La SaintéLyon (Rhône, 69) le 3 décembre 2016

La 63e édition de la SaintéLyon est dans les starting-blocks. La course nocturne entre Saint-Étienne et Lyon, demeure l'un des rendez-vous culte de fin de saison pour des milliers de coureurs.

© Gilles Reboisson
© Gilles Reboisson

Le 3 décembre prochain, ils seront 17 000 participants à partager cette nuit de lumières (départ 23h)… Un chiffre impressionnant, faisant de la SaintéLyon l’une des plus grandes épreuves nature de l’Hexagone en termes de participants.

Au programme : 7 formats de course, dont la course phare, la fameuse SaintéLyon : 72 km pour 1 730 m D+. Les classiques relais par équipe, SaintExpress (44 km, 950m D+) et SaintéSprint (22 km, 400m D+) seront également là.

La nouveauté 2016 verra l’apparation de la SaintÉtic : une formule courte (12 km) réservée aux novices qui souhaitent s’initier à la course nocturne et hivernale et goûter à l’ambiance particulière de l’événement.

Sans modifier le kilométrage total, ni le dénivelé, le parcours complet bénéficie comme chaque année de quelques évolutions. La principale nouveauté, concerne les coureurs de la SaintéLyon et de la SaintExpress, qui vont retrouver après Sainte-Catherine (km 30) le passage du bois d’Arfeuille.

Les coureurs emprunteront pour la première fois la montée vers le mont Rampeau, qui permet d’accéder à Saint André la Côte puis à la descente du bois des Marches. Un single track assez sévère en sous-bois d’une longueur de 800 m et offrant 180 m de dénivelé positif. En résumé, une séquence technique et difficile qui devrait laisser des traces, à un moment clé du parcours.

Du côté de l’organisation, en particulier sur les ravitaillements, plusieurs points ont été revu. En effet, l’accessibilité parfois difficile de certains points de ravitaillements (Saint-Christo, Sainte-Catherine et Chaussan Saint-Genou), était l’un des points d’amélioration prioritaires des organisateurs pour cette édition 2016.

L’organisation proposera un dispositif de ravitaillements optimisé sur le parcours. Des changements importants sont donc prévus sur ces trois premiers points de ravitaillements. Deux rangées de tentes parallèles remplaceront ainsi les chapiteaux habituels et offriront plus d’espace et de visibilité aux coureurs.

Entre les participants engagés sur les 72 km solos et les relayeurs, ce sont près de 8000 coureurs qui s’élancent traditionnellement de Saint-Etienne. Malgré les 8 premiers km qui se déroulent sur une route large et permettent d’étirer considérablement le peloton, les premiers chemins, selon leur état (boue, neige, gel) peuvent générer des ralentissements.

Afin de garantir une meilleure fluidité dans ces premières portions, le “grand” départ de Saint Etienne sera cette année organisé en 4 vagues successives de 2000 coureurs, lancés toutes les 15mn de 23h30 à 00h30. Tandis que des nouveaux chemins seront au programme dès le km n°8.

La SaintéLyon met ainsi les petits plats dans les grands afin de garantir la meilleure édition possible pour les coureurs ! Rendez-vous donc début décembre !

Réagissez