8 – 10 mai 2015 : de Paris aux Canaries en passant par Tahiti, les runners sont de sortie

Pour ce nouveau week-end de trois jours, les courses sont légion en France mais aussi à l'étranger.

#Mud Me I'm Famous LYON
  • De la boue et des obstacles

La plus grosse course du week-end sera boueuse et parsemée d’embûches sur le camp militaire de Frileuse à Beynes, où se déroulera la Mud Day Paris. Avec 21 500 participants l’an passé et près de 25 000 attendus cette année, l’épreuve devient l’une des plus grandes courses à obstacles du monde.
Sur trois jours (8, 9 et 10 mai), les participants tenteront de venir à bout des 13 km d’un parcours comptant 22 obstacles en tout genre. Bain glacé, montagnes de boue, murs, barbelés, et filaments électriques sont notamment au programme (voir la vidéo de la rédaction sur l’édition 2014).
Pour cette édition 2015, les femmes seront également à l’honneur puisqu’une vague leur sera réservée samedi 9 mai à 11h. Et parce que les enfants sont des grands amateurs de boue, ils auront eux aussi leur parcours adapté pour s’en donner à cœur joie !

  • Des trails à gogo

Le rendez-vous trail international à surveiller ce week-end se situe au large des côtes marocaines, et plus précisément à Santa Cruz de la Palma. C’est en effet sur cette île de l’archipel des Canaries que se déroule la Transvulcania. Une course qui lance la saison 2015 des Skyrunner World Series catégorie Ultra.
73,3 km et près de 8 525 mètres de dénivelé positif ainsi qu’un soleil de plomb attendent les coureurs au départ. Un parcours et des conditions qui ne font certainement pas peur à l’espagnol Luis Alberto Hernando qui défendra sa victoire acquise l’an dernier sur les chemins escarpés de l’île. A ses côtés, l’américain Dakota Jones (vainqueur en 2012), Timothy Olson, Ryan Sandes, Tofol Castanyer, Miguel Heras, Jason Schlarb ou encore Mike Foote seront également de la partie.
Chez les femmes, la tenante du titre Anna Frost, blessée, a renoncé à participer, ce qui pourrait ouvrir la voie à la compagne de Kilian Jornet, Emelie Forsberg qui s’est engagée à la dernière minute après une saison de ski alpinisme bien remplie.

Les contreforts de Millau accueilleront eux les traileurs de la Verticausse dimanche 10 mai 2015. Dès le vendredi 8 mai, la ville au célèbre viaduc sera plongée dans l’esprit du trail avec la projection des deux films de Kilian Jornet (A fine Line et Dejame Vivir) qui inspireront sans doute les concurrents, avant de laisser la place à la Verticale Race le samedi 9 mai. Dimanche, les randonneurs ouvriront le bal dès 9h avant que les traileurs ne s’élancent pour les participants au 21 km. On notera parmi eux la présence de Patrick Bringer (voir son portrait) en pleine préparation pour les mondiaux de trail à la fin du mois. Ils seront suivis par les concurrents du 10 km et les enfants ne seront pas en reste avec la Verti’Kid. La chaleur est attendue dimanche et malgré les renforcements des ravitos par les organisateurs, pensez à prendre vos dispositions (pas de ravito sur le 10km).
Notez enfin que pour soutenir l’association de Dawa Sherpa suite aux événements tragiques au Népal, l’intégralité des sommes récoltées pour la Verti Kid’s lui sera reversée ainsi que la moitié de la somme récoltée par la vente de « Buff » coureurs à 10 €.

Le Trail des forts de Besançon proposera lui trois parcours de 47, 28 et 19 km aux tracés techniques serpentant entres 7 forts (pour les coureurs du 47 km) qui donnent son nom à cette course. En 2014, ils étaient 3 200 à fouler la citadelle de Besançon, classée au patrimoine mondial de l’Unesco et il reste encore quelques dossards disponibles pour cette édition 2015. Une épreuve qui marque la 5ème étape du Trail Tour national long 2015, synonyme d’athlètes élites au départ, avec notamment Emmanuel Gault (3ème du classement général) et Yoann Stuck (4ème du classement général) qui se disputeront sans doute la victoire.
Chez les femmes, Sylvaine Cussot (voir son portrait) en tête du général, devrait être au départ dans l’optique de sa préparation pour les mondiaux de trail (le 30 mai sur la Maxi-Race à Annecy-le-Vieux). Sa dauphine au classement, Badia El Hariri sera elle aussi présente et tentera sans doute de lui ravir la tête du classement du Trail Tour National Long.

Du côté de Crest, dans la Drôme, le Challenge Charles et Alice fait peau neuve et devient le Challenge Val de DrômeToujours parrainé par Francesca Canepa (double vainqueur du Thor des Géants) qui prendra le départ du 111 km, les parcours ont été revus afin de proposer une immersion toujours plus totale dans la nature de la région. Neuf épreuves allant du 6 km à l’ultra trail sont au programme afin de satisfaire les plus de 1 500 coureurs attendus.
Parmi les autres coureurs élite engagés on retiendra la présence de Frédéric Desplanches (1er UT4M 2014), Stéphane Brogniard (10ème UTMB 2014) et Irina Malejonok (3ème Gapen’cime 2014) sur le 111 km. Cédric Fleureton (champion de France de trail court 2014) prendra lui le départ du 22 km.

  • Marathons festifs et exotiques pour les routiers 

Un millier de marathoniens déguisés s’élanceront dans les vignobles de la Gironde samedi 9 mai 2015 pour le Marathon des vins de Blaye. Une course décalée où la bonne humeur prend bien souvent le pas sur la performance. Il faut dire que avec 12 châteaux traversés, 17 animations musicales et plus de 30 dégustations de vin offertes le long du parcours, les occasions d’oublier le chrono sont nombreuses !
En tout cas, verre de vin à la main ou pas (avec modération bien sur), il faudra franchir la ligne d’arrivée en 7 heures maximum.
A l’autre bout du monde, pas de vin mais les eaux bleues des lagons du Pacifique pour les participants au Tahiti Moorea Marathonsans aucun doute la course la plus exotique de notre calendrier ce week-end.

  • Une course féminine pour terminer

Une fois n’est pas coutume, terminons ce tour d’horizon par une course où les hommes sont interdits au départ !  2 800 femmes se retrouveront en effet sur la côte Atlantique samedi 9 mai 2015 pour la Sarabande des filles de la Rochelle. Une 14ème édition de cette course 100% féminine synonyme de record d’affluence et qui se courra à guichets fermés. Deux parcours au choix pour ces dames avec un 5 km et un 10 km qui les emmèneront autour de l’aquarium, de la tour Saint Nicolas ou dans les allées du parc Charruyer avant de récupérer leur tee-shirt de finisher et leur rose à l’arrivée.

Réagissez