Championnats d’Europe d’athlétisme (Zurich, Suisse), du 12 au 17 août 2014

Passage en revue des forces françaises en présence, alors que la Fédération Française d'athlétisme a dévoilé une première liste d'athlètes sélectionnés.

01.07.1397125096

La Direction technique nationale de la Fédération française d’athlétisme (FFA) a dévoilé une première liste des athlètes sélectionnés pour les Championnats d’Europe d’athlétisme qui auront lieu à Zurich (Suisse), du 12 au 17 août 2014.

Il n’y a pas de grosses surprises dans le collectif tricolore, avec la présence de l’ensemble des leaders des Bleus. Jimmy Vicaut (100 m), Christophe Lemaitre (100 m, 200 m et 4×100 m), Pierre-Ambroise Bosse (800 m), Mahiedine Mekhissi Benabbad (1500 m et 3000 m steeple), Pascal Martinot-Lagarde (110 m haies), Renaud Lavillenie (perche), Cindy Billaud (100 m haies) et Eloyse Lesueur (longueur), en tête des bilans européens dans leur spécialité, figurent ainsi tous dans la liste.
Les épreuves longues distances plus en détails, avec le marathon et les 20 km et 50 km marche.

Marathon

Karlovy semi-marathon 2014 - Christelle Daunay
Christelle Daunay

La relève se fait attendre mais les « anciens », Christelle Daunay et Abdellatif Meftah, seront présents. La Française notamment qui sera au départ avec l’ambition d »entendre la Marseille« . Ainsi lors d’une Interview , le 25 mai 2014, elle ne cachait pas qu’elle tenterait d’aller chercher l’or sur ces championnats d’Europe.

La sociétaire du Sco Ste Marguerite Marseille détient en France tous les records sur route à partir du 15 km et sera sans aucun doute l’une des favorites.
Car Christelle Daunay est en forme depuis le début de l’année. Le 29 mars 2014, elle a terminé septième des championnats du monde de semi-marathon en 1h08mn47s, sept secondes devant la vice-championne du monde en titre du marathon, l’Italienne Valeria Straneo. Le 18 mai 2014, elle s’est classée 4e place sur le très relevé 10 km de Manchester (GB) en 32mn20s. Samedi 24 mai 2014, elle s’est imposée sur le semi-marathon de Karlovy Vary en République Tchèque en 1h09mn17s et a enfin disputé un 3 000 m lors du meeting de Soteville-lès-Rouen (9mn03s) le 14 juin 2014, sa dernière course avant d’entamer sa préparation finale pour Zurich. Elle aura pour adversaires espagnoles Estela Navascues (2h32 au marathon de San Sebastian en 2013), et Alessandra Aguilar, 5ème aux Championnats du monde 2013 à Moscou.

Coté hommes, Abdellatif Meftah a fait de ces championnat d’Europe son objectif principal. Après sa victoire à la Prom’Classic à Nice le 5 janvier 2014, il est donc parti au Japon en mars afin d’entamer sa préparation. De retour en France depuis, il compte bien disputer le podium à Zurich.

Benjamin Malaty
Benjamin Malaty

Pour Benjamin Malaty, le début de saison a été compliqué, suite à une blessure, mais il a depuis terminé 7ème des championnats de France de 10 km, le 13 avril 2014. Après avoir disputé les Interclubs pour son équipe (sur 5 000 m) et un semi-marathon en République Tchèque le 7 juin (1h05’31’’), il s’est lancé dans sa préparation à proprement parler pour les championnats d’Europe.
Enfin, il faudra compter avec Jean-Damascène Habarurema, dernier marathonien de cette sélection.
Les attentes seront grandes pour ces marathoniens car le dernier podium français dans une épreuve internationale remonte à 1990. Dominique Chauvelier avait alors cueilli le bronze aux Europe, à Split, dans un pays qui s’appelait encore la Yougoslavie.
Il faudra pour cela devancer le Suisse Victor Rothlin, champion d’Europe 2010 de la distance. Coté espagnol, Javier Guerra (2h12 en 2013), Carles Castillejo (2h10 en 2011) et Ayad Lamdassem (10ème du marathon de Londres en 2013) seront de la partie.

