Le semi-marathon de Rambouillet, le 11 mars 2012

Le succès ne se dément pas

2600 coureurs devraient prendre part au 26ème semi-marathon de Rambouillet, le 11 mars 2012 dans les Yvelines. Les conseils d’un connaisseur, Sylvain Mouquet, pour aborder cette épreuve très prisée.

semi marathon Rambouillet 2011

Il ne fallait pas être en retard pour avoir la chance d’obtenir un dossard pour le semi-marathon de Rambouillet 2012. Il n’y en a plus un seul de disponible (par courrier ou sur Internet) depuis le 22 janvier, soit encore plus tôt que les années passées. Les organisateurs du club de Rambouillet Olympique ont d’ailleurs accepté d’augmenter légèrement leur quota. C’est donc 2 600 coureurs qui sont attendus sur la ligne de départ ce dimanche 11 mars 2012.

Pas de changement cette année, le parcours reste le même pour cette 26ème édition. Un parcours que Sylvain Mouquet connaît bien, puisqu’il a terminé troisième de l’épreuve l’an dernier, deuxième en 2010 après l’avoir remportée en 2009. « Le parcours est assez roulant, avec un départ légèrement descendant », explique le vice-champion de France de marathon 2011 (également premier vétéran). Et de conseiller : « Pour réussir, je dirais qu’il faut partir assez vite et ne pas s’affoler si l’on passe trop vite sur les deux premiers kilomètres par rapport aux objectifs prévus car ces deux premiers kilomètres sont très rapides ».

Après une côte d’environ 200 mètres au quatrième kilomètre, les concurrents affrontent de longues lignes droites sur piste cyclable, dans la forêt. « Il n’y a pas de grosses difficultés, rassure Sylvain Mouquet. Dans ces lignes droites, je conseille donc de bien évoluer à son rythme, en étant régulier ». Tout cela afin d’aborder au mieux le léger piège de la fin de parcours : « Un long faux-plat montant entre les 19ème et 20ème kilomètres, qui est assez usant ».

En fonction de la météo, également, le vent pourrait jouer un rôle défavorable. « S’il y a du vent, le parcours devient très difficile entre le 15ème et le 17ème kilomètre, explique le vainqueur de l’édition 2009. Neuf fois sur dix, on a le vent de face sur ce passage. Il fait donc être prudent, et ralentir la cadence en attendant de rejoindre la forêt pour pouvoir relancer à l’abris du vent ».

Enfin, dernier avertissement de ce spécialiste membre du club voisin de Rambouillet Sports : « L’une des difficultés est qu’il n’y a pas forcément beaucoup d’ambiance sur le parcours. La ville de Rambouillet est assez calme le dimanche matin ! Alors, si on se retrouve seul, les kilomètres peuvent paraître longs… » Reste donc aux 2 600 participants annoncés de profiter amplement de l’ambiance interne au peloton…

La fiche du semi-marathon de Rambouillet

Le site du semi-marathon de Rambouillet : www.rambouilletolympique.asso.fr

Réagissez