Eau libre : Marc-Antoine Olivier, David Aubry et Lara Grangeon ont leur billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo

François-Xavier de Chateaufort

Marc-Antoine Olivier, vice-champion du monde du 10 km en eau libre à Yeosu (Corée du Sud) s'est qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo. David Aubry 10ème et Lara Grangeon 4ème chez les dames ont également validé leur ticket pour les JO.

Marc-Antoine Olivier vice-champion du monde du 10km en eau libre
Marc-Antoine Olivier vice-champion du monde du 10km en eau libre

Lors des Mondiaux de natation en eau libre à Yeosu (Corée du Sud), s’il y’avait bien une course qu’il ne fallait pas manquer c’était le 10 km. Epreuve qualificative pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo, la règle était simple : terminer dans le Top 10. A ce petit jeu, 3 Français ont décroché leur place pour les JO.

 

Chez les garçons, Marc-Antoine Olivier s’est offert le titre de vice-champion du monde au terme d’une bataille âprement disputée et d’un incroyable finish. Dès le début la course est partie sur un rythme rarement vu notamment sous l’impulsion de l’Italien Gregorio Paltrinieri. Une cadence infernale preuve que le niveau en eau libre est de plus en plus relevé.

Au coude à coude avec l’Allemand Florian Wellbrock lors du sprint finalMarc-Antoine Olivier a dévié de sa trajectoire avec son rival pour éviter de partir hors du chenal et de se retrouver potentiellement hors course. Wellbrock l’emporte avec seulement 2 dixièmes de seconde d’avance après quasiment 2 heures d’efforts.

 

Marc-Antoine Olivier 3ème du 10 km à Budapest en 2017 savoure cette médaille d’argent et sa qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo : « C’est un bon présage pour les JO, après l’année dernière compliquée que j’ai vécu cela remet en confiance de revenir ainsi. C’était une course difficile nous étions 80 au départ, aux Jeux nous serons que 25. Tout le monde essayait de grappiller des places pour être dans le TOP 10. Avant le départ et dans l’eau la tension était palpable. » 

 

Entraîné depuis 4 ans par Philippe Lucas, Marc-Antoine Olivier sait à quoi s’attendre d’ici le rendez-vous olympique : « Je l’ai vécu il y’a 4 ans avant les Jeux de Rio, après les Mondiaux et les vacances, lorsque nous allons reprendre les séances en vue des JO, cela va être une intensité de folie, une année très difficile en espérant que cela paye à la fin. »

Marc-Antoine Olivier se sentira moins seul dans la souffrance préolympique puisque l’un de ses camarades d’entraînement, David Aubry, 10ème du 10 km des Mondiaux de Yeosu, a lui aussi son billet pour les JO : « C’est une très bonne chose, nous allons avoir le même objectif et nous allons pouvoir nous tirer vers le haut plus sereinement puisque nous sommes déjà qualifiés. »

 

Chez les filles, Lara Grangeon, 4ème du 10 km sera également du voyage aux JO 2020 de Tokyo : « C’est une grande satisfaction, cela m’enlève beaucoup de pression, j’étais très stressée. Depuis que j’ai décidé de me mettre à l’eau libre il y’a 3 ans, j’ai beaucoup travaillé pour arriver à me qualifier pour les Jeux. Je me suis accrochée à mon rêve jusqu’au bout. J’avais envie d’y croire sinon je ne me serais jamais lancée dans cette aventure.

Lara Grangeon bien consciente qu’elle manque d’expérience par rapport à certaines filles a beaucoup travaillé cette année le physique pour être plus puissante : « Je sais que dans l’eau je suis l’une des meilleures nageuses du circuit. J’ai essayé de passer toutes les bouées en bonne position, j’ai écouté les conseils du staff pour être performante. L’arrivée a été horrible pour moi, à 300 m de l’arrivée je sens que nous sommes plus de 10 nageuses pour la dernière ligne droite. Je me suis battue pour le sprint final en me disant : « Lara tu n’as pas fait tout cela pour rien !  » 

En revanche, cruelle désillusion pour Aurélie Muller 11ème et qui manque la qualification olympique pour un dixième de seconde.

 

Championnats du monde du 10 km en eau libre

Messieurs:

1. Florian Wellbrock (Allemagne)

2. Marc-Antoine Olivier (France)

3. Rob Muffels (Allemagne)

10. David Aubry (France)

 

Dames:

1. Xin Xin (Chine)

2. Haley Anderson (Etats-Unis)

3. Rachele Bruni (Italie)

4. Lara Grangeon (France)

11. Aurélie Muller (France)

 

Réagissez