Le marathon de la Baie du Mont Saint-Michel,les 27, 28 et 29 mai 2011

L’heure des nouveautés

Pour cette 14e édition, le marathon du Mont-Michel s’enrichit avec deux nouvelles épreuves.

parcours2010 (2)-1

Dessiné par Michel Royer, un homme de la Baie, le Marathon de la Baie du Mont-Saint-Michel est la seule épreuve française en ligne dont on peut voir l’arrivée dès le départ. Et le spectacle est grandiose avec le Mont-Saint-Michel en ligne de mire depuis le Port de la Houle à Cancale.

Ce 42,195 km a toutefois plusieurs visages. Les coureurs s’élèvent du superbe Port de la Houle à Cancale (attention partez prudemment, la montée est rude) puis longent le bord de mer en traversant la capitale mytilicole (élevage des moules), le Vivier-sur-Mer, et celle du char à voile, Cherrueix. En passant dans les polders, le paysage change sans cesse. Les kilomètres s’effacent petit à petit pour laisser jaillir le majestueux Mont-Saint-Michel et une ligne d’arrivée dans un décor hors du commun et devant un public chaleureux.

Au delà de ce parcours majestueux, le Marathon de la Baie du Mont-Saint-Michel , pour sa 14ème édition, s’offre des nouveautés :

  • la création de la 10 K, une épreuve de 10 kilomètres pour découvrir Saint-Malo et en particulier Saint-Servan
  • l’opportunité de courir le Marathon à deux, avec LE DUO, un relais original : 19 km de Cancale à Cherrueix puis 23 km de Cherrueix au Mont-Saint-Michel.

Le 10 km la course évènement

C’était la course qui manquait au riche programme du Marathon qui s’étend désormais sur plusieurs distances. Organisé le vendredi en soirée à 19 h à Saint-Sevran, le départ sera donné devant l’Espace Duguay-Trouin (village marathon). Après le passage de l’écluse, le peloton prendra la direction de la Tour Solidor où les coureurs – un millier attendu pour cette première – s’étireront jusque sur la place Bouvet à Saint-Servan (quartier de Saint Malo situé sur l’emplacement de l’ancienne cité gallo-romaine d’Aleth).

Le marathon en solo ou en duo ?

C’est une première ! Cette année, les participants auront l’opportunité de participer au Marathon sans pour autant courir les 42km195. Avec cette nouvelle formule, en duo, le Marathon s’ouvre vers un nouveau public sportif encore timide à l’idée de s’élancer sur la distance de 42km195. Avec la mise en place de cette épreuve en relais, ce sont deux « faux semi » qui sont proposés aux coureurs. Un premier tronçon de 19 km, de Cancale à Cherrueix puis, après passage du témoin, 23 km pour rallier le Mont. Toutes les combinaisons sont possibles, en couple, entre amis ou entre coéquipiers… Avant de revenir les années suivantes pour disputer l’intégralité du parcours mythique entre Cancale et Le Mont-Saint-Michel.

Et toujours le jogging des remparts

Dans ce programme, il ne faut pas oublier la 9ème édition du Jogging des Remparts, le samedi 28 mai 2011 à 19h entre plage et remparts de Saint-Malo. Avec famille ou amis, enfants et petits-enfants, c’est un moment de plaisir à déguster sans modération. Ce n’est en aucun cas une course mais une balade au départ du village Marathon. Rapidement, les joggeurs rejoignent la plage du Sillon, pour revenir vers les remparts de la cité corsaire. Après avoir contourné les remparts, une petite grimpette pour découvrir le magnifique panorama côté mer… et retour vers le village pour une collation bien méritée. Les inscriptions pour le jogging se feront au village Marathon, sur le stand du Jogging et de SaintMalo Agglomération ou par courrier.

Sans oublier les enfants

Le marathon des Loustics vivra quant à lui sa deuxième édition. Les jeudi et vendredi précédant le Marathon, les classes primaires des communes traversées par les marathoniens, pourront découvrir une partie du parcours en reliant en relais de 25 le Mont-Saint-Michel et la plage du Sillon de Saint-Malo. Comme l’an passé, dès le mois de mars, un projet pédagogique est mis en place dans les classes afin de sensibiliser les enfants à connaître leur corps et ses grandes fonctions et à découvrir comment le garder en bonne santé, via des activités sportives.

Et en faire peut être de futurs marathoniens !

Pour en savoir plus : www.montsaintmichel-marathon.com

1 réaction à cet article

  1. mon objectif sur cette course etait de passé sous les 3 heures , et j’ai enfin réalisé ma derniere frustration que j’ avait sur cette distance .

    mon résultat: 2H53’39 » , 14,6 km/H de moyenne , 76 ème sur 3458, 39 ème en SH.

    ce fut trés dur pour moi les 10 dernier kilomètre ont été une torture , je commençais a avoir des crampes et je prier bien fort a chaque kilomètre , pour qu’ il m’arrive pas de bricole avant la ligne d’ arrivé , j’ ai lutté etj’ y suis arrivé avec un grand mental.

    j’ai fini quand meme la course dans un sale état , 1H de massage au poste de secours , des crampes qui ne passait pas , je me suis fait perfuser , 2 poche y sont passé , une de sodium et l’ autre pour la glycemie .

    a part ça cela été un super souvenir , le temps était avec nous , je remercie la gentillesse des secouristes et des kiné qui ont su me soulagé .

    un peu de pub pour le pape lol, j’ ai couru avec les adizero boston 2 achetez chez eux , c’ etait vraiment le top pour un marathon , un bon compromis entre légéreté et amorti.

    Répondre

Réagissez