Les résultats de la Vertigo Lyon Oxygène (69), le 18 octobre 2015

320 Lyonnais ont pris part à la première édition de la Vertigo Lyon Oxygène, qui proposait de monter le plus rapidement possible les escaliers des 28 étages de la Tour Oxygène. Victoire d'Eddy Mozzone chez les hommes et Oriane Riccitiello chez les femmes.

Lyon Vertigo 2015

Une moyenne de 5,6 secondes par étage pour le vainqueur

Pour avoir le droit d’admirer la vue panoramique de la SkyRoom, il était impossible de prendre l’ascenseur, pourtant le plus rapide d’Europe, grimpant à une vitesse de 4m/s. Il fallait affronter les 117 mètres, les 28 étages et les 622 marches de la Tour Oxygène de Lyon, dimanche 18 octobre 2015 pour la Vertigo Lyon Oxygène.

Un effort nouveau pour la quasi totalité des runners présents qui ont adopté des techniques diverses pour y résister au mieux. De 10h00 à 14h00, les 320 runners se sont élancés par vagues successives dans les cages d’escaliers de la Tour.
Chez les hommes, Eddy Ozzone s’est imposé en 2 minutes 47 secondes et 2 centièmes, soit une moyenne d’environ 5,6 secondes par étage (en retirant 10 secondes pour les quelques mètres parcourus à plat au départ et à l’arrivée). « La course verticale, c’était une découverte pour moi. Je viens de la piste et l’effort que ça demande se rapproche de celui d’un 800 m. Je suis vraiment content de ma victoire d’autant que derrière moi, il y a quelqu’un comme Renaud Jaillardon qui a été champion de France de course en montagne. Pour la Verticale de la Tour Eiffel, je vais m’entraîner pour arriver bien préparé. Je n’ai jamais visité ce monument si symbolique donc ça sera une première pour moi, mais en courant. »
La meilleure femme, Oriane Riccitiello, avec un temps de 3 minutes 43 secondes et 5 centièmes, est arrivée au sommet avec une moyenne de 7,6 secondes par étage. « La course a été difficile à gérer car, comme l’effort n’est pas le même que sur les autres épreuves auxquelles on est habitué, on était vraiment dans l’inconnu. On a fini en ayant mal partout, mais si c’était à refaire je le referai, ça vaut vraiment le coup. L’ambiance était au top, tout le monde était là pour le fun, c’est exactement ce que je suis venue chercher. Je suis très contente d’avoir remporté la course, surtout que j’ai gagné mon billet pour Paris ce qui est vraiment génial. »
Les deux vainqueurs auront le privilège de participer à la Verticale de la Tour Eiffel, jeudi 17 mars 2016. Un vrai privilège acquis au mérite, puisque cette course élite mondiale n’est pas ouverte au grand public.

Les runners ont en plus la satisfaction d’avoir accompli une bonne action puisque l’événement s’inscrivait dans une démarche solidaire. En tout, ce sont 5 000€ qui vont être reversés à Handicap International afin de venir en aide aux victimes des combats en Syrie. Finalement, les coureurs sont repartis avec les jambes lourdes, mais déjà l’envie de renouveler l’expérience.

Les podiums

  • Hommes
  1. Eddy Mozzone, 02mn47s
  2. Renaud Jaillardon, 02mn47s
  3. David Voegel, 02mn48s
  • Femmes 
  1. Oriane Riccitiello, 03mn43s
  2. Sonia David, 04mn11s
  3. Océane Bellot, 04mn21s

Réagissez