Festival des Templiers, Millau, du 26 au 28 octobre 2012

Un plateau de choix

Ils semblent tous là ou presque. Pour cette édition 2012, la lutte pour la gagne devrait être intense.

Andy Symonds
Andy Symonds

Andy Symonds remettra son titre en jeu. Thomas Lorblanchet, 2e en 2011 et vainqueur 2010, tentera de remonter sur la plus haute marche du podium. Mais il n’y aura pas que ces deux hommes. Si Tofol Castaner a annoncé son forfait, François D’Haene vainqueur de l’UTMB 2012, Miguel Heras, Gregory Vollet, Tom Owens et Philip Reiter sont annoncés.

Et s’il n’y avait qu’eux ! Ainsi il faudra aussi surveiller, entre autres, Julien Rancon, Emmanuel Gault, Thomas Saint-Girons, Patrick Bringer, Thierry Breuil et Sylvain Court.

Dawa Sherpa, figure emblématique, sera aussi présent tout comme Dakota Jones…

En ce dimanche 28 octobre, le team Salomon France sera donc fortement représenté sur le 72 km de la Grande Course des Templiers par Andy Symonds, François D’Haene et Thomas Lorblanchet. Aucun des trois n’a voulu manquer ce rendez-vous incontournable et majeur de l’année même si leurs objectifs ne sont pas les mêmes.

Pour Thomas Lorblanchet c’est une histoire de cœur (Lire : les Templiers, du 26 au 28 octobre 2012). La carrière du champion du monde 2009 de trail est étroitement associée à celle de la Grande Course des Templiers. Il sera présent pour la onzième année consécutive avec trois victoires, deux podiums, deux quatrièmes places, une cinquième et une septième. « Cette course m’a fait venir au trail et j’y ai toujours trouvé mon compte. Elle a quelque chose en plus au niveau de son histoire, ambiance et parcours. A l’origine du phénomène trail en France elle revêt pour moi le caractère de championnat de France officieux de la discipline. Tout trailer français rêve de pouvoir l’accrocher à son palmarès. Cette année, elle sera la finale du challenge mondial d’Ultra skyrunning ce qui va amener une forte délégation étrangère. Gilles Bertrand et Odile Baudrier, les organisateurs, ont sans cesse su se remettre en question en faisant par exemple évoluer le parcours selon les attentes du public ou en instaurant l’an passé des primes pour respecter l’élite de la discipline. Les données vont continuer à changer mais ils ont les ingrédients dans leur sac pour rester dans le vent. »

Cette saison Thomas Lorblanchet a voulu vivre des courses et des expériences différentes. Il a beaucoup voyagé et rempli son objectif en remportant son premier 100 miles à Leadville aux Etats-Unis (Voir les résultats de Leadville).

Thomas semble plutôt en forme et il a pu effectuer une belle reconnaissance du parcours. « Je n’ai pas en ligne de mire de place précise. Les données sont différentes avec le plateau international. Beaucoup de trailers arrivent fatigués et on peut assister à des surprises qui ne reflètent pas forcément la hiérarchie globale d’une saison régulière. Le plus important sera de faire sa course et de s’écouter sur la première partie. Pour les places, on fera le point vers le kilomètre 37 à Saint André de Vezines! Les grosses difficultés arrivent à la fin. Il faut être un coureur complet. Rapide sur le plat mais également avec des cuisses solides pour pouvoir encaisser le final très technique et physique. Le parcours enchaîne montées et descentes sur les Causses autour de Millau. Une fois l’ascension terminée, on se retrouve sur des plateaux, où certes l’altitude n’est pas comparable à celle rencontrée dans les hautes montagnes mais où l’on a vraiment le sentiment de courir au dessus du toit de Millau. »

Andy Symonds défend son titre

Le 23 octobre 2011, l’Anglais Andy Symonds à peine débarqué en Provence et privé de course à pied depuis sa blessure au genou en octobre 2010 découvre victorieusement le trail à la française en remportant le 72 km de la Grande Course des Templiers. Cette année, il a remporté 11 trails dont le dernier en date, le 7 octobre, sur le 48 km de la Gapen’Cîmes (voir les résultats de la Gapen’Cimes).  » Sur la Grande Course des Templiers, il faut tenir jusqu’au bout, pas forcement une chose évidente à maîtriser. Les montées raides après les sections plates et roulantes sur les plateaux font changer de rythme et deviennent plus difficiles au fil des heures. La dernière montée surtout, après plus de cinq heures de course est capable de bien faire mal aux jambes, selon l’état dans lequel on l’aborde. »

