Triathlon : Poissy frappe fort en ouverture du Grand Prix

François-Xavier de Chateaufort

Les victoires de Sandra Dodet chez les femmes et d'Anthony Pujades chez les hommes ont permis à Poissy triathlon de s'emparer de la tête du Grand Prix de D1 à Châteauroux, ce samedi.

Crédit photo : C.Guiard / Triathlete Magazine
Crédit photo : C.Guiard / Triathlete Magazine

Dans le froid, sous la pluie et avec des chutes, la première étape du Grand Prix Triathlon n’a pas été de tout repos. Des conditions difficiles qui n’ont pas refroidies les ardeurs de Poissy triathlon qui s’est offert un beau doublé.

Chez les femmes, à la mi-course, une échappée d’une quinzaine de concurrentes possédait 20 secondes d’avance, aucun club aux avant-postes n’avait plus de deux triathlètes présentes. Dans le groupe de contre, on retrouvaient quelques favorites comme Audrey Merle (Issy Triathlon) et Justine Guérard (Poissy Triathlon) piégées. Lors de la dernière transition vélo-course à pied, le léger « couac » d’Emilie Morier (Issy triathlon) a profité à Sandra Dodet qui a porté ensuite une attaque décisive. Un ton au dessus, la récente deuxième de la Coupe du monde à Madrid a offert un premier succès à son club alors que Christelle Congi, 9ème et Marine Vetillard, 12ème ont apporté des points supplémentaires.

Poissy s’impose malgré les absences de Léonie Périault et Cassandre Beaugrand qui évoluaient dans le même temps sur la deuxième manche de WTS au Japon. Metz et Issy complètent le podium de cette première étape. Emilie Morier 2ème repart de Châteauroux avec des regrets : « On pouvait jouer un coup avec l’équipe de Poissy réduite. Mais on a pas dit notre dernier mot. C’est la première étape, pas la dernière. J’ai fait une super course en sortant de l’eau aux avants-postes. A vélo, je n’ai pas roulé car mes coéquipières étaient derrière. J’avais pas de raison de rouler et je devais pas prendre de risques. Mais le point noir c’est ma T2, je n’ai pas réussi à mettre mes chaussures. Ce sont des secondes précieuses perdues et Sandra (Dodet) est une très bonne coureuse. C’est dommage mais faut tout bosser, ça fait partie du triathlon, c’est le jeu. »

 

Coté messieurs, comme l’avoue Raoul Shaw, seul pensionnaire du Triathlon Club Liévin dans le groupe de tête lors de la course hommes : « Poissy avait quatre triathlètes dans l’échappée mais n’a pas su prendre les choses en main, il a fallu les pousser un peu. » Sorti troisième de l’eau derrière les Pisciacais Antoine Duval et Aurélien Raphaël, il a dû comme les autres mettre parfois la main à la patte pour assurer l’avance d’un groupe de dix unités.

L’écart est monté à près de 35 secondes à la mi-course, mais lors de la dernière transition, les fuyards n’en possédaient plus que 15. Assez toutefois pour assurer les premières places, les points et pour Poissy, un joli tir groupé. Anthony Pujades assommait la course à deux kilomètres de l’arrivée et laissait Matthew Roberts (Les Sables) et Raoul Shaw se disputer le podium. Avec trois coureurs dans le top 5 (Tom Richard 4ème et Antoine Duval 5ème), les Bleu et Jaune ont donc pris un bel avantage sur cette première étape.

 

Podium – Individuels Femmes  

1 – Sandra DODET (POISSY TRIATHLON) – 01:00:01
2 – Emilie MORIER (ISSY TRIATHLON) – 01:00:29
3 – Léa CONINX (METZ TRIATHLON) – 01:00:57

 

Podium – Clubs Femmes

1 – POISSY TRIATHLON (DODET S. – CONGI K. – VETILLARD M.)
2 – METZ TRIATHLON (CONINX L. – BRAGMAYER Z. – HENRY S.)
3 – ISSY TRIATHLON (MORIER E. – MERLE A. – MERLE C.)

 

Podium – Individuels Hommes

1 – Anthony PUJADES  (POISSY TRIATHLON) – 00:54:34
2 – Matthew ROBERTS (LES SABLES VENDÉE TRIATHLON) – 00:54:47
3 – Raoul SHAW (TRIATHLON CLUB LIÉVIN) – 00:54:49

 

Podium – Club Hommes

1 – POISSY TRIATHLON – (PUJADES A. – RICHARD T. – DUVAL A.)
2 – LES SABLES VENDÉE TRIATHLON – (ROBERTS M. – FALDUM G. – BENITO LOPEZ A.)
3 – TRIATHLON CLUB LIÉVIN – (SHAW R. – MONTOYA R. – CASTRO D.)

 

 

 

Réagissez