La Moulière : VTT sauvage entre mer et montagne

La Moulière est une des deux stations de ski des Alpes Maritimes. Elle se transforme aussi aux beaux jours en fantastique spot VTT. Et pas seulement aux beaux jours d’ailleurs.

VTT La Moulière

Deuxième semaine des vacances de Noël, la neige se fait encore rare sur toute la France, particulièrement sur les Alpes Maritimes. Mais pour la station Audibergue La Moulière ce n‘est pas un souci. Des dizaines de VTTistes s’escriment ou se baladent tranquille sur les pistes de la station. Pour la première fois cette dernière a ouvert l’hiver, le temps d’une semaine. D’habitude la partie VTT de la saison va du 1er mai au dernier week-end de septembre. L’opération devrait se reproduire l’an prochain, en fonction des possibilités laissées par les conditions météos. « Il faut qu’il n’y ait pas de neige, mais aussi pas de gel. Que nous ayons aussi la possibilité de nettoyer et bien préparer les pistes. » nous dit Benoit Rebuffel le chef d’exploitation.

Si l’opération s’est avérée un succès, c’est aussi parce-que le domaine est un des rares dans cette partie de la France à proposer un site aussi riche et un service aussi complet. On peut rouler tranquillement et profiter de la vue splendide qui donne jusqu’à la Corse, au sommet à 1640 mètres, sur la piste « randonnée » de 10 km qui part et termine du télésiège de la Moulière. On intègre le domaine par la remontée mécanique. La station est accessible pour un forfait de 16 euros la journée, d’autres tarifs existant pour les groupes, les enfants ou encore les licenciés. De la location de matériel est également proposée, l’occasion de rappeler l’obligation de rouler avec un casque et la recommandation plus qu’appuyée de s’équiper aussi de plastron, genouillères et coudières. VTT La Moulière

Les pistes sont au nombre de 12 : deux vertes accessibles à toute la famille et cette randonnée peu escarpée mais très agréable avec sa vue qui donne vers la montagne jusqu’à Isola. « J’ai vu rouler dessus une petite fille de 6 ans » nous précise le responsable du domaine. A la redescente au niveau des restaurants, la remontée vers le télésiège peut se faire soit via un petit sentier à travers les pistes de ski soit via un léger bout de route. Les 2 pistes bleues proposent des virages relevés, 5 rouges mettent à disposition des rampes de lancement dans les sous-bois et 3 noires à très fort dénivelé sont également praticables pour les plus confirmés. Lesquels pourront éventuellement se risquer au hors-piste, ou free ride, en se méfiant des rochers piégeux mais aussi…des chiens de berger ! « La plupart des pistes actuelles ont été découvertes en fait par des clients et se sont agrégées aux chemins pré-existants » explique Olivier, responsable des pistes et Bike Patrol – pisteur / secouriste VTT -diplômé.

Les pistes vertes se font sur des voies d’un mètre 50 de large, la Easy Road ou la Charbonnère sont plates et sans passages à vitesse excessive. Par contre, les pistes rouges se font parfois sur des tracés de 50 cm de large, garnis de tables inclinées, passerelles et autres Wild Ride comme cette double bascule de 7m de long et 1m10 de large, qu’on trouve elle sur « la bleue ». Inutile de préciser qu’il convient d’être expérimenté pour les emprunter. D’ailleurs à propos de crack, le vice-champion du monde Joris Daudet  est venu s’y entraîner et on y disputera une course régionale de descente le 8 mai ainsi qu’un enduro raid le 27 juin prochain.  Et viendra s’ajouter à cette liste une Nord Chor, une passerelle de 150 m de long, posée à 1m50/2m du sol avec un escalier en colimaçon ! VTT La Moulière

La station en mode « estival » s’ouvre évidemment également aussi aux randonneurs. Elle se fréquente comme une station de ski, en mode familial, avec, outre des pistes pour différents niveaux, un mini bike parc pour les petits proposant des modèles réduits de tables basses, bascules, et rides et bientôt un club sur place qui devrait proposer des prises en charges. Même en solitaire on n’y reste pas longtemps seul. Les habitués extrêmement fidèles reproduisent la mentalité sympathique qui prévaut ici depuis l’ouverture de la station en 1995. Et qui au vu de l’engouement sans cesse grandissant pour l’activité VTT semble partie pour un bail encore long.

Réagissez