Carvalho et Chahdi solides au 20km de Paris

Les internationaux français Florian Carvalho et Hassan Chahdi ont offert une belle résistance ce dimanche lors du 20 km de Paris, se classant respectivement 3e et 6e.

Crédit Photo : Romain Donneux
Crédit Photo : Romain Donneux

Alors que pour Florian Carvalho, ces 20 km de Paris représentaient le premier effort de sa carrière au-delà de 10 km sur route, Hassan Chahdi était, quant à lui, en reprise après un été à gérer une blessure à un pied. Pourtant, les deux internationaux français ont brillé ce dimanche dans les rues de la capitale.

 

Partis dans le peloton tête, ils étaient accompagnés par une dizaine d’athlètes des hauts plateaux ainsi que par d’autres tricolores comme Benjamin Malaty, Jean-Damascène Habarurema et les frères Damien et Mickaël Gras. Cependant, après quatre kilomètres, Hassan Chahdi, le meilleur marathonien français actuellement, décidait d’accélérer pour faire sauter le peloton. Une accélération qui condamnait tous les Français, sauf Carvalho, qui s’accrochait en queue de peloton. « A chaque accélération, je tamponnais le rythme car j’étais un peu dans l’inconnu », expliquait Carvalho.

 

Pourtant, le vice-champion d’Europe du 1 500 m en 2012, prenait les commandes de la courses autour du 15e kilomètre pour jouer un peu au bluff comme il l’avouera après avoir franchi la ligne. Mais finalement, dans les derniers kilomètres, les Kenyans Collins Chebii (1er en 58’28) et Josphat Menjo (2e en  58’34) s’envolaient pour se disputer la victoire. Un peu plus loin, Florian Carvalho s’emparait finalement de la troisième place en 58’40 à plus de 20 km/h de moyenne. « Le dernier 500 m a été horrible, confiait Carvalho. Je pense que cardiaquement je suis prêt. Mais au niveau musculaire, il y a encore beaucoup de travail. »

 

Un petit peu juste à l’emballage final, Hassan Chahdi bouclait lui les 20 km à la sixième position en 58’44. « Je me suis senti plutôt bien, lâchait Chahdi. Ca m’a servi comme un entraînement. Ce n’était pas un objectif. »


Chez les filles, derrière l’Ethiopienne Ayele Gebaynesh (1ere en 1h06’02), c’est la championne d’Europe 2013 de cross Sophie Duarte qui remportait le titre honorifique de première Française en bouclant la ligne en 1h09’53 (7e). « Je venais ici avant tout pour faire une reprise en compétition, expliquait Sophie Duarte. Je suis mieux que l’année dernière mais sans trop de préparation. Donc c’est très positif. »

Crédit Photo : Romain Donneux
Crédit Photo : Romain Donneux

Réagissez