Durant ces deux semaines, il s’est focalisé sur une bonne récupération et s’est contenté de quelques kilomètres roulants.  » J‘ai plus d’une douzaine de trails dans les jambes contrairement à l’an dernier où  les Templiers étaient ma seule course. J’étais donc très frais et très motivé pour faire quelque chose. Ce dimanche, je serai déjà très content si mes jambes arrivent à tenir le coup sur 72 km. Honnêtement, j’espère que ma forme actuelle me mettra dans le top dix, peut-être même que je pourrai me battre pour un top cinq, mais je ne me vois pas pouvoir jouer la gagne, en tout cas ça m’étonnerait. Mais on ne sait jamais, je donnerai tout ce que j’ai et on verra bien! »

Pour François D’Haene, l’année fut aussi riche en émotion avec sa victoire sur l’UTMB et l’Ice Trail (lire les résultats de l’Ice trail) mais aussi sa quatrième place sur la Transvulcania (voir les résultats de la Transvulcania) derrière Dakota Jones, Andy Symonds et Kilian Jornet.

François D’Haene a déjà participé à la Grande Course des Templiers en 2008, 2010 et 2011 avec une onzième, quatrième et sixième place.

Il va vivre d’une façon différente l’édition 2012 en courant le 72 km en compagnie de Dominique son père, âgé de 50 ans qui pratique régulièrement le trail, le ski de fond et le vélo. «  »Mon père a déjà participé à de nombreux trails notamment la Grande Course des Templiers 2011 et la trace des Ducs de Savoie 2012. J’essaye de le conseiller un peu dans sa façon de s’entraîner, de se préparer à l’approche d’un trail. Quand je le rejoins en Savoie à Novalaise, nous faisons souvent des sorties de 2 à 3 h dans le massif de l’Épine et autour du lac d’Aiguebelette, mais cela devient de plus en plus rare avec nos emplois du temps respectifs, d’où ma volonté de courir avec lui cette année. Depuis mes débuts, il est à mes côtés avec ma mère, soit en tant que compétiteur soit pour m’encourager et me ravitailler. Alors pour une fois, j’avais envie de l’accompagner et d’inverser un peu les rôles ! Aux Templiers, je pourrai ainsi pleinement savourer avec lui la beauté des paysages et l’ambiance particulière et peut être que mon soutien sur certaines portions l’aidera. Nous allons faire tout le parcours ensemble. De leur côté mon épouse Carline, ma mère Sylvie et ma sœur Lise, vont courir respectivement le samedi sur le marathon des Causses, la Templière et le VO2 trail. Nous les suivrons avec mon père mais elles seront aussi sur place pour nous encourager aux différents postes de ravitaillement et sur le parcours aux zones accessibles. « 

Si François savourera cette expérience en famille, il sera certainement le seul parmi l’élite tant le plateau est relevé et le peloton dense. 2500 coureurs sont attendus sur le Grand Trail et sans compter les participants de toutes les autres courses.

Par Robert Goin

Le programme du Festival des Templiers

  • Vendredi 26 Octobre

Endurance Trail.105 km, 4800 m dénivelé positif, 780 coureurs, départ 4 h de Millau, arrivée Millau.

Le Trail du Viaduc. 26 km, 680 m dénivelé positif, 300 coureurs, départ 19 h 30 de Castelnau Peygarols, arrivée Millau.

  • Samedi 27 Octobre

Marathon des Causses. 38 km, 1600 m dénivelé positif, 900 coureurs, départ 13 h 15 mn de Millau, arrivée Millau.

Monna Lisa Trail. 26,5 km, 1000 m dénivelé positif, 500 coureurs, départ 12 h 15 mn, de Millau, arrivée Millau.

Kinder Trail. 1,5 km et 3 km pour les jeunes, départ à partir 14 h 30 de Millau, arrivée Millau.

Kd Trail-Junior Trail. 9 km, 300 m dénivelé positif, cadettes, cadets, juniors filles et garçons. départ 15 h 15 mn de Millau, arrivée Millau.

La Templière. 9 km, 300 m dénivelé positif, 500 participantes, départ 15 h 30 mn de Millau, arrivée Millau.

Vo2 Trail. 19 km, 700 m dénivelé positif, 900 coureurs, départ 13 h de Millau, arrivée Millau.

  • Dimanche 28 octobre

Le Grand Trail des Templiers, 72 km, 3200 m dénivelé positif, 2500 coureurs, départ 5 h 15 mn (attention au passage heure hiver) de Millau, arrivée Millau.

Toutes les informations sur les templiers sur la fiche de la course dans notre calendrier des courses

Réagissez