8 et 9 novembre 2014 : malgré le froid, encore de belles courses au programme

Pour combattre les températures en baisse, nous vous avons concocté un programme de courses qui devraient vous réchauffer !

Marathon Nice Cannes 2013

L’hiver approche à grand pas et sur la route, il ne vous reste plus beaucoup d’occasions de vous aligner sur 42,195 kilomètres d’ici la fin de l’année. Le week-end des 8 et 9 novembre 2014 offre tout de même trois belles opportunités pour un dernier marathon en 2014.

Encore un peu de marathons pour les uns

On suivra tout d’abord avec attention le marathon des Alpes Maritimes Nice-Cannes. L’épreuve phare de la Côte d’Azur a toujours autant de succès : 14 000 coureurs sont attendus sur l’ensemble des courses dimanche 9 novembre puisqu’en plus du marathon, le relais à six et le duo avec passage de témoin à Antibes sont toujours au programme.
Du coté des prétendants à la victoire finale, tous les regards seront braqués sur le Qatari Bellor Yator, meilleure référence chronométrique sur le papier, et qui affiche un record personnel en 2h08mn39s. Récent vainqueur du marathon de Marseille, il fera figure de favori. Il faudra également compter sur l’Ethiopien Hailu Shumi (2h09mn06s) et le Kényan Marius Kipserem, détenteur d’un record personnel en 2h09mn50s et vainqueur du marathon du Mont Saint Michel en mai dernier.
Du côté des femmes, la Kényane Emily Rotich, compte déjà à son actif deux participations sur cette course et sera favorite pour la victoire finale, elle qui possède un record personnel en 2h32mn10s sur la distance. L’Ethiopienne Abdi Tigisit, créditée d’un record en 2h32mn34s devrait être sa principale concurrente mais il faudra aussi garder un œil sur Salina Jebet (Kenya) et Genet Teka (Ethiopie)respectivement première et deuxième du Marathon des Alpes‐Maritimes Nice‐Cannes l’an dernier.

Le marathon du Cognac, samedi 8 novembre 2014 attirera quand à lui les amateurs du célèbre breuvage puisque chaque participant repartira avec une bouteille ! Ici, on vient surtout pour s’amuser, et profiter des animations mises en place autour de l’épreuve dont le parrain est cette année Philippe Remond, double champion de France du marathon en 1994 et 2001.

Enfin les coureurs de marathons bourguignons se rendront au Marathon du Charolais Bourgogne Sud pour la 10ème édition de cette épreuve. Un nouveau parcours dans la vallée d’Arroux leur est proposé, au cœur de la culture régionale puisque qu’un marché gourmand avec produits locaux animera la ligne de départ. Une dégustation de viande charolaise est bien sûr au programme pour ceux qui souhaiteraient prendre des forces avant la course ! En 2013, Loic Monsarat s’était imposé en 2h40mn49s. Ce n’est donc pas le plus rapide des marathons mais l’ambiance y est toujours au rendez-vous.

Trail, 100 km et nocturne pour les autres

Changeons de région et de distance pour une épreuve incontournable depuis quelques années en Champagne. Comme l’année dernière, le Trail Tour National 2015 débutera en effet dès ce dimanche 9 novembre 2014 avec le Sparnatrail. Un départ à 7h45 sur l’Avenue de Champagne pour cette première étape du Trail Tour National en version courte. Sous vos pieds, autant de kilomètres de caves que le parcours de la course et des millions de bouteilles qui vieillissent en attendant d’être dégustées les jours de fêtes et de victoire…peut-être la votre ?
Les coureurs longeront ensuite la Marne avant d’attaquer la première côte dans les vignes et atteindre le village d’Hautvillers, lieu où le Moine Dom Pérignon élabora le célèbre vin, désormais mondialement connu. Puis c’est à flanc de coteaux, sur le GR14 et au gré des vignes qu’ils parcourront les 31,7 km et 740 mètres de dénivelé positif de cette épreuve. Un beau parcours accessible à tous, mais les conditions climatiques peuvent en accentuer la difficulté.
Pour les amateurs de plus longues distances, un tracé de 56,7 km est également au programme avec possibilité de courir en relais.

Et si 56 kilomètres ne vous suffisent toujours pas, une seule solution : les 100 km du Spiridon Catalan. Sur cette éprеuvе trаdіtіоnnеllе du club du même nom, il vous faudra effectuer dix fois un aller retour de 10 kilomètres entre Saint Estève et Baho, sur une petite route légèrement vallonnée. Cе 100 km еst dоublé d’un 50 km pоur сеux quі nе sе sеntеnt pаs prêts pоur unе trоp lоnguе dіstаnсе, еt d’un rеlаі dе cinq fоіs 10 km pоur lеs ассоmpаgnаtеurs quі аurоnt l’оссаsіоn dе pаrtаgеr un mоmеnt pаrtісulіеr аvес lеs сеnt bоrnаrds.

On termine avec le LUT qui inaugure samedi 8 novembre sa version nocturne, et le succès est au rendez-vous avant même le départ de la course ! Tous les dossards pour le Lyon Urban Trail By Night étaient en effet vendus dès le 17 octobre dernier et 4 000 coureurs seront donc au départ de cette première édition. Au programme, cinq vagues de départ dès 18h45, 24 kilomètres et 800 m de dénivelé positif pour les plus gourmands et un parcours de 13 kilomètres et 550 m D+ pour les autres. Un trail urbain en version nocturne, concentré sur la rive droite de la Saône, les collines de Fourvière et de Sainte-Foy, et qui peut constituer une belle petite préparation à la Saintélyon.

Même si le froid s’installe, il y a donc encore de belles course à faire partout en France. Et si vous avez la chance de faire le pont du 11 novembre, cela vous laissera deux jours de repos bien mérité ! Alors enfilez vos chaussures de running et rendez-vous sur la ligne de départ !

Réagissez