8 mai 2014 : Courez, c’est (encore) férié !

Deuxième semaine du mois de mai et déjà deuxième jour férié ! La rédaction vous a sélectionné quatre courses à ne pas manquer.

The Mud Day 2013

On commence avec la plus difficile mais certainement la plus fun : la Mud Day, à Beynes (78). Au menu : des obstacles tous plus durs et fous les uns que les autres : bain d’eau glacé, ramper dans la boue sous des barbelés, escalader une toile de 4 mètres de haut et la redescendre… tout cela afin de tester vos limites à la fois mentales et physiques ! Après le très beau succès de la première édition en septembre dernier, ce sont cette fois-ci 22 000 personnes qui sont attendues sur les 3 jours que dureront l’événement (les 8, 10 et 11 mai au bien nommé camp militaire de Frileuse) . 90% des participants viendront d’ailleurs en équipe pour prolonger le plaisir et s’entraider un maximum. Comptez environ 2h à 2h30 pour boucler les 13km de ce parcours du combattant et mériter votre « Mudaille » ! A noter qu’il n’y a plus de places disponibles sur cette édition mais qu’il en reste encore pour les prochaines à Coëtquidan en Bretagne le 7 juin 2014, et Amnéville le 5 juillet 2014.

On poursuit cette sélection avec le très ensoleillé semi-marathon de la Presqu’île, au Cap Ferret (33). Non loin du phare du même nom et de la Dune du Pilat, le parcours, très roulant et sans difficulté majeure, emmènera 1 200 courageux au milieu de la forêt et même sur le sable au tout début de la course. Ils devront tout de même en garder sous le pied pour la seconde partie de l’épreuve, légèrement plus difficile avec de grandes lignes droites. L’arrivée offre une vue imprenable sur le bassin d’Arcachon et est une véritable invitation à venir passer la journée sur place avec des amis ou en famille.

Côté nature, la course du sanglier de Cerny (91) fête cette année ses 20 ans. Plusieurs épreuves sont au programme avec : un 21,5 km et un 11,5 km, ainsi qu’une randonnée gratuite pour les accompagnateurs et les marcheurs nordiques autorisés. A seulement 45 minutes de Paris, l’événement permettra aux coureurs de tous niveaux de se faire plaisir sur un parcours 100% chemins et monotraces (avec même des passages « lunaires » sur le sable) affichant des dénivelés modestes de respectivement 400 D+ et 100 D+. Les inscriptions sont toujours possibles sur place, la barre des 1 000 n’ayant pas encore été franchie. Un cadeau original et millésimé attend tous les finishers.

Enfin, on vous a gardé encore un peu de fun pour la fin avec les 10 km du Pas de Calais, organisés sur le circuit automobile de Croix en Ternois (62), rien que ça ! Le départ se fait sur le modèle des 24 h du Mans : tout le monde en chaussettes et le premier à franchir la ligne de départ (attention aux lacets faits un peu trop précipitamment) déclenche le chronomètre ! Plus de 1 000 coureurs se sont inscrits pour cette course assez originale qui se compose de 5 boucles du circuit, dont la ligne droite des stands.

Réagissez