Didier Stein à la poursuite du record du monde sur tapis de course

En parallèle des courses de Strasbourg qui se dérouleront les 16-17 mai 2015, Didier Stein, suivi par le professeur Véronique Billat tentera de battre les records du monde de distance sur tapis en 12h et 24h.

Didier Stein, entrainement record apis de course

Il faudra parcourir plus de 145.5 km en 12 heures et 247.45 km en 24 heures.

21° finisher du Marathon des Sables, finisher en 2h44 du Marathon de Molsheim et de l’UTMB en 27h29, Didier Stein est un ultra traileur et un marathonien qui cherche toujours à repousser ses limite. Actuellement onzième de l’Ultra- Trail World Tour 2015, c’est en s’entraînant sur son tapis que l’Alsacien a décidé de se lancer un nouveau défi. Après avoir recherché le protocole d’homologation par le Guinness World Records, il a donc contacté l’organisation des Courses de Strasbourg et surtout Véronique Billat, professeur d’université. La chercheuse qui travaille sur l’amélioration de la consommation maximale d’oxygène par la signature énergétique et le modalisation de méthodes d’entrainement depuis 30 ans semblait la mieux placé pour l’aider à battre les record établis en 2009 par l’Allemand Robert Wimmer sur 12 heures et en 2004 par l’Américain Christopher Bergland sur 24 heures.

Tout s’est ensuite enchaîner puisque le 31 mars 2015, il a effectué un audit physiologique complet à L’Unité de Biologie Intégrative des Adaptations à l’Exercice (UBIAE), le laboratoire de Véronique Billat. La chercheuse a alors calculé sa signature énergétique incluant tous les facteurs bloquants de VO2max afin de déterminer sa signature de vitesse®, basée sur les caractéristiques du moteur « hybride » qui permet en temps réel d’augmenter la régénération de l’ATP en synchronisant l’ensemble des réactions biochimiques. En effet, varier les allures permet d’’utiliser à plein le métabolisme. Un protocole d’entraînement a ensuite été établi afin que Didier Stein puisse courir 11 km/h et 13.9 km/h pour tenir la cadence et ainsi atteindre ses objectifs de records.

portrait Véronique Billat
Véronique Billat

Une vitesse qu’il va donc varier durant l’effort de presque 2 km/h afin de casser la monotonie de l’effort. « L’approche est différente sur tapis. Malgré la variation de vitesse, courir sur tapis est très monotone à la fois pour ‘le moral’ et pour les tendons et les muscles. Les mouvements sont répétitifs car même si les allures oscillent, la variété du terrain habituelle en course sera cette fois ci inexistante pour les jambes comme pour la tête ! »

Cette tentative de record se fera à l’entrée du Hall 20 du Parc des Expositions de Strasbourg, là où les 14 000 coureurs des courses de Strasbourg viendront récupérer leur dossard. Cette tentative de recors aura également une dimension caritative puisqu’elle se fera au profit de l’Association Théo2 qui favorise l’accès au sport pour les personnes en situation de handicap. Ainsi des deux tapis imposés par le protocole du Guinness, un troisième permettra aux sportifs de courir quelques instants au côté de Didier Stein. Une belle façon de l’épauler pour la réalisation de son défi et de faire un don à l’association Théo2.

Pour assister à la tentative de record

Lieu : Entrée du Hall 20 – Parc des Expositions du Wacken de Strasbourg
Date et heure : début de la tentative le 16 mai à 12h, fin le 17 mai à 12h

1 réaction à cet article

  1. Vas-y Didier !!!

    Répondre

Réagissez