Championnats du Monde de duathlon: L’équipe de France arrive en force à Pontevedra

François-Xavier de Chateaufort

Ce samedi, en Espagne, l'équipe de France de duathlon a de vrais atouts à faire valoir lors des Championnats du Monde.

Garance Blaut et Marion Legrand
Garance Blaut et Marion Legrand

Chez les filles, elles seront trois à participer à la course élite. Sandra Levenez qui vient de remporter son 9ème titre de championne de France de duathlon courte distance est toujours aussi impressionnante à presque 40 ans. La championne du monde 2014 semble la mieux armée pour se hisser sur le podium.

Pour Garance Blaut (28 ans) il s’agira presque d’une découverte, la sociétaire du Stade Français disputera seulement sa 2ème course sur format long (10 km course à pied / 40 km à vélo / 5 km de course à pied) : « Il y’a un peu d’appréhension, nous ne seront pas nombreuses au départ ce sera une course très tactique. Il faudra être dans le groupe de tête pour la première transition course / vélo. »

Garance Blaut, 10ème des Championnats du Monde 2018 n’en demeure pas moins ambitieuse : « L’objectif c’est de faire mieux que l’an passé, ce serait orgueilleux de viser le podium mais avec un TOP 5 je serai contente. J’ai arrêté ma fin de saison dernière sur blessure, j’ai bien repris en novembre et je suis plus en forme à vélo et en course qu’il y’a un an. »

En 2018, Garance Blaut avait terminé juste devant sa copine de club Marion Legrand (26 ans). Cette année pas sûr qu’elles puissent rééditer la course d’équipe qu’elles avaient notamment pu faire à vélo.

 

Marion croît en ses chances malgré ses doutes : « Je ne suis pas sereine, c’est une année charnière, je me suis séparée de mon entraîneur en septembre dernier. Je me suis retrouvée un peu seule à évoluer dans le monde du duathlon. J’ai rejoint le groupe Adidas Runner avec notamment Salah Ghaidi pour avoir des conseils au niveau de la course à pied. J’ai passé un diplôme pour être entraîneur de triathlon, je termine mon apprentissage au Stade Français. Je mets en place mes propres séances mais j’ai peur de ne pas avoir fait les bonnes choses. J’espérais cette sélection mais je la redoutais aussi vu le contexte. Je veux prouver que je peux m’en sortir par moi-même, grâce à mon entourage j’ai plus envie que l’année dernière.  »

 

Marion Legrand comme Garance Blaut rêve d’une place dans le TOP 5. Les deux duathlètes s’entraînent quasiment tout le temps ensemble, pour Marion cette expérience est enrichissante : « C’est une force, avec nos esprits de compétitrices à l’entrainement cela peut créer parfois des étincelles. On partage nos interrogations, je transmets mon expérience à Garance qui manque encore un peu de technique, elle m’apporte du renouveau, de l’insouciance qui m’aide. »

 

Salah Ghaidi qui coordonne l’entraînement de course à pied de Garance Blaut et Marion Legrand ne tarit pas d’éloges sur le talent et l’investissement des deux duathlètes Françaises: « C’est facile de les mettre dans le dur, nous travaillons l’entraînement qualitatif, elles ont un mental de folie. Elles ont fait de super séances de course mais aussi de vélo dernièrement. Il y’a deux semaines elles m’ont impressionné autour de l’hippodrome de Longchamp lors d’une séance de transition course / vélo. J’aime autant vous dire que les cyclistes habitués qui roulaient, cela leur faisait drôle de se faire dépasser par deux filles. »

 

Chez les messieurs, Benjamin Choquert (33 ans), vice-champion d’Europe de duathlon en 2018, vise sa première médaille mondiale : « J’ai enchaîné 3 stages, j’ai fait pas mal de jus dernièrement avec un bon début de saison. J’ai remporté le 1er Grand Prix de la saison en France, je termine 3ème des Championnats de France courte distance avec une petite erreur de transition. Malgré la concurrence, l’objectif minimum est le podium mondial, cela fait un moment que je cours après, cela serait un beau cadeau. »

 

4 réaction à cet article

  1. Pas un mot sur Yohan Le Berre qui vient d’être champion de France.. Ni Benoit Nicolas qui sait déposer son cerveau sur ce genre de compétition

    Répondre
  2. Je suis d’accord pas un sur yohan
    Quel Dommage !!!

    Répondre
  3. La meilleure des réponses se fera sur le terrain: Allez Yohan.
    Tout l’AJS La Garde sera derrière toi.

    Répondre
  4. Je suis d’accord pas un sur yohan
    Quel Dommage !!!

    Répondre

Réagissez