La fisherman’s StrongmanRun de retour en France

Après une première tentative sur la Bresse dans les vosges, la Fisherman est de retour en France avec un nouveau rendez-vous en Banlieue Parisienne, à Mantes-la-Jolie (78)

Fisherman’s Friend Strongmanrun 2012

C’est un énorme événement en Allemagne et partout où il est programmé passent. Mais en France, les premières éditions de la Fisherman’s friend Strongmanrun à la Bresse dans les Vosges n’ont pas eu le succès annoncé et le dernier rendez-vous a eu lien en 2012.

Mais comme les courses à obstacles remportent en France succès sur succès depuis deux ans, il était normal que les Fisherman’s friend Strongmanrun reviennent en France. Cette fois ce sera en région parisienne à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines sur une distance proche dʼun semi-marathon.

Rendez-vous, le 9 novembre 2014 pour deux tours dʼenviron 10 km chacun avec au programme des murs de hauteurs vertigineuses, des chocs électriques torturants, des bassins d’eau glacée et de profonds bourbiers…

L’ensemble des obstacles qui agrémenteront le parcours n’a pas encore été dévoilé. La seule certitude est qu’ils seront au nombre de 15 par tour (soit 30 à surmonter au total) et qu’ils nécessiteront de lʼescalade, de lʼagilité ou de bonnes capacités à la natation. Une partie de lʼitinéraire se fera sur des chemins en pleine nature, avec des dénivelés et des obstacles naturels. Chaque participant devra donc être conscient que les risques de chute ou de glissade existent et quʼils feront partie intégrante du défi.

Le départ de la course sera donné à 12h au parc des expositions de lʼÎle lʼAumône et il faudra impérativement boucler le parcours en moins de 4h pour être classé. Attention pas de système de vague, le départ aura
lieu en un seul bloc (il est donc fortement conseillé aux participants souhaitant jouer la victoire de se placer plutôt à lʼavant du peloton). Enfin compte tenu de l’effort demandé, deux ou trois ravitaillements comprenant de lʼeau et des fruits sont prévus pendant la course.

Alors prêt à relever ce nouveau défi ?

Réagissez