50 km marche

Yohann Diniz
Yohann Diniz

Chez lui à Reims, samedi 12 juillet 2014, Yohann Diniz a fait très forte impression sur le 5000 m, prenant les devants dès le début de la course. De bout en bout, il a mené un train d’enfer, améliorant au final de trente secondes la meilleure performance française sur la distance (38’08’), que Kevin Campion lui avait « pris » l’an dernier au stade Charléty (38’37). Une performance de très bonne augure qui lui permet d’envisager Zurich avec sérénité, lui qui sera en lice pour réaliser le triplé sur 50km (après ses victoires en 2006 à Göteborg et 2010 à Barcelone).
Il devra lutter, coté espagnol, avec Jesus Angel Garcia Bragado, doyen de cette équipe et 7ème de la Coupe du monde en 2012.

20 km marche

Du coté des 20 km marche, Kevin Campion et Antonin Boyez seront les représentants français à Zurich.
Kévin Campion, le marcheur originaire de Vénissieux, aura une carte à jouer en Suisse pour une place de finaliste, un an après sa première sélection internationale dans un grand championnat aux Mondiaux de Moscou (10 au 18 août 2013). Car si l’événement s’était soldé par un échec (abandon), il avait rapidement rebondi en remportant dans la foulée les Jeux de la Francophonie et ne cesse de progresser depuis au niveau international. En témoignent sa sixième place de marcheur du continent au bilan de la saison (à trois athlètes par nation), ainsi que sa 24ème place à la coupe du monde de marche en Chine le 4 mai 2014.
Le marcheur aubois Antonin Boyet espérera quant à lui se hisser dans le gotha international de la course à pied, après avoir assuré les minima à la Coupe du monde en Chine le 4 mai 2014 grâce à un chrono d’1h22mn21s sur le 20 km. Sacré champion de France du 5 000 mètres en février 2014 à Bordeaux, titré début mars sur le 20 km à Fontenay-le-Comte, le pensionnaire du Doubs Sud Athlétisme a démarré la saison 2014 pied au plancher. Il cherchera donc à confirmer cette progression face aux meilleurs marcheurs européens.
Du coté de leurs adversaires, l’Espagne a dévoilé les athlètes qui prendront part à ce 20 km marche. Avec des adversaires de taille à affronter. Miguel Angel Lopez, médaillé de bronze aux Championnats du Monde 2013 à Moscou et 5ème lors de la Coupe du Monde en mai 2014 (1h19mn21s) sera à Zurich. Il sera accompagné d’Alvaro Martin, 19ème de la Coupe du Monde en Chine et de Luis Alberto Amezcua (37ème).

Les trois marcheurs français vont maintenant suivre une préparation individualisée,  et le trio devrait se réunir durant ce mois de juillet 2014 pour un stage commando à Font-Romeu.

La Fédération a précisé qu’une liste complémentaire serait communiquée le 23 juillet 2014. Celle-ci prendra en considération les performances ou les classements exigés ainsi que l’état de forme des athlètes au 21 juillet 2014.

Les autres fédérations n’ont pour l’instant pas dévoilés leurs listes d’athlètes. On attend avec impatience de connaitre ces listes, notamment coté Russe et Ukrainien avec les participations éventuelles de Mikhail Ryzhov (vainqueur du 50 km à la Coupe du monde en mai 2014), de son compatriote et dauphin sur cette même compétition Ivan Noskov, ou encore celle de Ruslan Dmytrenko (Ukraine), qui a quant à lui remporté le 20 km.

