Entretien avec Hugo Hofsetter, son début de saison, 236km sur home trainer et sa vision du confinement !

Coureur professionnel chez Israël Start-Up Nation, Hugo Hofstetter revient pour nous sur son très bon début de saison et nous parle de son quotidien à l’heure du confinement. Et comme souvent, l’alsacien ne fait pas les choses comme tout le monde !

IMG-20200410-WA0003

Bonjour Hugo, pour commencer revenons sur ton début de saison. Des belles places (entre autres 5ème d’une étape sur Paris Nice, 6ème à Kuurne-Bruxelles-Kuurne) et une grande victoire au GP Samyn, as-tu passé un cap cet hiver ?

 

Je progresse chaque saison c’est sûr. Mais personnellement j’ai du mal à me dire que j’ai passé un vrai cap. C’est surtout les réactions suite à cette victoire au Samyn qui me le font dire (réactions dans la presse mais aussi au sein du peloton). Gagner devant les Quick Step sur une course avec des pavés, ça marque. Donc oui j’ai encore progressé cet hiver mais dans la continuité de mes saisons précédentes. 

 

 

A l’intersaison tu as quitté Cofidis pour rejoindre Israël Start-up Nation. Qu’as-tu trouvé de différent là-bas ?

 

Déjà, aujourd’hui je suis dans une équipe World Tour (En 2019 Cofidis était en 2ème division mondiale) et dans une structure plus développée. Ça aide forcément. Puis j’avais besoin d’un nouveau challenge, je marche beaucoup comme ça. Je dois faire ma place et c’est à moi de justifier la confiance qu’on m’a donné. Tout ça c’est de la motivation en plus. Enfin, en partant à l’étranger, j’ai découvert une nouvelle façon de travailler et un autre état d’esprit. Clairement je sors d’une certaine routine. 

IMG-20200410-WA0001

 

Abordons maintenant la situation actuelle (l’annulation des courses, le confinement). Comment as-tu vécu les choses ?

 

Au début très mal. A Paris Nice j’avais des supers jambes, j’avais donc envie de profiter de cet élan sur la campagne des classiques. Il a fallu accepter. J’ai donc commencé par récupérer, couper et faire le vide. Puis je me suis remobilisé et maintenant je suis à nouveau motivé !

 

 

Et donc maintenant, tu t’organises comment dans ton entrainement ?

 

Je fonctionne beaucoup à l’envie. J’avais envie de couper, donc j’ai coupé. Et maintenant j’ai découvert un nouveau challenge avec Zwift (programme de jeu vidéo et d’entraînement cycliste en ligne depuis son home trainer). Donc en ce moment, ma motivation c’est de gagner tous les badges du jeu ! Je suis encore plus motivé pour ça que pour jouer à la Playstation (il rit) ! Et ça me fait rouler beaucoup (il vient de boucler une semaine à 27h d’home trainer… et un entraînement de 236km) !

 

 

Tu peux nous donner une journée type de confinement pour toi ?

 

Le matin je roule sur Zwift, parfois à jeun, parfois en limitant les glucides. Ensuite c’est le repas du midi ou une collation. L’après midi je vais marcher avec ma copine. On va voir son cheval et on sort le chien. On est bien content d’avoir des animaux durant cette période ! Parfois je refais aussi une session sur home trainer dans la foulée. Et le soir, comme on a plus de temps, on en profite pour se cuisiner des bons plats. Au final il y a aussi du positif là-dedans car il y a la possibilité de faire des choses qu’on ne peut pas faire habituellement ! 

 

 

Enfin, est ce que tu arrives à te projeter sur le long terme durant cette période ?

 

Non, car nous n’avons pas de visibilité. Je préfère ne rien me dire plutôt que de faire des suppositions. Et je préfère me donner un objectif à court terme (en l’occurrence Zwift). Durant cette période je conseille de faire ce qu’on a envie de faire. En tout cas, tant que rien n’est officiel, je fonctionnerai comme ça. Je ne veux pas me prendre la tête ! Donc pour le moment je suis très motivé pour rouler sur home trainer mais je sais que ça ne va pas durer 3 mois. On verra. J’attends les annonces officielles pour me projeter. Peut-être même qu’il faudra, à un moment donné, regarder déjà vers 2021. 

 

 

2 réaction à cet article

  1. J’aime beaucoup ce coureur, mais seulement 236 kms sur HT je suis déçu

    Répondre
  2. Nous aussi nous espérons qu’il fera plus prochainement !

    Répondre

Réagissez