Le Grand Raid des Pyrénées (Vieille-Aure, 65), du 22 au 24 août 2014

La septième édition du GRP aura lieu autour de Vielle-Aure, dans les Hautes-Pyrénées du 22 au 24 août 2014. Au programme trois ultra trails : le Grand avec 80 km et 5000 m dénivelé positif, le Tour des Cirques avec 120 km et 7000 m dénivelé positif et l’Ultra, 160 km et 10000 m dénivelé positif. Le 80 km compte pour quatrième étape dames, hommes et espoirs, du circuit Salomon Skyrunner France Series 2014.

Ambiance GRP 2013 photo Paul Vilcot  www.photos-polo.com

Outre un somptueux environnement montagneux et des parcours parfaitement adaptés à l’ultra, le Grand Raid des Pyrénées remporte chaque année un beau succès et sa notoriété ne cesse de progresser dans le monde du trail. C’est indiscutablement devenu un des grands rendez-vous de l’ultra. Les inscriptions du GRP 2014 se sont faites, début janvier, par tirage au sort en raison d’une demande supérieure aux nombres de places disponibles. Fin janvier, les 1 150 places du 80 km et les 500 places du 120 km étaient bouclées. Le 160 km, rassemble presque 900 inscrits et toutes les inscriptions sont closes. Au total, 2 500 trailers ont réussi à décrocher un dossard.

Petit changement cette année : après plusieurs éditions où l’organisation a pu roder le 80 et 160 km, un 240 km était proposé depuis deux ans. Une course en équipe sur 3 ou 4 jours appréciée mais qui demandait un travail trop important. Pour l’instant, il a été décidé de mettre un terme à cette formule. En lieu et place un 120 km pour la première fois cette année. « La demande des trailers, constate Simon Accarier, membre de l’organisation, est très forte pour les distances comme le 80 km et pour ceux qui ne sont pas pris, la solution est de doubler la marche avec le 160 km. Constatant qu’une partie des coureurs du 160 km ne semble pas totalement prête pour ce type de distance, nous avons décidé de proposer une longueur intermédiaire. Une sorte de tremplin entre le 80 et le 160 km. Nous rêvions aussi de faire découvrir les cirques des Pyrénées. C’était notre projet initial, que nous avions dû revoir à l’époque pour des raisons d’organisation. Aujourd’hui, avec l’expérience et le recul, nous sommes en mesure de proposer ce tracé et nous pensons que les coureurs vont vraiment adorer. »

Au niveau caritatif cette année, Hugues, membre de l’organisation, a voulu faire connaître l’association Enfance-Adolescence et Diabète et la soutenir dans sa lutte contre cette maladie. Cette association sera donc présente à Vielle-Aure, au moment du retrait des dossards. Elle recevra, de la part de l’organisation du GRP, 2 euros pour chaque coureur qui franchira la ligne d’arrivée ainsi que les bénéfices de la vente de 700 t-shirts défi de Hugues, correspondant aux 700 km cumulés qu’Hugues a parcouru en ce mois de juillet de Hendaye à Banuyls.

Côté course, Guillaume Beauxis, quatrième du 80 km l’an passé sera à nouveau au départ. Il occupe actuellement la quatrième place du Salomon Skyrunner France Series 2014. « Cette course sur mes terres d’entraînement me tient beaucoup à cœur, je donnerai le meilleur de moi-même. Après le 65 km de l’Ice Trail Tarentaise le 13 juillet 2014, j’ai fait quinze jours tranquilles et je pense avoir bien récupéré. Je vais donc refaire un petit bloc avant le GRP mais la forme est là, je me sens bien et je suis plutôt confiant ! Cette course est très difficile, il y aura un gros niveau, il faut arriver avec beaucoup de fraîcheur. »

Le départ du 80 km sera donné le samedi 23 août 2014 à 5 heures à Vielle Aure. Les trailers monteront au col du Portet avant de basculer sur le secteur du Néouvielle et rejoindre par le col de Bastanet le refuge de Campana du Cloutou puis le hameau d’Artigues. Suivront la montée vers le col de Sencours et du Pic du Midi, le retour au col de Sencours et la descente au parking de Tournaboup afin de revenir dans la zone du Néouveille pour passer la Hourquette Nère et rejoindre le Col de Portet qui ramène à Vielle Aure. « Cette année, constate Guillaume Beauxis, les organisateurs ont procédé à deux changements : le départ jusqu’au col du Portet et le passage à la Hourquette Nère au lieu du col de Barèges. Un parcours toujours aussi magnifique et exigeant. La grosse difficulté reste la montée au Pic du Midi mais la course est longue et il faut se battre jusqu’au bout. Mon passage préféré est le sentier en balcon surplombant le lac de l’Oule après le premier ravitaillement de Merlans jusqu’au col de Bastanet. »

Parmi les autres trailers annoncés on retiendra sur le 80 km les présences de Véronique Chastel, Sandrine Prisse, Grégory Kiéné et Mickael Pasero.

Quelques photos

Réagissez