Cyclisme – Tour de France 2015 : 12e étape, Lannemezan / Plateau de Beille

Canicule, orage, grêlons, 3 cols à franchir et une arrivée au sommet du Plateau de Beille (hors catégorie), rien n'a été épargné aux coureurs sur cette 12ème étape du Tour de France 2015.
L'espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha) s'impose en solitaire, et remporte sa deuxième étape sur ce Tour de France 2015.

Christopher Froome (maillot jaune)
Christopher Froome (maillot jaune)

C’est la dernière étape des Pyrénées de ce Tour de France 2015 mais c’est aussi sans doute la plus dure et la canicule annoncée (37 degrés) ne va rien arranger.
Les 176 coureurs au départ (6 abandons sur la 11ème étape) affrontent en effet en ce jeudi 16 juillet 2015, 4 cols au cours d’une 12ème étape longue de 195 km. Après une pensée émue pour Fabio Casartelli dans l’ascension du Col du Portet (le coureur italien y avait trouvé la mort il y a 20 ans), les cols de la Core et de Lers (1re catégorie) ne seront qu’une mise en jambe pour l’arrivée au sommet du plateau de Beille qui n’offrira surement pas une arrivée groupée !

Les 20 premiers kilomètres sont plutôt calmes pour le peloton. Seul le sprint intermédiaire apporte un peu d’animation et c’est André Greipel (Lotto-Soudal), bien emmené par ses équipiers qui le remporte, revenant à 2 petits points du porteur du maillot vert, le slovaque Peter Sagan (Tinkoff-Saxo).
La première échappée du jour se forme dans la foulée, composée de Lieuwe Westra (Astana), du français Bryan Coquard (Europcar) et Louis Meintjes (MTN). Une vingtaine d’autre coureurs les rejoignent rapidement parmi lesquels Romain Bardet (AG2R) bien plus en forme que lors de la 11ème étape hieri, et une dizaine d’autres français. 

Au pied de la première difficulté du jour, le Col du Portet-d’Aspet (2ème catégorie), l’échappée compte 6 minutes d’avance sur le peloton qui roule très tranquillement, aucun des coureurs en tête n’étant dangereux au général. Il fait 37 degrés, les maillots sont grand ouverts, et certains coureurs lâchent déjà prise.
Les 22 coureurs toujours en tête s’éparpillent dans la descente et s’élancent vers le Col de la Core (1ère catégorie), 35 kilomètres plus loin, avec 5 minutes d’avance sur le peloton.

A l’approche du Col de la Cor, le groupe de tête compte près de 7 minutes d’avance. 14 km à 6% de moyenne les attendent pour atteindre le sommet. Suite à une attaque, 6 coureurs sont décrochés, ils sont maintenant 16 en tête : Fuglsang, Westra (Astana), Bardet, Cherel, (AG2R), Izaguirre (Movistar), Preidler (Giant), Rodriguez (Katusha), Sicard (Europcar), Vanmarcke (Lotto-Jumbo), Durasek (Lampre), Navarro (Cofidis), Chavanel, Coppel (IAM), Barta (Bora), Delaplace (Bretagne) et Meintjes (MTN).

La pluie s’abat sur le Tour de France alors que les premiers franchissent le Col de la Cor avec 8mn40s d’avance. Direction le Port de Lers (1 517 m d’altitude) pour la troisième ascension de la journée.
La formation Sky du maillot jaune Christopher Froome laisse filer les hommes de tête et leur avance augmente graduellement jusqu’à atteindre plus de 12 minutes. Sep Vanmarcke (Lotto-Jumbo), Michal Kwiatkowski (Etixx) et Goerg Preidler (Giant-Alpecin) fauchent alors compagnie à leurs compagnons d’échappée.

Au sommet, Sep Vanmarcke (Lotto-Jumbo) et Michal Kwiatkowski (Etixx) ont lâché Goerg Preidler (Giant-Alpecin) et sont pris en chasse par un groupe de 7 poursuivants parmi lesquels Joaquim Rodriguez (KAT), Romain Bardet (AG2R) ou encore Mikaël Cherel (AG2R). Ils basculent avec un matelas de 10mn15s dans la dernière descente de cette étape et se dirigent vers le plateau de Beille.

15,8 km de pentes à 8% de moyenne se dressent encore sur la route de Sep Vanmarcke et Michal Kwiatkowski. Seuls devant, ils abordent cette dernière ascension vers l’arrivée avec 1m45s d’avance sur le groupe de poursuivants, 11mn33s sur le peloton et sous des trombes d’eau.
Après à peine 2 km d’ascension, Sep Vanmarcke est déjà décroché et laisse filer Michal Kwiatkowski. Mikaël Cherel (AG2R) emmène le groupe de poursuivants avec dans sa roue, son leader Romain Bardet.
Joaquim Rodriguez (Katusha) place alors une attaque et emmène avec lui Romain Bardet et Jakob Fuglsang (Astana). 9 minutes derrière, le peloton explose. Coté français Tony Gallopin et Warren Barguil, tous les deux dans le top 10 au classement général sont distancés alors que Thibaut Pinot et Pierre Rolland restent au contact.

