9 et 10 août 2014 : Montagne ou route, faites votre choix !

Trails et courses sur route de plus de 40 ans d'âge (comme les très bons whiskys), les coureurs ont rendez vous avec des épreuves mythiques en ce week end des 9 et 10 août 2014.

Sierre Zinal 2011

Et ce tour d’horizon commence avec une course de montagne mythique. La Course Sierre-Zinal aussi appelée la Course des cinq 4000, a souvent été considérée comme l’une des plus belles courses de montagne du monde. Elle est aussi la doyenne des grandes épreuves de montagne d’Europe puisqu’elle fête cette année sa 41ème édition le 10 août 2014.
Sierre-Zinal, au cœur des Alpes valaisannes en Suisse, présente un parcours exigeant : 31 km, 2 200 mètres de dénivelé positif, et 2 425 m d’altitude maximale.
Après un départ au pied de la route du Val d’Anniviers, les coureurs s’engagent dans une montée abrupte jusqu’au pâturage de Ponchette. Huit kilomètres de distance et 1 300 mètres de dénivelé. S’en suit une nouvelle montée moins raide jusqu’à Nava, point culminant de la course, puis un long « faux-plat » d’une quinzaine de kilomètres qui amène les coureurs sur les hauteurs de Zinal avant la descente vers le village où une fête populaire anime la proclamation des résultats et la remise des prix.

On se souviendra de l’édition 2013 qui fêtait les 40 ans de cette course mythique et qui avait vu la venue de nombreux vainqueurs de l’épreuve comme Ricardo Mejia cinq fois vainqueur, Pablo Vigil qui l’avait emporté à quatre reprises ou encore Aline Camboulive vainqueur en 2012 et au départ cette année.
Chez les hommes, c’est le Suisse Marc Lauenstein qui avait été sacré en 2013, à domicile, pour sa septième participation à l’événement. Il s’imposait après 2h32mn d’effort, juste devant le Colombien Juan Carlos Cardona. Le Néo-Zélandais Jonathan Wyatt, qui détient le record de l’épreuve depuis 2003 (2h29mn12s), complétait le podium, précédant de quelques secondes l’Espagnol Kilian Jornet. Et si Marc Lauenstein ne sera pas au départ cette année, tous ses concurrents seront bien présents pour tenter d’inscrire leur nom au palmarès de cette épreuve mythique. Kilian Jornet, 4e l’an dernier donc, devrait cette année tout faire pour inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès (vainqueur en 2009 et 2010).
Chez les femmes, les coureuses qui composaient le podium de l’édition 2013, Elisa Desco, Stevie Kremer et Maude Mathys seront toutes également au départ. A noter également la présence de Christelle Dewalle et Céline Lafaye coté français.
Une édition 2014 qui s’annonce donc palpitante pour les 3500 coureurs qui ont pu obtenir leurs dossards (la course est complète).

Restons sur les sentiers montagneux pour la deuxième épreuve que la rédaction a choisi cette semaine et direction les Alpes du sud et le centre ville de Barcelonnette, lieu de départ du Trail Ubaye Salomon le dimanche 10 août 2014.
Au programme, trois parcours trail de 12 km, 23 km et 42 km, formant une boucle autour de cette petite commune provençale. Un trail qui en fonction de l’altitude, sentira bon la lavande et le génépi, le parfum des sous bois et des alpages ou l’air pur et vif des cimes et des grands espaces de montagne.
Les parcours de 23 km et 42 km sont des épreuves comptant pour le classement du Challenge des Trails de Provence et la bataille s’annonce rude en tête. En effet, si du côté des trails courts et chez les dames, le titre ne peut plus plus échapper à la Haut-Alpine Laetitia Dardanelli, grâce à ses 6 victoires déjà acquises, rien n’est joué pour les autres classements. Karen Courcelle défendra sa première place féminine en trails longs, tout comme Frédéric Durand chez les hommes, et en trails courts masculin Frédéric Gaethofs et Émilien Schiavo se disputeront également la victoire finale et la tête du classement. Enfin, Stéphane Ricard déjà vainqueur en 2012 et 2013, tentera la passe de trois pour cette édition 2014.

Mais il y a également du bitume au programme pour ceux qui préfèrent les routes aux chemins de montagne avec deux classiques françaises.
Nevache-Briançon tout d’abord, semi-marathon qui fête cette année sa 40ème édition dimanche 10 août 2014, lui qui fut créé en 1975 sous l’impulsion de l’adjudant chef Robert Delmas, alors officier au bureau des sports du 159ème Régiment d’Infanterie Alpine basé à Briançon. Après une première édition qui avait vu 86 coureurs prendre le départ, la popularité de cette course n’a cessé d’augmenter avec un peloton fort de près de 800 coureurs à la fin des années 80. Pour cette édition 2014, se sont près de 400 participants qui vont s’attaquer à ce parcours si particulier puisqu’il relie les villes de Nevache et Briançon en une seule et même descente longue de 21,1 km et présentant 400 m de dénivelé négatif.
En 2013, on avait assisté à un cavalier seul de l’international de montagne Ludovic Pelle qui c’était imposé en 1h11mn19s, devant les italiens Giancarlo De Vincenzo et Andrea Rui. Chez les féminines la victoire était revenue à Céline Veyrat, qui s’était déjà imposée en 2010, devant Magalie Reymonenq et la transalpine Ignizia Cammallieri, confirmant la présence importante de coureurs italiens sur cette épreuve, proximité avec la frontière oblige. Cette année ils seront encore nombreux pour disputer la victoire aux français.

On termine notre tour de France et d’Europe avec un arrêt en Bretagne et plus précisément à Lorient où se déroulent Les 10 Miles Interceltiques de Lorient le dimanche 10 août 2014. C’est dans le cadre du 44ème Festival Interceltique de Lorient que se déroule cette course qui fête elle sa 13ème édition.
Près de 800 coureurs vont parcourir les seize kilomètres de la course composée d’une boucle en huit et d’une autre grande boucle à parcourir à trois reprises. Le parcours sera identique à celui de l’édition 2013 avec un départ devant le Palais des Congrès, et offrira une vue imprenable sur la rade de Lorient en passant par le bassin à flots, le port de plaisance en centre ville, le nouveau quartier du péristyle (ancienne propriété de la marine) et des passages au cœur du festival.
En 2013 c’est la coureur du Burundi Richard Musagirise qui c’était imposé dans cette course qui sera aux couleurs de l’Irlande en 2014, thème du festival oblige.
N’oubliez d’ailleurs pas votre déguisement puisqu’un prix récompensera le plus beau à l’issue de la course !

Réagissez