Grand Prix de triathlon : Poissy reste au-dessus du lot à Metz

Poissy Triathlon une nouvelle fois à l'honneur ! Lors de la 2ème étape du Grand Prix de triathlon à Metz (Moselle), le club pisciacais emmené par Dorian Coninx vainqueur de la course homme et Cassandre Beaugrand 2ème chez les femmes a dominé les débats avec la manière.

Dorian Coninx (Poissy Triathlon) vainqueur du Grand Prix de triathlon à Metz - 
Crédit photo : @F-BOUKKA- ACTIV'IMAGES
Dorian Coninx (Poissy Triathlon) vainqueur du Grand Prix de triathlon à Metz - Crédit photo : @F-BOUKKA- ACTIV'IMAGES

Le Grand Prix de triathlon faisait étape ce dimanche pour la 1ère fois à Metz (Moselle) avec le traditionnel format sprint : 750 m de natation, 20 km à vélo et 5 km de course à pied.

Honneur aux dames qui lancent les festivités quelque peu arrosées sous la pluie mais pas besoin de combinaison pour se jeter dans l’eau de la Moselle à une vingtaine de degrés. À l’issue de la natation, la Grayloise Léa Marchal sort de l’eau en tête suivie de près par Emma Lombardi (Vallons de la Tour) et trois Pisciacaises dont Cassandre Beaugrand.

 

Rapidement sur la partie cyclisme, un groupe de 7 concurrentes prend les commandes avec Emma Lombardi, Léa Marchal, les Pisciacaises Ilona Hadhoum et Natalie Van Coeverden, les Messines Jeanne Lehair et Non Stanford et la Vésulienne Candice Denizot. Cassandre Beaugrand manque à l’appel reléguée à l’arrière du peloton de poursuivantes à une trentaine de secondes de la tête de course alors que la pluie redouble de violence sous l’orage et incite à la prudence.

Lors de la dernière transition (cyclisme – course à pied), Candice Denizot est la plus efficace suivie de près par Jeanne Lehair. Emma Lombardi et Non Stanford sont en embuscade alors que les sélectionnées olympiques Léonie Périault et Cassandre Beaugrand sont pointées respectivement à 37 et 42 secondes.

Jeanne Lehair prend les choses en main avant d’être rejointe par son coéquipière Non Stanford. La Messine ne peut suivre la cadence de la Britannique championne du monde 2013, Non Stanford s’échappe en solitaire. Derrière la course s’anime avec le superbe retour de Léonie Périault et Cassandre Beaugrand au sein du groupe de poursuivantes.

Non Stanford l’emporte au final avec seulement 9 secondes d’avance sur Cassandre Beaugrand. La  Norvégienne Alberte Kjaer Pedersen (Tri Val de Gray) complète le podium.

Grâce à Cassandre Beaugrand (2ème), Léonie Périault (4ème) et Natalie Van Coeverden (7ème), Poissy Triathlon s’adjuge sur cette étape le classement par clubs devant Metz et Vallons de la Tour. 

Poissy déjà vainqueur à Dunkerque (Nord) conforte ainsi sa 1ère place du classement général avec 40 points sur 40 possibles. Metz est 2ème avec 34 points et devance Issy (32 points) de 2 longueurs.

 

Classement Clubs – Étape  

  1. POISSY TRIATHLON  13 pts
  2. METZ TRIATHLON 22 pts
  3. VALLONS DE LA TOUR TRIATHLON  41 pts

 

Classement général provisoire (à l’issue des 2 premières étapes)

  1. POISSY TRIATHLON – 40 pts
  2. METZ TRIATHLON – 34 pts
  3. ISSY TRIATHLON – 32 pts

 

FFTRI-GRAND-PRIX-TRIATHLON-2021-METZ-FEMMES-@F-Boukla (2) (1)
Crédit photo : @F-BOUKKA- ACTIV’IMAGES

 

 

Chez les hommes, alors que le soleil est de retour, Tom Henrionnet (Sainte-Geneviève Triathlon) est le plus rapide sur les 750m de natation mais lors de la 1ère transition qui suit le Sud-Africain Jamie Riddle (Triathlon Club Liévin) prend les commandes alors que le club Nordiste doit se passer de Raphaël Montoya contraint à l’abandon.

Un regroupement très important (38 concurrents) s’effectue dans la première des quatre boucles vélo. Les principaux absents sont Abdelmoula (3e à Dunkerque), Sagiv et Pevtsov (Sables Vendée) et Guerbeur (Metz Triathlon).

Grâce au travail d’équipe des 5 Pisciacais, le peloton de tête s’écrème au fil des tours. À la suite d’une chute il n’est plus constitué que de 26 éléments à son retour lors de la seconde transition. Les plus rapides lors de la T2 sont Anthony Pujades (Poissy Triathlon) et Louis Vitiello (Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon).

Mais rapidement une hiérarchie se met en place. À mi-parcours de la course à pied, ils sont encore cinq à croire en la victoire. C’est un match franco-suisse. D’un côté les 3 Pisciacais, Dorian Coninx, Anthony Pujades et Tom Richard. De l’autre, Florin Salvisberg (Liévin Triathlon Club) et Adrien Briffod (Valence Triathlon).

Les premiers à lâcher prise sont Tom Richard et Florin Salvisberg. Un peu plus tard Anthony Pujades  concède quelques longueurs. Dorian Coninx et Adrien Briffod partent pour un duel au sommet.

Dorian Coninx a le dernier mot et l’emporte devant finalement son coéquipier de Poissy Anthony Pujades qui précède les Suisses Florin Salvisberg et Adrien Briffod.

 

Grâce au doublé de Dorian Coninx et Anthony Pujades ajouté à la 5e place de Tom Richard, Poissy monte une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium chez les clubs.

Comme à Dunkerque, Liévin se classe 2ème grâce au tir groupé de Salvisberg 3ème, Knabl 9ème et Riddle 11ème. Saint-Jean-de-Monts Vendée Triathlon 3ème réagit bien après sa 11ème place à Dunkerque et remonte à la 7e place au général.

À domicile, Metz Triathlon avec ses 3 meilleurs triathlètes dans le Top 20 (Devay 12e, Morlec 19e et Servais 20e) obtient une très belle 4e place et se hisse au 5ème rang général.

Avant la 3ème étape à Châteauroux (le 21 août), Poissy est aux commandes avec 40 points devant Liévin (36 points) et les Sables Vendée Triathlon (28 points).

 

Classement clubs – Étape 

  1. POISSY TRIATHLON 8 pts
  2. TRIATHLON CLUB LIEVIN 23 pts
  3. ST JEAN-DE-MONTS VENDEE TRIATHLON 37 pts

 

Classement général provisoire (à l’issue des 2 premières étapes)

  1. POISSY TRIATHLON – 40 pts
  2. TRIATHLON CLUB LIEVIN – 36 pts
  3. LES SABLES VENDEE TRIATHLON – 28 pts

Réagissez