Sortez donc vos agendas et vos drapeaux tricolores pour soutenir les athlètes français et notez bien le programme (diffusion sur France Télévisions) :

Marathon

  • 16 aout à 9h00 Femmes
  • 17 aout à 9h00 Hommes

50 km marche

  • 15 aout à 9h00

20 km marche

  • 13 aout à 9h20 Hommes
  • 14 aout à 9h10 Femmes

Retrouvez ci-dessous la liste de tous les athlètes sélectionnés (liste à jour au 23 juillet 2014)

Femmes

Épreuve   Nom
100m Myriam Soumaré
Ayodélé Ikuesan
Céline Distel
200m Myriam Soumaré
Jennifer Galais
100 m Haies Cindy Billaud
400m Floria Gueï
Marie Gayot
800m Renelle Lamotte
Justine Fedronic
10 000m Clémence Calvin
Laila Traby
Sophie Duarte
Perche Marion Fiack
Vanessa Boslak
Marion Lotout
Longueur Eloyse Lesueur
Disque Mélina Robert-Michon
Marteau Alexandra Tavernier
Heptathlon Antoinette-Nana Djimou Ida
4x100m Myriam Soumare
Ayodélé Ikuesan
Céline Distel-Bonnet
Stella Akakpo
Eloyse Lesueur
Jennifer Galais
4x400m Marie Gayot
Floria Gueï
Estelle Perrossier
Agnès Raharolahy
Muriel Hurtis
Phara Anacharsis
Marathon Christelle Daunay

 

Hommes

Épreuve Prénom Nom
100m Jimmy Vicaut
Christophe Lemaitre
200m Christophe Lemaitre
110 m Haies Pascal Martinot-Lagarde
Dimitri Bascou
Thomas Martinot-Lagarde
400m Mame-Ibra Anne
800m Pierre-Ambroise Bosse
Sofiane Selmouni
Paul Renaudie
1 500m Florian Carvalho
Mahiedine Mekhissi-Benabbad
3 000 Steeple Mahiedine Mekhissi-Benabbad
Yoann Kowal
5 000m Bouabdellah Tahri
10 000m Bouabdellah Tahri
Yassine Mandour
Hauteur Mickael Hannany
Perche Renaud Lavillenie
Kévin Menaldo
Longueur Salim Sdiri
Kafétien Gomis
Triple saut Benjamin Compaoré
Yoann Rapinier
Poids Gaëtan Bucki
Décathlon Kévin Mayer
Florian Geffrouais
Gaël Querin
4x100m Christophe Lemaitre
Jimmy Vicaut
Ben Bassaw
Teddy Tinmar
Pierre Vincent
Ken Romain
4x400m Mame-Ibra Anne
Teddy-Atine Venel
Thomas Jordier
Mamoudou-Elimane Hanne
Yoann Décimus
20km marche Kévin Campion
Antonin Boyez
50km marche Yohann Diniz
Marathon Abdellatif Meftah
Benjamin Malaty
Jean-Damascène Habarurema

 

3 réaction à cet article

  1. La Fédération Suisse est devenue comme « LES MOUTONS NOIRS » de leur Pays !!!! honte à vous Messieurs les
    Juges qui n’avez même pas eu le courage de votre opinion en infligeant qu’un carton jaune, l’affaire était classée nous respections votre décision raisonnable, Mahiedine Meekhissi a eu un geste d’explosion de joie il n’était pas dopé, il n’a bousculé personne, il a fait sa course honorablement après tant d’années de travail, c’est presque un geste d’innocence même s’il est adulte, Allons n’ayez pas peur de revenir sur votre grave décision, car ce sont les JEUX EUROPEENS alors que vous ne faites pas parti de l’UNION EUROPEENNE, alors MONTREZ-VOUS DIGNES EN REDONNANT LA MEDAILLE D’OR A MAHIEDINE. Merci, une Mamie de 75 ans scandalisée passionnée dl’athlétisme.

    Répondre
  2. Moi je dirais plutôt HONTE aux espagnols !!! gagner une médaille (de bronze) sur tapis vert est plus facile pour eux que de se battre sur la piste. Yohan Kowal a eu raison de se placer sur la 2° marche du podium, la sienne sportivement, même s’il a été obligé d’accepter la médaille d’or sous peine de se voir lui aussi sanctionner. Les juges ont fait leur boulot, les membres du jury ont fait du zèle et ne comprennent finalement rien au sport !!!

    Répondre
  3. faut ils sanctionné les fédérations anti fair play ?

    Répondre

Réagissez