Mais Joaquim Rodriguez dit « Purito » est trop fort dans la montée du Plateau de Beille. L’Espagnol remporte cette 12ème étape en solitaire, sa deuxième cette année après sa victoire à Huy, devant le danois Jakob Fuglsang et le français Romain Bardet.
Christopher Froome 
contrôle ses adversaires et conserve assez facilement son maillot jaune ainsi que son avance au général.

  • Le classement de l’étape 12
RANG COUREUR NATIONALITE DOSSARD ÉQUIPE TEMPS ÉCART
1. RODRIGUEZ OLIVER Joachim Espagne 91 TEAM KATUSHA 05h 40′ 14 »
2. FUGLSANG Jakob Danemark 3 ASTANA PRO TEAM 05h 41′ 26 » + 01′ 12 »
3. BARDET Romain France 12 AG2R LA MONDIALE 05h 42′ 03 » + 01′ 49 »
4. IZAGIRRE INSAUSTI Gorka Espagne 57 MOVISTAR TEAM 05h 44′ 48 » + 04′ 34 »
5. MEINTJES Louis Afrique du Sud 217 MTN-QHUBEKA 05h 44′ 52 » + 04′ 38 »
6. BARTA Jan République Tchèque 192 BORA-ARGON 18 05h 46′ 01 » + 05′ 47 »
7. SICARD Romain France 127 TEAM EUROPCAR 05h 46′ 17 » + 06′ 03 »
8. CHEREL Mikael France 14 AG2R LA MONDIALE 05h 46′ 42 » + 06′ 28 »
9. VALVERDE BELMONTE Alejandro Espagne 59 MOVISTAR TEAM 05h 47′ 00 » + 06′ 46 »
10. FROOME Christopher Grande Bretagne 31 TEAM SKY 05h 47′ 01 » + 06′ 47 »


Les cinq autres Français

RANG COUREUR DOSSARD EQUIPE TEMPS ECART
12. PINOT Thibaut 21 FDJ 05h 47′ 01 » + 06′ 47 »
15. ROLLAND Pierre 121 TEAM EUROPCAR 05h 47′ 01 » + 06′ 47 »
22. GALLOPIN Tony 71 LOTTO-SOUDAL 05h 50′ 00 » + 09′ 46 »
23. BARGUIL WARREN 82 TEAM GIANT-ALPECIN 05h 50′ 00 » + 09′ 46 »
28. VUILLERMOZ Alexis 19 AG2R LA MONDIALE 05h 52′ 01 » + 11′ 47 »

 

  • Le classement général
RANG COUREUR NATIONALITE DOSSARD ÉQUIPE TEMPS ÉCART
1. FROOME Christopher Grande Bretagne 31 TEAM SKY 46h 50′ 32 »
2. VAN GARDEREN Tejay Etats-Unis 61 BMC RACING TEAM 46h 53′ 24 » + 02′ 52 »
3. QUINTANA ROJAS Nairo Alexander Colombie 51 MOVISTAR TEAM 46h 53′ 41 » + 03′ 09 »
4. VALVERDE BELMONTE Alejandro Espagne 59 MOVISTAR TEAM 46h 54′ 30 » + 03′ 58 »
5. THOMAS Geraint Grande Bretagne 39 TEAM SKY 46h 54′ 35 » + 04′ 03 »
6. CONTADOR Alberto Espagne 41 TINKOFF-SAXO 46h 54′ 36 » + 04′ 04 »
7. GESINK Robert Pays Bas 131 TEAM LOTTO NL – JUMBO 46h 56′ 04 » + 05′ 32 »
8. GALLOPIN Tony France 71 LOTTO-SOUDAL 46h 58′ 04 » + 07′ 32 »
9. NIBALI Vincenzo Italie 1 ASTANA PRO TEAM 46h 58′ 19 » + 07′ 47 »
10. MOLLEMA Bauke Pays Bas 141 TREK FACTORY RACING 46h 58′ 34 » + 08′ 02 »

 

