La Trans Oasis du Sud Tunisien en mars 2012 et la Trans Portugal en septembre 2012

Bien plus que du sport

La Trans Oasis du Sud Tunisien (TOST) et la Trans Portugal, organisés par l’association Raid Evasion Run, sont construites sur le même concept : 6 étapes de 21 kilomètres chacune et une portée humanitaire.

Trans Oasis du Sud Tunisien

Catherine Jeanpierre est une femme qui aime courir et voyager. Mais cette  Lyonnaise, pharmacienne, « très speed », ne s’imaginait pas participer à l’organisation de courses à l’étranger sans y associer une cause humanitaire. Conséquence : avec son conjoint, Roger Tudela, président de l’association Raid Evasion Run, ils construisent leurs raids avec une double dimension : sportive, bien sûr, mais aussi humaine.

C’est donc le cas de la Trans Oasis du Sud Tunisien, bien installée dans le monde des raids puisque ce sera la 16ème édition du 18 au 25 mars 2012 (avec Dominique Chauvelier en parrain). Le concept : 6 étapes, de 21 kilomètres chacune, entièrement tracée sur des pistes balisées. Les accompagnants ont eux la possibilité de participer à une randonnée à la carte sur le parcours de la course. Voilà pour l’aspect sportif, qui se passe chaque matin. L’autre partie de la journée peut être consacrée à du repos, du tourisme… ou à des échanges et actions à vocation humanitaire. Les bénévoles de l’association « préviennent les participants » des actions qu’ils mènent, mais « chacun est libre d’y participer, ou non », explique Catherine Jeanpierre. Et de renchérir : « On en veut pas devenir une association à but lucratif. Notre protocole est reconnu par l’ALIAM (Alliance des Ligues Francophones Africaines et Méditerranéennes contre le cancer). Nous avons un programme didactique, avec notamment des conférences où nous délivrons des messages. Par exemple que faire de l’endurance, de la marche, se nourrir de la façon la plus bio possible, permet de réduire de 45 à 60% les risques de cancer du sein chez les femmes. Il y a de gros tabous en Tunisie autour du cancer du sein. On insiste beaucoup sur l’importance du dépistage, car beaucoup de femmes sont diagnostiquées trop tard  ».
En Tunisie, également, l’association milite pour le sport féminin dans le Maghreb, en travaillant avec des associations locales de femmes.

Les bénévoles sont en contact permanent avec la Tunisie, et ont bien sûr suivi de près la révolution vécue par le pays en 2011. L’épreuve a d’ailleurs été maintenue l’an dernier, mais avec peu de participants. « Aujourd’hui, la situation est très bonne sur  place. Nous sommes en contact avec toutes les bourgades que nous traversons », rassure la trésorière de l’association.

Trans PortugalAprès la Tunisie, un autre projet voit le jour cette année : le Portugal, où sera organisée la première édition de la Trans Portugal, du 22 au 29 septembre 2012. Le concept reste le même, avec six étapes de 21 km. Alors, pourquoi le Portugal ? « Parce qu’on aime les raids en pleine nature et qu’on va faire découvrir les joyaux de la région de l’Algarve. C’est une région très peu courue et très peu connue, explique Catherine Jeanpierre. C’est un pays très axé sur le bio. Là bas, nous travaillerons sur la lutte contre toutes les formes de cancer, et le soutien aux femmes victimes de violence ».

La Trans Portugal et la Trans Oasis du Sud Tunisien, sont limitées à 100 participants. Pour maintenir l’esprit voulu par les bénévoles « dévoués jour et nuit ». Les inscriptions sont encore possibles pour les deux épreuves (jusqu’au 14 février pour la TOST). Et même déjà pour l’édition 2013 de la TOST, pour celles et ceux qui souhaitent planifier cette aventure encore plus longtemps à l’avance…

Pour plus d’informations

La fiche de la Trans Oasis du Sud Tunisien
La fiche de la Trans Portugal
Le site de Raid Evasion Run : www.raidevasionrun.com

Réagissez