Les résultats de la Prom classic (Nice, 06), le 10 janvier 2016

Une 17 ème édition qui rima avec partage et émotion

La première course de l'année a tenu ses promesses. Une nouvelle fois la ville de Nice a été le témoin d'une belle course au doux parfum de convivialité.

Pro classic 2015
DURAND YOHANN, vainqueur de la Prom clasic 2016

Nice. Promenade des Anglais. A quelques minutes du premier départ, au sein de la première vague, la concentration est à son maximum, il n’y a pas beaucoup d’échanges ou très peu en ce dimanche 10 Janvier 2016. Composée des meilleurs chronos, la vague élite saute, trottine, s’échauffe mais surtout garde sa concentration.

Trois vagues plus loin, l’ambiance est bien présente, on s’exclame de joie sous le soleil, on se détend, on rigole. Les plus fidèles, pour qui la Prom’ classic n’a plus beaucoup de secret, rassurent les nouveaux arrivants, on fait des estimations sur les temps, on s’encourage, on se charrie «José avec tous le foie gras que tu as mangé, tu ne risques pas de battre ton record de l’an dernier ». Des rires, des regards complices sont échangés et des « rendez-vous à l’arrivée » sont donnés.

Dans une ambiance chaleureuse et un soleil radieux, ce sont environ 9 000 coureurs, qui, vague après vague, débutent ainsi leur premières foulées de l’année. Rapidement la distance est creusée par le peloton de tête. Et tandis que les coureurs des dernières vagues dépassent le 3ème kilomètres, de l’autre côté du trottoir, en sens inverse, les premiers (dont Yohann Durand et Hassan Chahdi ) fournissent leur derniers efforts pour franchir la ligne d’arrivée. Et c’est sous une chaleureuse ovation – « Allez, les gars, c’est bientôt la fin » « Bravo » – qu’ils sont acclamés et encouragés par les autres coureurs qui arrivent à peine à mi-parcours. Avec un rythme régulier et une foulée rythmée par des applaudissements, Yohann Durand franchi le premier la ligne d’arrivée avec un chrono de 28mn56s , suivi de près par Hassan Chahdi qui ne manque pas de le féliciter.

Comme en témoignage à cette solidarité, qui fait la réputation de cette course, les coureurs encore en lice font preuve d’un incroyable soutien les uns envers les autres. Marie Dacosta 47 ans, employée de mairie avoue que «  c’est un couple qui m’a permis de terminer cette course, au 7ème km j’avais des crampes et j’étais à deux doigts d’abandonner quand ils m’ont soutenu et poussé à ne pas lâcher car le plus dur était fait. Tout est dans la tête et dans la chaleur humaine » encore une fois cela a été prouvé.

C’est sans conteste à l’arrivée que la magie de la Prom Classic opère et que la sensation et l’émotion sont garanties . La première dame Fanny Pruvost nous offre d’ailleurs un moment émouvant quand au passage de la ligne d’arrivée (avec un chrono de 33’15) elle fond en larmes dans les bras de son compagnon.

L’important c’est de participer, de partager mais surtout de finir, « quelque soit la manière, il faut continuer et aller au bout » nous confie Franck « heureux d’avoir participé et terminé« . Juste derrière Noélie Lopez ne peut contenir sa joie « J’ai 33 ans, j’ai fais un peu plus d’1 h 23 l’an passé je pesais 91 kg. En 1 an j’ai perdu 16 kilos. Je reviens aujourd’hui plus légère et j’ai un chrono de 58 minutes. Je suis aux anges. C’est génial ! Cette course est magique, je conseille à tout le monde d’y participer au moins une fois » .

A 100 mètres de l’arrivée, certains boitent, d’autres grimacent de douleur. D’autres encore qui marchaient, à bout de force, mais emportés par les hurlements des supporters, reprennent la course à petite foulée plus décidés que jamais à en venir à bout. Tous sont épuisés. Ils ont tout donné et tiennent absolument à finir cette première de l’année en franchissant la ligne d’arrivée. De nombreux inconnus ou amis le font alors main dans la main, avec le sourire masquant la douleur de l’épreuve qu’il vienne de vivre. Soumia tend ses bras à deux pas de la « libération » pour exprimer son soulagement. « Je souffrais car je me suis foulé la cheville il y a peu de temps, voir tous ces gens me soutenir à la fin, entendre tous ces battements de main m’ont beaucoup aidé. J’ai très mal mais si on me disait d’y retourner, je foncerai. Enfin j’attendrai peut-être demain (rires).

Avec un record de participation toujours plus impressionnant, une organisation sans faille, un ciel azur toujours présent et une convivialité partagé. La Prom’classic est bel et bien le rendez-vous à ne pas manquer pour tous les coureurs souhaitant commencer l’année de la meilleure des foulées.

Les résultats

Hommes

  1. DURAND YOHANN, 28mn56s
  2. CHAHDI HASSAN, 29mn00s
  3. LE CORRE PIERRE, 29mn18s
  4. URRUTY PIERRE, 29mn20s
  5. RYBICKI ROMAIN, 29mn28s
  6. ROUDOLFF – LEVISSE EMMANUEL, 29mn37s
  7. ASSILA ANOUAR, 29mn40s
  8. THEURI JAMES, 29mn41s
  9. ZILALI ABDELH AKIMMSEMAM, 29mn43s
  10. BÉ GRÉGORY, 29mn44s

Femmes

  1. PRUVOST FANNY, 33mn15s
  2. KOMU MARTHA, 34mn14s
  3. MORCELI PATRICIA, 34mn25s
  4. CAMBOULIVES ALINE, 34mn47
  5. MENE ELODIE, 34mn50s
  6. VITTET ANNE-SOPHIE, 35mn39s
  7. MAURIN CHARLOTTE, 35mn41s
  8. ACHIM LUMINATA, 35mn52s
  9. BAOUF FATIHA, 36mn32s
  10. ALI TAHER BIBIRO, 36mn36s

Les résultats complets de la Prom Classic 2016

La galerie photos

Les résultats complets de la Prom Classic 2016 ici

1 réaction à cet article

  1. Sylvain Court double champion du monde de trail long ( 86 km en montagne ), présent pour la 2em année sur la promo classic à battu son temps record de : 27 secondes /10 km en(
    2016 31/48 ) ( 2015 : 32/15 . )Super Sylvain .

    Répondre

Réagissez