Cap sur la saison des marathons 2013

Le point sur les gros rendez-vous français

Le mois de décembre est souvent une période charnière pour le coureur à pied. Le moment de tirer un bilan de la saison écoulée avant de se projeter sur la suivante. Le marathonien n’échappe pas à cette règle.

P4150316-e1355156761540

Il y a des choses que l’on peut prédire sans prendre trop de risques. Par exemple le fait que dans la grande famille des marathoniens, 2013 rimera tantôt avec première fois, tantôt avec émotion, tantôt avec record, tantôt avec déception… et peut-être même avec plusieurs de ces termes à la fois. Il y a aura aussi de la pluie, du froid, du vent, du soleil… Bref des paysages variés, à l’image du calendrier qui propose, comme en 2012, une soixantaine de rendez-vous sur la distance reine.

Vingt des vingt-deux régions de France métropolitaine sont représentées. Seuls les habitants de Franche Comté et du Limousin n’auront pas le loisir de s’aligner sur 42.195 km tout près de chez eux.

Le bilan des performances 2012 a confirmé ce que l’on savait déjà : les meilleurs spécialistes ne viennent pas forcément en France pour « claquer » un chrono. Au classement des marathons français les plus rapides cette année, Paris est en haut de l’affiche chez les hommes (2h05mn12s) comme chez les femmes (2h21mn40s, voir graphique ci-contre) avec deux nouveaux records de l’épreuve. Mais ces chronos restent encore loin du gratin planétaire puisqu’ils ne placent la capitale française qu’au 14ème rang mondial des performances masculines 2012 et à la 16ème place pour les féminines.

Statistiques chrono marathon 2012Reste qu’en 2013 comme tous les ans, certains marathons français attireront particulièrement les regards. Au premier rang desquels, bien sûr, Paris. C’est le 7 avril que l’incroyable marée humaine envahira les Champs Elysées. 46 000 dossards  ont été mis en vente depuis le 17 octobre. En moins de deux mois, plus de 41 500 avaient trouvé preneurs (compteur arrêté au 10 décembre)…

Autre rendez-vous incontournable de l’année : Toulouse. C’est là que se tiendront, le 27 octobre, les championnats de France de la spécialité. Ce sera la septième édition du marathon de la Ville Rose… qui a déjà été remporté quatre fois par le Kényan Benjamin Bitok mais dont le record est détenu par un autre Kényan : Patrick Korir, en 2h11mn36s.

Deux autres gros rendez-vous rythmeront la fin d’automne 2013 : le marathon des Alpes Maritimes Nice-Cannes le 10 novembre et le marathon de La Rochelle le 24. Et l’on suivra avec attention la troisième édition du marathon Vert de Rennes, le 3 novembre, après une édition 2012 marquée par un chrono retentissant chez les hommes (2h09mn47s).

2013 sera aussi une année particulière pour le marathon de la Baie du Mont Saint Michel qui verra sa fin de parcours modifiée en raison des travaux sur le site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. A partir du 5 mai prochain, les marathoniens n’arriveront plus au pied mais en face du Mont, dans un décor quoi qu’il en soit splendide.

Statistiques finishers marathons 2012 FranceOn n’oubliera pas non plus les marathons plus festifs dont le traditionnel marathon du Médoc (deuxième marathon de France en 2012 en nombre de finishers, voir le graphique ci-contre) où chaque année un thème de déguisement est imposé. Pour ce 7 septembre 2013, place à la science-fiction ! Au printemps, le marathon de Cheverny (le 7 avril) promet aussi une elle ambiance, de même que le marathon du Beaujolais à l’automne (le 23 novembre).

Enfin, un petit nouveau fait son apparition au calendrier : le marathon du Lac du Der, le 16 juin, en Champagne-Ardenne. Un rendez-vous qui promet d’être rafraîchissant avec un parcours en grande partie autour du deuxième plus grand lac artificiel d’Europe (4 800 hectares).

Faites donc votre choix parmi la liste des marathons français 2013. Et tenez-nous au courant ! L’équipe lepape-info est elle aussi en plein préparation de son calendrier de reportages pour suivre vos aventures et récolter vos impressions !

Réagissez