention à bien boire et bien manger ».

Sans jamais paniquer, Emmanuel a construit sa victoire en ayant pour unique objectif de se faire plaisir : « J’ai constaté que c’est dans cet esprit que j’ai à chaque fois les meilleurs résultats. Mais j’ai aussi un atout, j’habite dans le coin à Nant où j’ai ouvert des gites ouverts à tous mais plus particulièrement aux coureurs. Je compte aussi passer mes diplômes pour pouvoir à l’avenir organiser des stages. S’entraîner sur les mêmes terrains que la course est un réel avantage. »

Sept minutes plus tard, Pascal Leray franchit la ligne, HEUREUX. Lui aussi vivait son deuxième ultra après avoir déjà participé à l’Endurance Trail en

Festival des Templiers 2012 - Endurance Trail
Le podium : Franck Bussière (3e) – Emmnanuel Ripoche (1er) – Pascal Leray (3e) (de g à d)

2009 sans compter ses nombreuses participations au 70 km des Templiers. Artisan plombier, chauffagiste, couvreur, il était au départ sans assistance. Septième il y a trois ans, il espérait rentrer dans les cinq mais n’envisageait pas une seconde terminer sur le podium et encore moins en dauphin d’Emmanuel Ripoche. « Sans aucune aide, ce n’est pas évident car sur les ravitaillements, mes adversaires avaient du monde pour leur donner leur gourde, à manger … moi je perdais toujours du temps et devais revenir sur eux par la suite car j’ai dû tout gérer seul. Cela rend cette deuxième place encore plus miraculeuse. Quand on m’a dit que j’étais troisième j’ai été surpris alors là… Je savais que j’étais en forme car ma préparation s’est bien passée. J’ai pris mon rythme j’ai constaté que j’avais l’avantage dans les montées. J’ai donc pris soin de ne jamais marcher longtemps afin de ne jamais me refroidir et c’est passé. »

Derrière on assiste à une arrivée presque au sprint du troisième et du quatrième avec Franck Bussière et Alexandre Mayer séparés de 18 petites secondes.

Sur le village des Templiers, les arrivées se font une à une avec toujours les mêmes commentaires « Dur. Les descentes sont de plus en plus dures à gérer. C’est très technique, ça glisse et on commence à avoir froid. »

Sur les visages alors que la pluie se fait de plus en plus drue, on devine que chacun est allé au bout du bout. Les dents claquent, les mains tremblent. Une heure après l’arrivée d’Emmanuel Ripoche seule une vingtaine de coureurs a franchi la ligne.

Festival des templiers - Endurance Trail - CHASTEL Véronique, vainqueur femme
CHASTEL Véronique, vainqueur femme

C’est alors que Véronique Chastel, 20e, termine victorieuse en 16h19mn44s. L’habitante de Saint Afrique, une locale, n’est pas une inconnue. Ancienne triathlète avec un titre de championne de France longue distance en 1997 puis grande spécialiste des raids multisports, elle s’est mise au trail il y a 3 ans. A 47 ans, cette professeure d’EPS a fait preuve d’une grande maitrise surtout dans les descentes. « Ce n’est pourtant pas mon fort mais là j’étais meilleure. Je connais le terrain et je me sentais bien. Je suis surprise car je n’ai décidé de m’aligner qu’il y a trois semaines. J’avais préparé l’UTMB mais même si j’ai pris le départ j’ai stoppé mon effort, ce n’était pas la course que j’avais préparée. C’est certainement ce qui m’a aidé, j’avais ma préparation dans les jambes. »Victorieuse il y a deux ans, elle récidive en beauté en devançant la Suissesse Juliette Blanchet de presque une heure (17h16mn25s) et de 1h30 Mélanie Rousset (17h41mn03s)

Derrière, ils étaient encore nombreux en course. 443 exactement à 19 h…

Les résultats

100 km – 4800 m de dénivelé positif
748 inscrits
616 coureurs au départ
515 coureurs classés

Hommes

1. RIPOCHEE Emmanuel, 10:21:08
2. LERAY Pascal, 10:28:03
3. BUSSIERE Franck, 10:51:12
4. MAYER Alexandre, 10:51:30
5. ROUANET Renaud, 11:04:18
6. BRIGNON Matthieu, 11:11:14
7. CHALLIER Jérôme, 11:11:54
8. BRAVAIS Bastien, 11:12:13
9. FRIAUD Stéphane, 11:21:40
10. BROGNIART Stéphane, 11:23:38

Femmes

1.  CHASTEL Véronique,  12:19:44
2.  BLANCHET Juliette (Suisse), 13:16:25
3.  ROUSSET Mélanie,  13:41:03
4.  PICCOLET Josiane, 14:06:04
5. LANSON Catherine, 15:10:32
6. COGNON Sylvie, 16:24:15
7. BEL Severine, 17:12:20
8. MAGE Laurence, 17:23:11
9. VERNEL doq, 18:34:07
10. VEYRUNES Monique, 18:37:47

Le classement complet

Vous avez participé, racontez nous votre course dans notre espace récit de course ou donnez votre avis sur la fiche course de notre calendrier des courses

Les classements

 

2 réaction à cet article

  1. Bonjour,
    je me permets une petite remarque sur les résultats féminins de L’Endurance trail des Templiers. Il y a confusion, pour certaines, entre le temps de course et l’heure d’arrivée. Me concernant par exemple : j’arrive en 17h37 et à 21h23.
    Cordialement
    Laurence MAGE

    Répondre
  2. Merci Laurence
    C’est corrigé, toutes mes excuses…
    Amitiés sportives
    Sabine

    Répondre

Réagissez