Les Français

RANG COUREUR DOSSARD ÉQUIPE TEMPS ÉCART
8. GALLOPIN Tony 71 LOTTO-SOUDAL 46h 58′ 04 » + 07′ 32 »
11. BARGUIL WARREN 82 TEAM GIANT-ALPECIN 47h 00′ 15 » + 09′ 43 »
16. ROLLAND Pierre 121 TEAM EUROPCAR 47h 04′ 29 » + 13′ 57 »
17. BARDET Romain 12 AG2R LA MONDIALE 47h 07′ 37 » + 17′ 05 »
24. PINOT Thibaut 21 FDJ 47h 25′ 13 » + 34′ 41 »
29. CHEREL Mikael 14 AG2R LA MONDIALE 47h 31′ 05 » + 40′ 33 »
30. PÉRAUD Jean-Christophe 11 AG2R LA MONDIALE 47h 32′ 42 » + 42′ 10 »
37. CHAVANEL Sylvain 183 IAM CYCLING 47h 40′ 07 » + 49′ 35 »
38. SICARD Romain 127 TEAM EUROPCAR 47h 43′ 04 » + 52′ 32 »
53. GAUTIER Cyril 123 TEAM EUROPCAR 47h 59′ 17 » + 01h 08′ 45 »
54. VOECKLER Thomas 129 TEAM EUROPCAR 47h 59′ 35 » + 01h 09′ 03 »
63. DELAPLACE Anthony 203 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 02′ 12 » + 01h 11′ 40 »
64. SIMON Julien 177 COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 48h 03′ 09 » + 01h 12′ 37 »
70. COPPEL Jérôme 185 IAM CYCLING 48h 09′ 05 » + 01h 18′ 33 »
77. LADAGNOUS Matthieu 26 FDJ 48h 13′ 06 » + 01h 22′ 34 »
82. SOUPE GEOFFREY 178 COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 48h 17′ 34 » + 01h 27′ 02 »
95. TULIK ANGÉLO 128 TEAM EUROPCAR 48h 24′ 20 » + 01h 33′ 48 »
99. FEDRIGO Pierrick 204 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 25′ 24 » + 01h 34′ 52 »
103. QUEMENEUR Perrig 126 TEAM EUROPCAR 48h 27′ 01 » + 01h 36′ 29 »
105. ROY Jérémy 28 FDJ 48h 28′ 46 » + 01h 38′ 14 »
111. FONSECA Armindo 206 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 30′ 01 » + 01h 39′ 29 »
112. DEMARE Arnaud 24 FDJ 48h 30′ 30 » + 01h 39′ 58 »
115. LAPORTE Christophe 173 COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 48h 31′ 04 » + 01h 40′ 32 »
116. VACHON Florian 209 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 31′ 40 » + 01h 41′ 08 »
118. VAUGRENARD Benoît 29 FDJ 48h 31′ 54 » + 01h 41′ 22 »
119. SENECHAL Florian 176 COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 48h 32′ 08 » + 01h 41′ 36 »
126. COQUARD Bryan 122 TEAM EUROPCAR 48h 35′ 13 » + 01h 44′ 41 »
128. GENIEZ Alexandre 25 FDJ 48h 35′ 56 » + 01h 45′ 24 »
129. FEILLU Brice 205 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 36′ 11 » + 01h 45′ 39 »
133. GERARD Arnaud 207 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 38′ 00 » + 01h 47′ 28 »
134. RIBLON Christophe 17 AG2R LA MONDIALE 48h 38′ 46 » + 01h 48′ 14 »
139. GENE Yohann 124 TEAM EUROPCAR 48h 41′ 46 » + 01h 51′ 14 »
141. PERICHON Pierre-Luc 208 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 42′ 11 » + 01h 51′ 39 »
147. BRUN Fréderic 202 BRETAGNE – SECHE ENVIRONNEMENT 48h 43′ 45 » + 01h 53′ 13 »
154. GAUDIN Damien 16 AG2R LA MONDIALE 48h 48′ 19 » + 01h 57′ 47 »
167. NAULLEAU BRYAN 125 TEAM EUROPCAR 49h 03′ 18 » + 02h 12′ 46 »
170. EDET Nicolas 172 COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS 49h 04′ 22 » + 02h 13′ 50 »
171. CHAVANEL Sébastien 23 FDJ 49h 06′ 41 » + 02h 16′ 09 »

 

  • Les porteurs de maillots à l’issue de l’Etape 12

Maillot jaune : Christopher Froome (Grande-Bretagne, Team Sky)

Maillot Vert : Peter Sagan (Slovaquie, Tinkoff-Saxo)

Maillot à pois : Christopher Froome (Grande-Bretagne, Team Sky) (Porté par Joachim Rodriguez Oliver (Team Katusha))

Maillot Blanc : Nairo Alexander Quintana Rojas (Colombie, Movistar)

Maillot du plus combatif : Michal Kwiatkowski (Pologne, Etixx-Quick Step)

Classement par Equipe : Movistar Team

  • Statistiques

Coureurs au départ du Tour de France : 198
Coureurs au départ de l’étape 12 : 177
Abandons durant l’étape 12 : Zakkari Dempster (Bora-Argon 18); Alex Dowsett (Movistar)

La galerie photos

Réagissez